Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  21.Février.2020 - 09:29
1426  
 

Sous le radar | Repêchage 2020 : Zion Nybeck, le bulldog Suédois

Toujours la pédale au plancher

Zion s’inscrit dans la vague assez riche de Suédois qui seront disponibles cette année. Très talentueux, il n’est vraiment pas le plus avantagé physiquement, mais Nybeck sait utiliser sa taille à son avantage. L’ailier a le don de passer sous un contact et d’absorber les coups pour gagner ses batailles à un contre un. Il est aussi doté d’une bonne paire de mains imaginatives qui lui permettent de conserver le disque après des manœuvres d’évitement d’une mise en échec. Ses temps de réflexion et de réaction sont très courts laissant peu de chance à l’adversaire de réagir à ses actions. Couplé au fait qu’il est agile et explosif, ça fait de lui un joueur difficile à contrer en zone offensive et qui peut exploiter les brèches avec une efficacité déconcertante. Ce joueur veut la rondelle et est all-in en tout temps. Le droitier adore faire la différence dans un match et marquer des buts. Vous aurez deviné son implication en échec avant. Il sait comment attaquer un adversaire pour lui enlever le disque lorsque c’est possible. En gardant son centre de gravité bas et la pédale au plancher, c’est assez difficile de ne pas se laisser battre ou de ne pas se débarrasser de la rondelle rapidement.



Manque de maturité physique

Le jeune ailier déborde de confiance et ses moyens et malgré l’énergie qu’il déploie, il est très calme et mature sur la glace. Pour le futur, il va devoir travailler, oui sur sa force, mais aussi sur son jeu en général. Il est parfois un peu trop affamé et se met hors position. Ça va lui faire mal dans la LNH s’il demeure comme tel. Au niveau actuel, sa façon de jouer est très efficace, mais contre les défenseurs de la grande ligue, on peut gager que ça ne marchera pas soir après soir pour un joueur de sa grosseur. La marche sera difficile à franchir, mais il a le talent et l’éthique pour y arriver.

La journée du repêchage

Une équipe tombera sous son charme entre les rangs 20 et 40. J’en suis assuré, il y a trop à aimer pour ne pas le choisir surtout si ta banque d’espoirs est pauvre en talent ou s’il y a peu de petits gabarits. Pour le CH, sauf s’il est disponible en milieu de 2e ronde, il ne sera pas trop une option. Nous avons trop de petits joueurs. Son jeu s’apparente à Viktor Arvidsson ou Travis Konecny.



À lire également


Repêchage 2020 : William Wallinder
Repêchage 2020 : Lukas Cormier
Repêchage 2020 : Justin Barron
Repêchage 2020 : Kaiden Guhle
Repêchage 2020 : Jacob Perreault
Repêchage 2020 : Rodion Amirov
Repêchage 2020 : Noel Gunler
Repêchage 2020 : Mavrik Bourque
Repêchage 2020 : Hendrix Lapierre
Repêchage 2020 : Jérémie Poirier
Repêchage 2020 : Connor Zary
Repêchage 2020 : Jan Mysak
Repêchage 2020 : Braden Schneider
Repêchage 2020 : Dawson Mercer
Repêchage 2020 : Dylan Holloway
Repêchage 2020 : Marco Rossi
Repêchage 2020 : Anton Lundell
Repêchage 2020 : Cole Perfetti
Repêchage 2020 : Alexander Holtz
Repêchage 2020 : Jamie Drysdale
Repêchage 2020 : Tim Stutzle
Repêchage 2020 : Lucas Raymond
Repêchage 2020 : Quinton Byfield
Repêchage 2020 : Alexis Lafrenière

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux