Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  28.Juillet.2020 - 07:59
763  
 

Nils Aman, un fabricant de jeu talentueux en fin de repêchage | Sous le radar

REP.jpg
Photo par Arnold C
Un excellent centre offensif dans la SuperElit

Encore une fois, ce Suédois est un espoir que je ne connaissais pas du tout. En visionnant des vidéos d’Emil Heineman, j’ai remarqué ce jeune et son talent de fabricant de jeu m’a vraiment impressionné. Je crois qu’il est l’une des raisons principales du nombre de buts impressionnants que Heineman a cumulé cette saison. Sa vision offensive est réellement ce qui le démarque le plus sur la glace. Tout comme son coéquipier, Aman présente un gabarit fort intéressant de 6 pieds 2 pouces et 179 livres, toutefois, ce n’est pas un joueur physique comme Heineman. C’est un centre offensif pur et dur. Il est normal de le voir dominer dans la SuperElit, car il a 20 ans. Ce n’est pas la première fois qu’il est disponible pour être sélectionné et ça pourrait bien être la bonne pour lui dans les rondes tardives. Doté d’une bonne paire de mains imaginatives, Aman est capable de se créer de l’espace près du filet en déjouant l’adversaire. Ce n’est pas rare que les défenseurs adverses ont l’air fou contre lui en raison de cela, mais également parce qu’il peut faire une passe impossible à un coéquipier au travers de bâtons et de patins. Son tir n’est pas le plus puissant, mais il est précis. Ce n’est une arme que le Suédois utilise beaucoup, mais sa vision compense pour cela.

Pour mieux l’identifier dans les vidéos
Uniforme blanche et bleu : #66 et #71
Uniforme de la Suède : #17
Uniforme noir : #5
Uniforme orange : #5


Vidéo de la production offensive de Nils Aman dans la SuperElit. Propulsé par Instat Hockey.

Au niveau de la mobilité, ce n’est pas nécessairement un attaquant rapide. Ses premiers pas ne sont pas explosifs, mais sa vitesse maximale est appréciable. Vous allez voir dans la vidéo ci-dessous que c’est un bon manieur de rondelle en zone neutre. Avec la rondelle sur son bâton, c’est un joueur confiant et on le voit en contrôle. Ses entrées et sorties de zone sont l’un de ses points forts dans la SuperElit. Nous verrons si ça le demeurera dans la SHL l’an prochain.


Vidéo où l’on voit Nils Aman en mouvement avec la rondelle. Sa vitesse doit être améliorée. Propulsé par Instat Hockey.

Aucunement physique

Bien qu’il présente un gabarit appréciable, Aman est plutôt passif sur la glace. Si je me fie aux chiffres d’Instat Hockey, Aman n’a enregistré que 4 mises en échec cette saison. Je sais que ce n’est pas nécessairement un style de jeu qui est prisé en Suède, mais s’il fait le saut un jour en Amérique, il va pogner un mur. Souvent, lorsqu’il transporte la rondelle, il joue la tête basse et les défenseurs en profitent pour le plaquer violemment. C’est aussi un joueur qui joue haut sur ses patins ce qui fait que son équilibre n’est pas à point (comme Jesperi Kotkaniemi par exemple). Définitivement, l’aspect physique se doit d’être amélioré avant d’espérer faire le saut en Amérique.

Malgré l’absence de force, Aman joue très bien dans sa zone. Toujours en mouvement, le Suédois choisit bien ses angles d’attaque sur l’adversaire. Au niveau du positionnement, il sait comment limiter les chances adverses et récupérer les rondelles libres.


Vidéo de quatre mises en échec de Nils Aman et de nombreux coups qu’il a reçu au cours de la saison 2019-2020. Propulsé par Instat Hockey.

La journée du repêchage

C’est fort possible qu’il doive encore passer son tour cette année en raison de son âge et du fait qu’il domine, mais dans un calibre bien inférieur à la SHL. Au moins, l’an prochain, Aman jouera dans la meilleure ligue en Suède. Il a pris part à 8 matchs cette saison et a produit 3 points dans l’une des pires formations du circuit. L’an prochain, avec Heineman, il pourrait très bien s’en tirer en ayant du temps de jeu de qualité. Pour une équipe qui aime repêcher des joueurs plus vieux et qui possède des choix à profusion, je ne peux croire qu’il n’est pas une option.



À lire également


Nils Aman
Emil Heineman
Thimo Nickl
Profil vidéo approfondie : Alexander Holtz
Daniil Gushchin
Daemon Hunt
Egor Sokolov
Landon Kosior
Cross Hanas
Simon Knak
Brady Burns
Théo Rochette
William Dufour
Juuso Maenpaa
Sam Colangelo
Pavel Novak
Joni Jurmo
Oliver Suni
Jaromir Pytlik
Roby Jarventie
Will Cuylle
Theodor Niederbach
Veeti Miettinen
Tyler Tullio
Luke Evangelista
Ozzy Wiesblatt
Marat Khusnutdinov
Ryan O'Rourke
Martin Chromiak
Tyson Foerster
Thomas Bordeleau
Tyler Kleven
Justin Sourdif
Eemil Viro
Ridly Greig
Brendon Brisson
Shakir Mukhamadullin
Topi Niemela
Luke Tuch
Lukas Reichel
Jake Neighbours
Carter Savoie
Kasper Simontaival
William Villeneuve
Yan Kuznetsov
Alexander Pashin
Samuel Knazko
Antonio Stranges
Jean-Luc Foudy
Roni Hirvonen
Vasili Ponomaryov
Helge Grans
Ty Smilanic
John-Jason Peterka
Jack Quinn
Emil Andrae
Repêchage simulé : Février 2020 partie 3
Repêchage simulé : Février 2020 partie 2
Repêchage simulé : Février 2020 partie 1
Seth Jarvis
Jake Sanderson
Yaroslav Askarov
Zion Nybeck
William Wallinder
Lukas Cormier
Justin Barron
Kaiden Guhle
Jacob Perreault
Rodion Amirov
Noel Gunler
Mavrik Bourque
Hendrix Lapierre
Jérémie Poirier
Connor Zary
Jan Mysak
Braden Schneider
Dawson Mercer
Dylan Holloway
Marco Rossi
Anton Lundell
Cole Perfetti
Alexander Holtz
Jamie Drysdale
Tim Stutzle
Lucas Raymond
Quinton Byfield
Alexis Lafrenière



Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast
Pour vous abonner au TSLH Podcast:


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux