Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  17.Mars.2020 - 07:42
4669  
 

Sous le radar | Repêchage 2020 : William Villeneuve, le défenseur qu'on ne doit pas échapper

Sous le radar

Les Sea Dogs de Saint-John ont passé par les bas-fonds de la LHJMQ dans les dernières années depuis leur championnat en 2017. Avec les effectifs en place, on peut croire que ça va changer bientôt. En effet, leur alignement regorge de jeunes talents qui amèneront la formation à un autre niveau. On y voit, entre autres, Maxim Cajkovic, Jérémie Poirier, Brady Burns, Joshua Roy, Josh Lawrence et William Villeneuve. C’est ce dernier qui nous intéresse dans le cadre de ce profil. Le jeune Québécois est le seul défenseur de la LHJMQ à être le premier pointeur de son équipe. Non seulement il domine sa formation (tout en ayant un record de concession appartenant à Nathan Beaulieu), mais c’est également le meilleur pointeur de la LHJMQ parmi les arrières. Son plus proche poursuivant est Jérémie Poirier, son coéquipier chez les Sea Dogs. Je crois que je n’ai pas besoin de vous convaincre quand je dis qu’il est un arrière à caractère offensif. Bizarrement, on n’entend pas parler beaucoup de lui comparativement à d’autres défenseurs moins productifs comme Jérémie Poirier et Lukas Cormier. Pourtant, il n’a pas grand-chose à leur envier, je dirais même qu’il est meilleur qu’eux dans sa propre zone tout en étant équivalent ou presque en offensive. Il a vraiment connu une forte éclosion cette année. Ce n’est pas vraiment étonnant vu les qualités qu’il possède.



Évolution exponentielle

Au début de la saison, William était vu comme un arrière complet et mobile avec une touche offensive. On le voit tout autrement maintenant. C’est un quart-arrière avec un sens inné de la distribution de la rondelle. Que ce soit en zone neutre ou en offensive, on le voit dicter le ton de la rencontre. C’est vraiment avec la rondelle sur son bâton qu’il est le plus utile. En avantage numérique, avec Jérémie Poirier, ils forment un duo élite à 17 ans seulement. C’est beau de les voir aller sur la glace. Ils anticipent les jeux de leurs coéquipiers et de l’adversaire à profusion, alors on a toujours l’impression que les deux jeunes ont un pas d’avance. La communication semble importante pour lui, car le Québécois parle toujours en jouant. Ça permet de bien coordonner le jeu et d’optimiser la cohésion.



Quelques défauts

Évidemment, il n’a pas que des qualités, ses décisions en défensive sont à travailler et son jeu physique aussi. Tout comme de nombreux défenseurs offensifs, Villeneuve est sujet aux crampes au cerveau lorsqu’il force le jeu en défensive ou en transition. Il s’est amélioré à ce chapitre tout au long de la saison, ainsi on peut penser qu’il a une bonne éthique de travail et une attitude de professionnel. Il a tout de même une bonne base, mais il ne faut pas se leurrer, son jeu n’est pas à point. Ce n’est pas un joueur physique. On dirait même qu’il est faible un peu. Le long des rampes et en avant du filet, il préfère utiliser son bâton pour contrer l’adversaire, car si l’aspect physique rentre en ligne de compte, on le voit perdre fréquemment. La bonne nouvelle c’est que ça s’améliore avec du travail.



La journée du repêchage

Pour le repêchage, je le vois attirer les recruteurs plus qu’on ne le pense. À mes yeux, il y a de fortes chances de le voir sortir en fin de première ronde. On en serait surpris assurément, mais il y a trop à aimer pour le voir glisser en fin de deuxième ronde. Pour le Canadien, tout est là pour que la formation le choisisse en deuxième ronde si l’espoir se rend à leurs deux premiers choix. Passer à côté de lui pourrait devenir une erreur à long terme en raison de ses qualités.



À lire également


Yan Kuznetsov
Alexander Pashin
Samuel Knazko
Antonio Stranges
Jean-Luc Foudy
Roni Hirvonen
Vasili Ponomaryov
Helge Grans
Ty Smilanic
John-Jason Peterka
Jack Quinn
Emil Andrae
Repêchage simulé : Février 2020 partie 3
Repêchage simulé : Février 2020 partie 2
Repêchage simulé : Février 2020 partie 1
Seth Jarvis
Jake Sanderson
Yaroslav Askarov
Zion Nybeck
William Wallinder
Lukas Cormier
Justin Barron
Kaiden Guhle
Jacob Perreault
Rodion Amirov
Noel Gunler
Mavrik Bourque
Hendrix Lapierre
Jérémie Poirier
Connor Zary
Jan Mysak
Braden Schneider
Dawson Mercer
Dylan Holloway
Marco Rossi
Anton Lundell
Cole Perfetti
Alexander Holtz
Jamie Drysdale
Tim Stutzle
Lucas Raymond
Quinton Byfield
Alexis Lafrenière

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux