Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  10.Août.2020 - 07:42
1474  
 

Voyons ce que le Canadien n’a plus aucune chance d’acquérir en raison de la victoire contre Pittsburgh |Analyse vidéo approfondie d’Alexis Lafrenière

REP.jpg
Photo par Arnold C
Je trouve dommage pour l’avenir du club que le Canadien n’ait pas la chance d’avoir un choix du top 10 ou le premier au total. Toutefois, la fièvre des séries est de retour et on doit avouer que c’est plaisant de voir du hockey d’après-saison (même si ce n'est pas à Montréal). Avant de m’attaquer aux possibles options du CH aux alentours du 16e rang, je vais me concentrer sur celui qui a fait couler beaucoup d’encre dans les dernières années. Avec un petit désire de tourner le fer dans la plaie, nous allons nous concentrer sur celui qui partira au premier rang du prochain repêchage.

Alexis Lafrenière n’est pas un joueur qui présente un potentiel générationnel comme Sidney Crosby, mais son mélange de qualités en fera assurément une vedette dans la grande ligue. C’est justement de cela que cet article discutera, c’est-à-dire des aptitudes du jeune québécois. Il en a beaucoup, alors attaquons la bête tout de suite.

Offensive

Ce n’est pas vraiment compliqué de décrire son jeu dans le territoire adverse. La rondelle lui colle à la peau et c’est une menace en tout temps. Que ce soit son tir, ses passes, ses feintes ou sa vision, le Québécois ne doit jamais avoir de l’espace pour manœuvrer, sinon vous payerez le prix. L’ailier n’est pas le meilleur franc-tireur du repêchage, mais c’est tout comme. Son tir est vif, mais surtout très précis. J’adore sa technique pour placer la rondelle près ou loin de lui afin de battre les gardiens ou son couvreur.

Lorsqu’on le regarde exécuter des lancers, on voit que, techniquement, c’est à un niveau élevé qu’il s’exécute. Très souvent, il se ramasse à genou pour lancer ou en déséquilibre entourer de plusieurs joueurs, mais le gaucher réussi la plupart du temps à atteindre le filet. Son arsenal est développé et fréquemment utilisé pour flouer l’adversaire. En effet, Lafrenière additionne les mouvements d’épaules et de poignet pour influencer ses opposants et créer de l’espace. C’est par la suite qu’il exploite le premier geste du gardien ou défenseur avec un tir, une feinte ou une passe précise.

Ses mains sont excellentes pour feinter en espace clos. Souvent, ce n’est pas un but qu’il effectue en déculottant un ennemi, mais bien une passe savante, car tout le monde le regarde jouer. Ça libère ses compagnons de trios qui profitent du jeu de Lafrenière pour marquer. Le futur premier choix au total n’est pas nécessairement celui qui va diriger l’offensive durant deux minutes avec la rondelle sur son bâton. Il va la contrôler à plusieurs reprises, mais il préfère demeurer en mouvement tout en utilisant ses coéquipiers afin de libérer des lignes de passes. Les chances de marquer qu’il provoque en faisant cela sont très ponctuelles et surprennent souvent tout le monde.

Ce que j’aime le plus, c’est la polyvalence de ses menaces. Peu importe avec qui il joue, le Québécois saura s’adapter. En début d’année, lorsque j’ai fait mon profil sur lui, je trouvais que certains joueurs avaient de la misère à évoluer en sa présence, mais c’est faux. Son talent est tel qu’on peut le voir dominant en fabricant de jeu, en tireur d’élite, en récupération de rondelle ou en échec avant. C’est l’une des particularités de son jeu qui me fait penser qu’il aura une bonne première saison dans la LNH. On pourra le mettre sur n’importe quel trio avec différents rôles et il saura les remplir. Pour ses coéquipiers, c’est un charme de l’avoir à ses côtés. C’est un travaillant qui n’a pas peur de se salir le nez dans le trafic, de jouer du coude, de se replier et de faire de l’échec avant. Franchement, en offensive, il n’a pas vraiment de lacune.

J’ai construit quelques vidéos sur son jeu offensif. Je ne les décrirai pas, car j’ai inscrit du texte dans ceux-ci afin de vous faire remarquer ce que je veux illustrer dans les séquences. Ainsi, on va débuter avec une vidéo de son talent de marqueur, pour ensuite voir une vidéo sur sa vision du jeu et on termine avec des séquences en territoire offensif. Ce joueur n’est pas classable dans une catégorie précise (fabricant de jeu, marqueur, agitateur, etc.), il les coche toutes.


Description de certains buts d’Alexis Lafrenière lors de la saison 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.


Séquences de la capacité d’Alexis Lafrenière à fabriquer des jeux en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.


Vous pouvez voir plusieurs présences d’Alexis Lafrenière en zone adverse lors de la saison 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

Mobilité et relance

Je crois qu’Alexis Lafrenière est l’un des meilleurs espoirs de la séance en relance de l’attaque. Il exploite à merveille tout ce qui lui est présenté par l’adversaire et c’est un bon indice que sa vision est élite. De plus, c’est un excellent patineur. Pas nécessairement le plus rapide et le plus fluide du repêchage, mais il fait partie des meilleurs. Tout peut être fait à vitesse maximale pour lui ce qui fait que le Québécois est difficile à contrer. Dès qu’il y a une faille, il l’a déjà anticipé, alors ça lui permet de réagir rapidement et de laisser de court l’adversaire. Que ce soit par la passe ou en contrôle, contre-attaquer et créer des chances de marquer à partir de cela représente son pain ainsi que son beurre. Si on le compare à des joueurs comme Seth Jarvis (son profil est le prochain à sortir) ou Tim Stutzle, Alexis Lafrenière manque de dynamisme parfois et de constance dans son effort, mais son anticipation fait en sorte qu’il est toujours en avance sur tout le monde.

La vidéo ci-dessous montre la mobilité du jeune et sa capacité à transporter le disque jusqu’en zone adverse. Sa vision l’aide beaucoup à se démarquer, tout comme ses mains et sa protection de rondelle. Il est vraiment efficace en zone neutre et je le vois diriger un jeu de puissance à merveille dans le futur.


Vidéo montrant la mobilité et le talent d’Alexis Lafrenière en relance de l’attaque lors de la saison 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

Physique et défensive

Quand je dis qu’Alexis Lafrenière est un joueur polyvalent, ce n’est pas des blagues. Il s’agit d’un espoir impliqué dans toutes les facettes du jeu, et ce, dans les trois zones. Que ce soit en replis ou en échec avant, le Québécois est toujours à fond (ou presque). Dans son territoire, il sait se positionner de la bonne façon pour couvrir les joueurs adverses et ce n’est vraiment pas rare qu’il produise des revirements lui permettant de relancer l’attaque. Son bâton est actif et il peut l’utiliser, mais on note une présence physique intéressante et de l’arrogance qui me permettent de dire qu’il ne sera pas aimé par les équipes adverses. C’est frustrant de jouer contre un joueur qui vous plaque, vous fait perdre la rondelle et vous déculotte par la suite près du filet. On a pu le voir à quelques reprises cette année faire les manchettes en raison de coups illégaux et je ne peux pas dire que je sois déçu de lui. L’espoir a du caractère et c’est très intéressant.

La vidéo suivante vous montre le jeu physique d’Alexis Lafrenière, tandis que celle d’après illustre ses capacités en défensive. Je ne m’étendrai pas sur le sujet pour rien. Ce ne sont pas des capacités élites qu’il possède, mais le gaucher se démarque assez pour être un élément fort utile à son équipe le long des rampes et dans son territoire.


Jeu physique d’Alexis Lafrenière en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.


Alexis Lafrenière s’est bien débrouillé dans sa zone en 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

En conclusion

Voilà, j’ai également beaucoup de misère à voir des grosses équipes comme Pittsburgh, Nashville, Winnipeg, Edmonton et Toronto avoir une chance pour Alexis Lafrenière, mais c’est la vie. La ligue a pris une décision et elle sera probablement grandement bénéfique pour une équipe qui n’en a pas nécessairement besoin impérativement. Le plus avantagé par la situation est bien évidemment le jeune qui débutera sa carrière dans une bonne équipe. Il doit être aux anges présentement et avec raison. Le voir aboutir avec Connor McDavid ou Sidney Croby peut sembler abjecte, mais, pour lui, ça doit être un sentiment vraiment incroyable.

À lire également


Jacob Dion
Xavier Simoneau
Nils Aman
Emil Heineman
Thimo Nickl
Profil vidéo approfondie : Alexander Holtz
Daniil Gushchin
Daemon Hunt
Egor Sokolov
Landon Kosior
Cross Hanas
Simon Knak
Brady Burns
Théo Rochette
William Dufour
Juuso Maenpaa
Sam Colangelo
Pavel Novak
Joni Jurmo
Oliver Suni
Jaromir Pytlik
Roby Jarventie
Will Cuylle
Theodor Niederbach
Veeti Miettinen
Tyler Tullio
Luke Evangelista
Ozzy Wiesblatt
Marat Khusnutdinov
Ryan O'Rourke
Martin Chromiak
Tyson Foerster
Thomas Bordeleau
Tyler Kleven
Justin Sourdif
Eemil Viro
Ridly Greig
Brendon Brisson
Shakir Mukhamadullin
Topi Niemela
Luke Tuch
Lukas Reichel
Jake Neighbours
Carter Savoie
Kasper Simontaival
William Villeneuve
Yan Kuznetsov
Alexander Pashin
Samuel Knazko
Antonio Stranges
Jean-Luc Foudy
Roni Hirvonen
Vasili Ponomaryov
Helge Grans
Ty Smilanic
John-Jason Peterka
Jack Quinn
Emil Andrae
Repêchage simulé : Février 2020 partie 3
Repêchage simulé : Février 2020 partie 2
Repêchage simulé : Février 2020 partie 1
Seth Jarvis
Jake Sanderson
Yaroslav Askarov
Zion Nybeck
William Wallinder
Lukas Cormier
Justin Barron
Kaiden Guhle
Jacob Perreault
Rodion Amirov
Noel Gunler
Mavrik Bourque
Hendrix Lapierre
Jérémie Poirier
Connor Zary
Jan Mysak
Braden Schneider
Dawson Mercer
Dylan Holloway
Marco Rossi
Anton Lundell
Cole Perfetti
Alexander Holtz
Jamie Drysdale
Tim Stutzle
Lucas Raymond
Quinton Byfield
Alexis Lafrenière




0
  

VOIR AUSSI

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux