Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  7.Août.2020 - 09:54
11626  
 

Le 16e rang au repêchage ne serait pas la fin du monde | Voici les arguments expliquant pourquoi

Non, mais est-ce possible ? Le Canadien serait-il en train de vaincre Pittsburgh ? La 12e équipe de l’Est ferait la passe à la 5e ? Bien que je sois de ceux qui voulaient avoir 12,5 % de chance de voir le CH repêcher Alexis Lafrenière (ou 100 % de repêcher 9e), il faut dire que c’est une bonne série qui pourrait se terminer aujourd’hui. Le brio de Carey Price, l’apport des jeunes et la médiocrité des Penguins forment un tout qui n’est pas très reluisant pour la troupe de Sydney Crosby. Si le Tricolore vient à bout de l’équipe de la Pennsylvanie, est-ce que ce serait la fin du monde ? Est-ce que la perte d’un choix top 10 veut dire que le CH manquera le train d’ajouter un jeune talentueux ?

Ma réponse est non. J’adore l’idée d’ajouter un top 10, mais un top 16 n’est vraiment pas une mauvaise option, surtout cette année. Je voulais faire un petit texte pour vous montrer certains espoirs que je vois disponibles autour de ce rang. Notez que si le Canadien gagne, je vais assurément faire un profil détaillé de chacun comme avec Alexander Holtz dernièrement, mais pour le moment, faisons seulement un petit tour d’horizon avec des vidéos propulsées par Instat Hockey (vous pouvez consulter l’ensemble des profils que j’ai rédigé depuis janvier en bas du présent texte).



Seth Jarvis, ailier droit, WHL, 5 pieds 10 pouces et 172 livres

Ce petit attaquant de la WHL est une vraie bombe offensive. Jarvis a connu un début de saison correct, mais après Noël, il a littéralement explosé offensivement. Ce droitier me fait penser à un avion de chasse. Tout en vitesse, ce jeune attaque sans arrêt autour du filet allant et venant à sa guise. Tout ce qu’il fait est pour créer des chances de marquer ou la mettre « top net ». Son gabarit n’est pas reluisant, mais il a du chien et deviendra le favori de la foule si son développement se passe normalement. Ce serait étonnant de le voir tomber au 16e rang, mais Caufield, Newhook et Krebs ont chuté beaucoup l’an passé, alors tout est possible.



Noel Gunler, ailier, SHL, 6 pieds 2 pouces et 174 livres

Ce serait étonnant que le CH jette leur dévolu sur ce Suédois aussi tôt, mais c’est tout un joueur de hockey. Son tir et sa vision offensive peuvent être considérés comme faisant partie du top 10, mais son jeu sans la rondelle, les rumeurs sur son attitude et sa constance jouent contre lui. Néanmoins, Gunler rendra une équipe joyeuse et si c’est Bergevin et son équipe, je serais d’accord. La récompense potentielle de cette sélection est très élevée, tout comme le risque qu’elle engendre.



Jan Mysak, ailier gauche, OHL, 6 pieds et 181 livres

Ayant passé la fin de la saison dans l’OHL, on a vu cet espoir déployant un talent offensif très développé. Dans le petit échantillonnage que l’on a vu dans le junior canadien, ce Tchèque a démontré son talent pour marquer des buts, contrôler le jeu et représenté une menace constante. Même s’il ne semble pas le plus enjoué à jouer le côté défensif de la « game », Mysak y est très compétent. Je suis certain que ce jeune va exploser l’an prochain et que plusieurs équipes s’en arracheront les cheveux. On le voit plus vers la fin de la première ronde dans les listes, mais je l’ai très haut. Nous verrons. S’il est le choix du Canadien, je serais fortement heureux.



Dylan Holloway, centre, NCAA, 6 pieds 1 pouce et 185 livres

Ce bulldog canadien jouant avec Cole Caufield est un marchand de vitesse qui joue comme on aime voir la « game » jouée. Physique, très rapide et possédant une vision du jeu appréciable, cet espoir représente un choix sûr présentant un certain lien avec le Canadien. Ce n’est probablement pas le jeune qui ferait l’unanimité au repêchage, mais je le vois devenir un solide joueur de hockey.



Lukas Reichel, attaquant, DEL, 6 pieds et 170 livres

Un de mes jeunes préférés pour le repêchage. Cet Allemand peut jouer dans toutes les situations en plus d’avoir la capacité de contrôler le jeu en offensive contre des hommes. Sa compétence pour s’adapter au jeu de l’adversaire et de ses coéquipiers est ce qui me convainc qu’il atteindra la LNH un jour. C’est un chouchou de ses entraîneurs et je le vois se développer assez rapidement dans les deux prochaines années.



Kaiden Guhle, défenseur gaucher, WHL, 6 pieds 3 pouces et 187 livres

Ce défenseur robuste est tout ce que vous voulez pour contrer l’adversaire. Guhle présente une mobilité impressionnante pour son gabarit. Excellent dans sa zone, le jeune n’a pas de difficulté à suivre l’adversaire pour lui soutirer la rondelle et relancer l’attaque par la suite. Son lancer de la pointe est un boulet de canon et il est très punitif sur la glace. C’est un beau projet qui prendre autour de 2 ou 3 ans avant d’atteindre les rangs professionnels.



Yaroslav Askarov

Ceci est une blague, je ne rentrerai pas dans ce débat.

Mavrik Bourque, centre, LHJMQ, 5 pieds 10 pouces et 165 livres

Cette peste venant du Québec fait le bonheur de ses coéquipiers et le malheur de ses adversaires. De tous les combats, Bourque est un centre d’énergie qui donne tout ce qu’il a donné à chaque présence. Oui, on peut penser qu’il ne deviendra qu’un simple joueur de 4e trio, mais il est tellement plus que ça. C’est une menace en offensive qui peut faire payer l’adversaire de toutes les façons.



Dawson Mercer, ailier droit, LHJMQ, 6 pieds et 179 livres

Mercer est un maniaque du contrôle du disque. Je dirais, à première vue, qu’il adore être impliqué dans chaque jeu qui se passe sur la glace. Le droitier veut être celui sur qui on peut compter pour créer ou finir un jeu. Il veut aussi jouer en défensive et empêcher l’adversaire d’enfiler l’aiguille. Possédant une attitude irréprochable, ce sera un professionnel très rapidement.



Voilà, ce sont mes options favorites dans le milieu de la première ronde. Je vous invite à cliquer sur les liens ci-dessous pour consulter tous les profils que j’ai réalisés depuis janvier pour le repêchage 2020. J’insère aussi un lien vers les épisodes de notre podcast qui comprend deux épisodes complets sur les espoirs du prochain repêchage. Bonne lecture et bonne écoute à tous !

Position 15 à 31 des meilleurs espoirs disponibles:





À lire également


Jacob Dion
Xavier Simoneau
Nils Aman
Emil Heineman
Thimo Nickl
Profil vidéo approfondie : Alexander Holtz
Daniil Gushchin
Daemon Hunt
Egor Sokolov
Landon Kosior
Cross Hanas
Simon Knak
Brady Burns
Théo Rochette
William Dufour
Juuso Maenpaa
Sam Colangelo
Pavel Novak
Joni Jurmo
Oliver Suni
Jaromir Pytlik
Roby Jarventie
Will Cuylle
Theodor Niederbach
Veeti Miettinen
Tyler Tullio
Luke Evangelista
Ozzy Wiesblatt
Marat Khusnutdinov
Ryan O'Rourke
Martin Chromiak
Tyson Foerster
Thomas Bordeleau
Tyler Kleven
Justin Sourdif
Eemil Viro
Ridly Greig
Brendon Brisson
Shakir Mukhamadullin
Topi Niemela
Luke Tuch
Lukas Reichel
Jake Neighbours
Carter Savoie
Kasper Simontaival
William Villeneuve
Yan Kuznetsov
Alexander Pashin
Samuel Knazko
Antonio Stranges
Jean-Luc Foudy
Roni Hirvonen
Vasili Ponomaryov
Helge Grans
Ty Smilanic
John-Jason Peterka
Jack Quinn
Emil Andrae
Repêchage simulé : Février 2020 partie 3
Repêchage simulé : Février 2020 partie 2
Repêchage simulé : Février 2020 partie 1
Seth Jarvis
Jake Sanderson
Yaroslav Askarov
Zion Nybeck
William Wallinder
Lukas Cormier
Justin Barron
Kaiden Guhle
Jacob Perreault
Rodion Amirov
Noel Gunler
Mavrik Bourque
Hendrix Lapierre
Jérémie Poirier
Connor Zary
Jan Mysak
Braden Schneider
Dawson Mercer
Dylan Holloway
Marco Rossi
Anton Lundell
Cole Perfetti
Alexander Holtz
Jamie Drysdale
Tim Stutzle
Lucas Raymond
Quinton Byfield
Alexis Lafrenière


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 6
#133648

Supersim777
Plusieurs bon candidats aux alentours du 16e rang !!!

Surtout si quelqu?un en haut de nous prend Askarov et fait glisser un joueur. Même que prendre Askarov avec le 16e pick ce serait intéressant !!

Plusieurs RW (lacune du CH)
Jack Quinn (sniper, voisin de Timmins)
Dawson Mercer
Noel Gunler
Seth Jarvis

Sinon

Connor Zary

8.Août.2020 - 10:45   
   0  
#133638

Ced244
c'est l'occasion parfaite pour repêcher Mercer!! Il est en plein le genre de joueur qui manque au CH et qui fit dans la mentalité de travaillant archarné

8.Août.2020 - 00:30   
   +1  
#133634

Yan99
@CS81

Rien indique qu'en repêchant 9e on aurait mit la main sur un joueur AAA comme tu le dis. L'expérience des séries est bien plus importante que miser sur un jeune joueur dont on sait même pas comment il va se développer.

7.Août.2020 - 22:31   
   +1  
#133622

CS81
Ce n'est pas la fin du monde, mais ça va empêcher le Canadien de mettre la main sur un espoir de premier plan et future étoile dans la LNH, genre de joueurs qui est habituellement disponible dans le top-5 et top-10. Oui, l'équipe va repêcher un bon espoir qui devrait avoir une belle carrière, mais il n'aura pas le même impact qu'un espoir AAA. Ça va aussi dépendre de la façon que le Canadien va développer le jeune et le rôle qu'il va lui confier.

7.Août.2020 - 16:04   
   0  
#133617

pascal.lapointe
Tout est dit

7.Août.2020 - 11:41   
   +1  
#133616

Supersim777
Avec 3 choix de 2e ronde en banque, il y a toujours moyen de transiger pour remonter dans le top 12 ou le top 10 !! Puis, avec les multiples choix de 3-4-5e ronde il y a moyen de faire des packages pour aller chercher d'autres choix de 2e ronde.

Entre les rangs 12 et 20, il y a moyen de tomber sur des bons joueurs:

2010:
Cam Fowler, Jaden Schwartz, Vladimir Tarasenko

2011:
JT Miller, Joel Armia, Oscar Klefbom

2012
Radek Faksa, Cody Ceci, Tom Wilson, Tomas Hertl, Teuvo Teravainen, Andrei Vasilevskiy, Scott Laughton

2013
Max Domi, Josh Morrissey, Alex Wennberg, Ryan Pulock, Nikita Zadorov, Anthony Mantha

2014
Jakub Vrana, Dylan Larkin, Travis Sanheim, Alex Tuch, Tony Deangelo, Nick Schmaltz

2015
Jake Debrusk, Matthew Barzal, Kyle Connor, Thomas Chabot, Joel Eriksson Ek

2016 (il est encore très tôt pour se prononcer)
Charlie McAvoy, Luke Kunin, Jacob Chychrun,

2017 (très très tôt pour se prononcer)
Martin Necas, NICK SUZUKI, Erik Brannstrom

Certainement que le CH aurait avantage à choisir au moins top 9, mais l'émergence et l'expérience acquise en séries par KK et Suzuki vaut probablement la peine côté développement de sacrifier quelques rangs au repêchage. On est en train de mouler nos 2 futurs premiers centres.

7.Août.2020 - 11:15   
   +1  

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

10 contrats à échéances au 2020-07-01.
5 joueurs autonomes au 2020-07-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Joel Edmundson 3,1$ M 2019-2020 JA
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux