Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  29.Juillet.2020 - 07:18
1260  
 

Capitaine Xavier Simoneau, lui, il paye le prix | Sous le radar

Vision offensive

Les Voltigeurs de Drummondville possèdent beaucoup de joueurs qui seront (fort probablement) repêchés cette année. On a William Dufour, Thimo Nickl, Jacob Dion (son profil sera le prochain publié) et le capitaine Xavier Simoneau qui n’en est pas à son premier repêchage d’éligibilité. Pour moi, Simoneau se doit d’être sélectionné cette année. Le petit québécois de 5 pieds 7 pouces et 176 livres a explosé sa contribution offensive cette année avec une fiche de 89 points en 61 matchs, dont 28 buts. Le capitaine des Voltigeurs est un excellent joueur de hockey dans la LHJMQ. Compétent en offensive, c’est grâce à son acharnement et à sa vision qu’il cumule autant de points. Attention, je ne crois pas qu’il sera une bombe offensive au niveau supérieur, mais Simoneau est un bon distributeur de rondelle. Ce n’est pas nécessairement le genre de joueur qui va nous éblouir en patinant en rond en zone adverse pour faire bouger le corps défensif et profiter des lacunes. Le gaucher est plutôt un élément de transition. Je m’explique. Dans la vidéo ci-dessous, vous allez voir une partie de la production offensive du Québécois. Ses passes sont souvent produites en situation de jeu où il possède la rondelle qu’une fraction de seconde. On dirait que Simoneau devine exactement où il doit envoyer la rondelle avant de la recevoir pour créer une chance de marquer. Je soupçonne qu’il a une bonne vision du jeu et d’anticipation. Il peut profiter de n’importe quelle lacune en défensive pour faire payer l’ennemi. Ceci le rend vraiment efficace en contre-attaque et en surnombre, car il prend souvent la bonne décision.


Vidéo montrant la vision offensive de Xavier Simoneau lors de la saison 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

Acharnement payant près du filet

Au niveau de son lancer, ce n’est pas un franc-tireur. Il est précis, oui, mais je ne peux dire que Xavier va en marquer 30 dans la grande ligue. C’est grâce à son acharnement, à son positionnement et à sa vision qu’il réussit à cumuler ses buts. Vous allez voir dans la vidéo ci-dessous que la lumière rouge clignote souvent en raison de sa présence devant le filet. Simoneau se campe les pieds près du gardien, baisse son centre de gravité et fait dévier les rondelles, prend les rebonds ou termine à merveille des tirs-passes. Ça arrive qu’il bas le gardien avec son tir et ça montre que le Québécois sait où lancer, mais je ne dirais pas que c’est en raison de la vélocité de l’élan, mais plutôt la précision. J’adore aussi ses mains près du filet, car ce n’est pas rare qu’il déculotte le portier avant de marquer. Avec une prise de masse, je le vois très bien devenir un bon marqueur dans la LAH.


Vidéo montrant une partie des buts de Xavier Simoneau lors de la saison 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

Il en a dedans

Je viens de vous parler de son acharnement et je crois que c’est ce qui caractérise le plus son jeu. Généralement, les Québécois adorent ce genre d’attaquant. Il paye le prix à chaque fois qu’on le voit sur la patinoire. Malgré son gabarit, Simoneau se retrouve souvent dans l’action. Il aime brasser les choses, appliquer de la pression et rendre chaque coup reçu. L’adversaire essaie souvent de lui faire mal lors des contacts et, sans avoir nécessairement la réponse, selon moi, ce n’est pas un joueur vraiment aimé par les autres équipes. Quand on se concentre sur lui, les coups aux mollets devant le filet et les mêlées après le sifflet sont courants, alors je crois que la mâchoire ne doit pas lui arrêter souvent sur la glace. J’adore cet aspect de lui et ça doit assurément plaire à ses coéquipiers également. Quoi de mieux pour motiver les troupes qu’un capitaine de 5 pieds 7 pouces qui se donnent à 100 % et qui produit à la pelleter. La vidéo suivante montre le jeu physique de Simoneau. Vous allez remarquer qu’il est très actif et qu’il s’applique dans ses mises en échec. Pour ce qui est des coups que le Québécois reçoit, parfois, ça le renverse. On doit l’avouer, il est plutôt petit et sa technique pour absorber les contacts n’est pas encore à point. Souvent, ces coups viennent d’angles morts sans qu’il puisse s’en préparer, alors c’est normal, mais Simoneau va devoir mieux se protéger (surtout s’il conserve son jeu comme tel).


Vidéo montrant l’aspect physique du jeu de Xavier Simoneau. Propulsé par Instat Hockey.

Sans la rondelle

Personnellement, je doute de son potentiel offensif dans la LNH en raison de son gabarit et du fait qu’il n’y a rien de vraiment élite dans son jeu. Toutefois, ses habilités pour contrer l’adversaire sont excellentes. C’est un joueur qui s’épanouit à empêcher l’adversaire de réussir ses jeux. Que ce soit pour bloquer des tirs, appliquer de la pression près des bandes ou couper les lignes de passes, Simoneau sait comment se rendre utile à son équipe. Pas de problème pour lui de se jeter devant un lancer frapper, de rudoyer un attaquant ou subir une mise en échec pour dégager, c’est un guerrier. Son positionnement ainsi que sa compréhension des systèmes de jeu sont bien développés et ça parait, car ses entraîneurs l’utilisent dans toutes situations. Excellent en récupération de rondelle, il ne lâche jamais et transforme rapidement un revirement en contre-attaque. La vidéo ci-dessous montre la capacité à Simoneau de se sacrifier et son jeu en défensive.


Vidéo illustrant l’aspect défensif de Xavier Simoneau. Propulsé par Instat Hockey.

Un gros point à améliorer

Le capitaine des Voltigeurs n’est pas ce qu’on peut appeler un patineur élite, loin de là. Ses mains sont rapides, sa capacité d’analyse également, mais la puissance qu’il développe en patinant ne l’est pas nécessairement. Pour un joueur de sa taille, c’est sa plus grosse lacune. Vous remarquerez dans la vidéo ci-dessous que parfois, on a l’impression que ses pieds bougent vite, mais il n’avance pas comme on le voudrait. Probablement qu’il y a un manque de technique ici et que ça viendra avec un entraînement priorisant la mobilité. Je ne doute pas qu’il y mettra beaucoup de temps dans les prochaines années.


Vidéo montrant Xavier Simoneau en mouvement avec la rondelle. Propulsé par Instat Hockey.

La journée du repêchage

Je serais vraiment étonné qu’une équipe ne le sélectionne pas cette année. Simoneau a prouvé que son jeu s’était amélioré et qu’il a beaucoup de talent sur la surface glacée. Je ne m’attends pas à le voir sortir tôt, mais après la 5e ronde, pourquoi ne pas prendre une chance avec lui. Ses valeurs, son jeu défensif et sa vision ont tout pour plaire à une formation qui possède des partisans ayant un penchant pour ce type de joueur. S’il fait bredouille encore, un camp d’essai pourrait lui être offert tout comme avec les Leafs l’an dernier. On se croise les doigts pour lui et son futur.

À lire également


Xavier Simoneau
Nils Aman
Emil Heineman
Thimo Nickl
Profil vidéo approfondie : Alexander Holtz
Daniil Gushchin
Daemon Hunt
Egor Sokolov
Landon Kosior
Cross Hanas
Simon Knak
Brady Burns
Théo Rochette
William Dufour
Juuso Maenpaa
Sam Colangelo
Pavel Novak
Joni Jurmo
Oliver Suni
Jaromir Pytlik
Roby Jarventie
Will Cuylle
Theodor Niederbach
Veeti Miettinen
Tyler Tullio
Luke Evangelista
Ozzy Wiesblatt
Marat Khusnutdinov
Ryan O'Rourke
Martin Chromiak
Tyson Foerster
Thomas Bordeleau
Tyler Kleven
Justin Sourdif
Eemil Viro
Ridly Greig
Brendon Brisson
Shakir Mukhamadullin
Topi Niemela
Luke Tuch
Lukas Reichel
Jake Neighbours
Carter Savoie
Kasper Simontaival
William Villeneuve
Yan Kuznetsov
Alexander Pashin
Samuel Knazko
Antonio Stranges
Jean-Luc Foudy
Roni Hirvonen
Vasili Ponomaryov
Helge Grans
Ty Smilanic
John-Jason Peterka
Jack Quinn
Emil Andrae
Repêchage simulé : Février 2020 partie 3
Repêchage simulé : Février 2020 partie 2
Repêchage simulé : Février 2020 partie 1
Seth Jarvis
Jake Sanderson
Yaroslav Askarov
Zion Nybeck
William Wallinder
Lukas Cormier
Justin Barron
Kaiden Guhle
Jacob Perreault
Rodion Amirov
Noel Gunler
Mavrik Bourque
Hendrix Lapierre
Jérémie Poirier
Connor Zary
Jan Mysak
Braden Schneider
Dawson Mercer
Dylan Holloway
Marco Rossi
Anton Lundell
Cole Perfetti
Alexander Holtz
Jamie Drysdale
Tim Stutzle
Lucas Raymond
Quinton Byfield
Alexis Lafrenière







0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux