Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  29.Janvier.2020 - 07:56
3378  
 

Sous le radar | Repêchage 2020 : Marco Rossi

Meilleur Autrichien depuis un bout

Tout comme Tim Stutzle, Rossi provient d’un pays qui n’est pas un producteur régulier de joueurs de la LNH. Sous-estimé Rossi en raison de cet aspect serait une grave erreur. Il est le meilleur joueur de l’Autriche depuis Thomas Vanek. Son jeu gravite autour de ses forces, c’est-à-dire des mains magiques, une insatiable soif offensive et un moteur qui n’arrête jamais. Il est petit, mais il est fort pour sa taille. Il est très dur à battre à un contre un et il ressort la plupart du temps avec la rondelle, peu importe le physique de l’adversaire. Il me fait beaucoup penser à Brendan Gallagher dans cet aspect. Dans le sens que leur centre de gravité est bas et ils ont le don de trouver l’espace requis pour faire des jeux. Toutefois, Brendan Gallagher est plus une peste et il est moins un joueur de finesse que Rossi.

L’Autrichien utilise plutôt cette soif pour créer de l’offensive ou rapatrier des rondelles. Penser un peu à un match d’après-midi contre le Minnesota. Bref, un match terne où rien ne se passe. Rossi est le genre de joueur qui te fait 2 ou 3 jeux un en arrière de l’autre qui vont changer complètement l’allure du match. Il crée des petits bijoux à partir de quasiment rien dans des situations peu probables.



Fabricant de jeu élite, mais petit

Il se spécialise dans la création d’espace pour ses ailiers afin que ces derniers puissent capitaliser les chances qu’il crée. Ainsi, il possède une bonne vision du jeu et un sens inné pour lire une défensive afin d’exploiter ses faiblesses. Il peut aussi très bien marquer des buts, car il adore travailler dans le trafic et le long des rampes. Pour la LNH, il va devoir continuer de travailler sur son physique afin d’un jour être capable de battre des joueurs pros. C’est beau d’être sensationnel dans le junior, mais contre des joueurs de la LNH, c’est beaucoup plus ardu. Le temps d’adaptation sera important pour lui et il va en avoir un sans doute. Il ne sautera probablement pas d’étape. Il est l’un des joueurs les plus vieux du repêchage, donc dans 2 à 3 ans, il devrait commencer à voir du temps dans la grande ligue. Malgré le fait qu’il est une bombe offensive, il est loin d’être un cône en défensive. Il est toujours positionné dans une situation avantageuse par rapport à la rondelle. Sa rapidité sera à améliorer, mais il est sur le bon chemin, car on voit déjà une nette amélioration par rapport à l’année dernière.



La journée du repêchage

Bref, ce joueur va probablement monter dans les listes au cours de la saison et il va batailler avec Anton Lundell, Alexander Holtz ainsi que Cole Perfetti pour son rang. Depuis le début de la saison, il produit à un rythme complètement fou. Plusieurs le voient dans le top 5 en raison de cela, mais j’ai encore de la misère à l’y mettre en raison de son gabarit. Pour le Canadien, tout comme Cole Perfetti, il demeure une option pour ajouter du talent à la banque d’espoir, mais j’ai l’impression qu’ils vont prendre une autre direction que de repêcher un centre. Toutefois, s’il glisse en dehors du top 7, il serait dangereux de ne pas le sélectionner (si le Canadien choisit dans ces eaux). En termes de style de jeu, il se compare beaucoup à Marian Gaborik.



À lire également



Ville Heinola, l'art de précipiter un espoir

Shaw a conseillé Gallagher suite à sa commotion

Quelle stratégie à adopter en vue de la date limite

Repêchage 2020 : Anton Lundell

Rumeurs en provenance de TSN

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux