Retour à l'accueil

Ch: un repêchage 2024 plus court et des attaquants ciblés ?

C’est tôt et la stratégie de repêchage des Canadiens de Montréal n’est possiblement pas établie à 100%. Cependant, Martin Lapointe a tenu des propos récemment dans un entretien et ça attire clairement mon attention.

Le directeur du recrutement des Canadiens s’est récemment entretenu avec Guillaume Lepage, journaliste pour NHL.com. Son DG lui a fait une belle fleur en obtenant un second choix de premier tour pour le repêchage 2024. Or, ce choix obtenu contre Sean Monahan pourrait bien ne pas se rendre jusqu’au repêchage. Kent Hughes a montré dans le passé qu’il ne craint pas d’échanger ces choix. L’acquisition d’Alex Newhook et celle de Kirby Dach en sont de bons exemples.

«Pour nous, plus il y a de choix, mieux c’est. Pour bâtir une équipe, ça passe par le repêchage. Kent a fait de l’excellent boulot pour aller chercher des atouts, et avec ça, il peut être créatif

Lorsqu’on entend Martin Lapointe parler du repêchage 2024, on peut penser que la prestation du CH dans la Sphere à Vegas pourrait être de courte durée. En effet, selon le directeur du recrutement du CH, «la cohorte n’est pas si profonde même si quelques bons joueurs pourraient être disponible en 2e ronde.» Est-ce que le CH, qui dispose de 10 choix après la 1ere ronde, transigera pour des joueurs ? Pour des choix 2025 ?

Des attaquants ciblés ?

Plus tard dans l’entretien, Lapointe soulignait que la présence d’excellents défenseurs au repêchage 2024 pourrait permettre à de bons attaquants de glisser. Rapidement, on peut penser que les Anton Silayev, Sam Dickinson, Artyom Levshunov et peut-être même Zeev Buium pourraient sortir haut au repêchage. Se faisant, de très bons attaquants tels que Konsta Helenius, Berkly Catton ou même Ivan Demidov pourraient glisser. Cole Eiserman, moins bien vanté par certains recruteurs, pourrait-il aussi glisser ? Ça, j’en suis moins sûr, mais les recruteurs pensent peut-être différemment.

«Le fait qu’il y a beaucoup de défenseurs va peut-être faire glisser quelques attaquants plus loin que prévu. On va voir. L’année n’est pas terminée et il y a toujours des gars qui ressortent un peu plus tard dans la saison. C’est pour ça qu’on travaille toute l’année et qu’on voit au-dessus de 200 matchs»

Avec ces déclarations du directeur du recrutement amateur chez le CH, je m’attends à un repêchage court et basé sur les attaquants. Avec le peu de profondeur qu’on pointe au repêchage, le CH pourrait simplement choisir de transiger des choix pour un seul choix si on cible un espoir en particulier. En guise d’exemple, peut-on s’attendre à voir le CH échanger ses deux choix de 3e ronde pour un choix plus haut et ainsi repêcher un joueur ciblé ? Genre, Aatos Koivu ?

Des cibles potentielles ?

J’ai l’air de balancer son nom tout bonnement, mais reste qu’Aatos Koivu pourrait devenir une cible pour le CH après la 2e ronde. Le Finlandais, fils de Saku Koivu, connait une belle progression depuis le début de la saison. Sans être un joueur de qualité 1ere ronde, il vaut quand même le coup d’oeil surtout depuis son arrivée en Liiga. Et à Montréal, on aime les histoires de la sorte. Repêcher le fils d’un ancien capitaine de l’organisation prend tout son sens même si je n’abonde pas dans cette ligne de pensée.

Koivu joue à un bon rythme, possède de bonnes mains et lit bien le jeu généralement. Son gabarit un peu frêle l’empêche parfois de tirer son épingle du jeu comme joueur de centre. Il demeure assez responsable sans la rondelle. Un prototype typique pour le CH, qui donne habituellement de l’importance à la constante progression d’un espoir surtout en fin de saison. Les recruteurs l’auront assurément à l’oeil dans le tournoi des 5 Nations regroupant des équipes U18.

Konsta Helenius

Dans un récent épisode du TSLH Podcast, nous parlions des cibles potentielles en première ronde pour le CH. Évidemment, c’est tôt pour s’avancer et c’est toujours un exercice périlleux. En effet, on ne sait pas quels joueurs seront disponibles au tableau lorsque le CH parlera et l’exercice devient moins pertinent lorsqu’on ne fait que sortir 14 noms.

Dans les cibles potentielles, je vois Konsta Helenius atterrir chez les Canadiens. Il possède le profil typique d’un joueur attrayant pour l’organisation. C’est un excellent moteur offensif et qui plus est, il s’illustre particulièrement en avantage numérique sur le flanc droit. Son tir est de très bonne qualité et il ne faut pas sous-estimer sa vision du jeu. Responsable sur 200 pieds, Helenius ajoute une touche de combativité dans son jeu. Il ne craint pas le jeu physique et y participe assez régulièrement. Son profil est hyper intéressant d’autant plus qu’actuellement, il produit vraiment bien en Liiga, ligue professionnelle finlandaise habituellement perçue comme un cimetière pour des espoirs offensifs.

Berkly Catton

L’attaquant est hyper talentueux, mais son gabarit l’empêche parfois de compléter ses manoeuvres audacieuses. C’est ce même gabarit qui pourrait lui coûter quelques rangs au repêchage. En fait, lorsque Lapointe soulignait que certains attaquants écoperont de la qualité des défenseurs de ce repêchage, Catton peut aisément se sentir visé. Sur la patinoire, l’espoir est très dangereux avec la rondelle. Posté à l’embouchure du filet, plus haut dans l’enclave ou à la pointe, il trouvera le moyen de faire mal en zone offensive.

Catton, évoluant à Spokane dans la WHL, est aussi excellent pour transporter la rondelle. Cependant, il tente parfois trop la confrontation corps à corps avec le défenseur. Bien qu’il ait de bonnes mains, Catton est freiné très souvent quand il essaie de déjouer les défenseurs de près. Ses pieds dans le béton n’aident en rien dans cette situation alors qu’habituellement, ses pieds et ses mains bougent à un rythme rapide.

Deux joueurs élites qui chutent ?

Terminons avec deux joueurs de qualité élite qui pourraient chuter au repêchage si l’on se fie à certaines listes fiables basées sur l’opinion de recruteurs de la NHL. Dans l’entretien avec Lepage, Martin Lapointe soulignait qu’on ne compte que cinq joueurs jugés « élite » et que «des Celebrini, il n’y en a pas 15». Donc outre Celebrini, qui peut être qualifié d’élite ? Je pense que Cole Eiserman et Ivan Demidov peuvent faire partie de cette catégorie. Et plusieurs indicateurs les mettent à la baisse dans les listes.

D’abors, on reproche à Cole Eiserman d’être unidimensionnel sur la patinoire. Le joueur vient de s’installer au 2e rang des buteurs dans l’histoire du programme américain, tout juste derrière Cole Caufield. Il connait une saison historique offensivement. Par contre, il est vrai de dire que l’implication globale d’Eiserman est parfois décevante. La zone neutre n’est clairement pas sa zone favorite, ni la zone défensive. Je pense qu’en étant un ailier, ses lacunes peuvent être atténuées par du bon coaching. Marquer des buts de plusieurs façons comme il le fait, ça ne s’apprend toutefois pas. S’il glisse vers le rang du CH, pour moi c’est un go !

Quant à Demidov, l’attaquant russe présente moins de facteurs inquiétants que Matvei Michkov pour une question de contrat. L’ailier est sous contrat pour la saison prochaine seulement et à voir comment le SKA gère son dossier, on semble moins enclin à investir à court terme en Demidov qu’en Michkov. La preuve ? Demidov n’a aucunement été amené en VHL ni prêté à a un autre club comme Michkov. Cette décision -et c’est simplement un feeling- doit être basée sur le fait qu’on s’attend à ce que Demidov quitte la Russie après la prochaine saison. À quoi bon investir en lui dans ce cas, dirait le SKA (je pense !)

Ivan Demidov domine la MHL. C’est trop facile dans le junior en Russie pour lui. C’est l’un des plus fabuleux patineur du repêchage tout en possédant les meilleures mains. Il peut casser les jambes des défenseurs comme il veut. En un simple coup de patin, Demidov change de direction à 90 degré pour se débarrasser du défenseur. Son tir est varié, précis et très difficile à anticiper. Pourquoi glisserait-il ? Le fameux facteur russe et le contexte qu’on ne l’a vu qu’en MHL cette saison à l’exception de quelques matchs préparatoires très succincts. Sur la liste de Bob McKenzie, il figurait au 6e rang. Dans des repêchages simulés, c’est souvent la même chose. Mais côté talent, il figure à mon avis parmi les 3 meilleurs espoirs de cette cohorte.

À lire sur le TSLH Espoirs :

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Canadiens Montréal 17 mai 2024

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !
Canadiens Montréal 14 mai 2024

Repêchage 2024 | Et si Ivan Demidov glissait … ?

Repêchage 2024 | Et si Ivan Demidov glissait … ?
Canadiens Montréal 09 mai 2024

Oliver Kapanen signe en Suède pour 2 saisons !

Canadiens Montréal 03 mai 2024

CH | Un autre défenseur prometteur sous contrat

CH | Un autre défenseur prometteur sous contrat
Canadiens Montréal 01 mai 2024

CH: plus de précisions sur le choix des Jets et une sélection en moins

CH: plus de précisions sur le choix des Jets et une sélection en moins
AHL 22 avril 2024

Rocket | La progression au détriment des résultats ?

Rocket | La progression au détriment des résultats ?
Actualité NHL 19 avril 2024

Chronique | Lane Hutson pourrait me ramener à bord du navire que j’ai lâchement quitté

Chronique | Lane Hutson pourrait me ramener à bord du navire que j’ai lâchement quitté
Canadiens Montréal 17 avril 2024

Le noyau complet du CH au championnat mondial de hockey ?

Le noyau complet du CH au championnat mondial de hockey ?

Commentaires

Laisser un commentaire