Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  30.Janvier.2020 - 08:08
2445  
 

Sous le radar | Repêchage 2020 : Dylan Holloway

Attaquant de puissance

Jusqu’à maintenant, on a vu plusieurs centres dans le top 10 du repêchage. Un fabricant de jeu en Marco Rossi, une bombe offensive en Tim Stutzle, un centre mature en Anton Lundell, un centre qui la met dedans en Cole Perfetti, ainsi qu’un prodige au gabarit avantageux en Quinton Byfield. Maintenant, nous allons voir le centre rapide, physique et polyvalent. Holloway est un petit pitbull qui joue nord-sud. Il n’arrête jamais de travailler sur et en dehors de la patinoire ce qui fait qu’il s’améliore constamment. Ce n’est définitivement pas le plus talentueux du top 10, mais c'est loin d’être seulement un joueur de profondeur. Dylan ne fera jamais mal à son équipe que ce soit en offensive ou en défensive. Il est impliqué dans toutes les sphères du jeu et ses entraîneurs n’ont jamais peur de l’utiliser dans les situations importantes. Il est intelligent et bien qu’il ne dirigera jamais l’offensive d’une équipe à lui seul, son rôle sera crucial si son potentiel est atteint.



Prospère dans le trafic

Le jeu de Holloway est explosif. Le tout est aidé par un jeu de jambes maîtrisé et un coup de patin puissant qui le propulse partout sur la glace. L'attaquant des Badgers du Wisconsin n’est pas le plus gros, mais son corps est déjà mature pour son âge. Il est prospère dans le trafic où il est capable de gagner des batailles en espace clos. Parlant de son lancer, c'est l’une de ses armes de prédilection. Le coéquipier de Cole Caufield le décoche rapidement avec fougue et précision. Il est capable de construire des jeux, mais ce n’est pas nécessairement sa force. Sa vision est bonne, mais il pourrait être un peu plus imaginatif à l’occasion. Sa préférence est plus de trouver l’espace vide pour finir un jeu que faire bouger une pochette défensive pour ouvrir les lignes de passes. Son positionnement est excellent et il ne se laisse jamais traîner sur la glace. Toutefois, il peut parfois un peu trop courir après la rondelle et se mettre hors position. La même chose peut se produire lorsqu’il veut faire une mise en échec percutante, mais ce n’est qu’en de rares occasions que cela se produit. Bref, son jeu est mature et son développement suivra son cours naturellement.



La journée du repêchage

Sa polyvalence lui permettra probablement de jouer dans la LNH un jour. C’est une question de temps. Trois ans semblent un bon échéancier pour devenir réguliers. Pour le Canadien, même s’il joue présentement avec Cole Caufield, il ne sera pas une option dans le top 8 à mon avis. De plus, l'universitaire ne connait pas la meilleure saison niveau statistiques contrairement à des joueurs plus petits comme Marco Rossi et Cole Perfetti. Les Canadiens devraient se concentrer sur le talent et les défenseurs. Ce n’est pas qu’il n’est pas talentueux, mais il manque un peu d’éclats. Il est un peu trop beige comme la plupart des joueurs du CH. Advenant le cas qu'il tombe en dehors du top 8 et que le CH à l’opportunité de le prendre, je ne dirais pas non, mais il ne sera pas une priorité. Niveau style, il me fait penser à Dustin Brown ou David Backes. Ce genre de joueur est de moins en moins recherché, mais ils sont encore utiles pour aller loin en série. On verra le jour du repêchage où il va sortir.



À lire également



16 propositions de partisans évaluées par un DG

Nouveau DG de l'équipe nationale américaine

Repêchage 2020 simulé top 1 à 10

Rumeurs en provenance de TSN

Alexis Lafrenière suspendu

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux