Retour à l'accueil

Matvei Michkov vs Ivan Demidov: situation différente cette saison ?

L’an dernier, le cas de Matvei Michkov en a fait couler de l’encre. Souvent, on parlait du facteur russe pour excuser sa baisse dans certaine liste. D’autres parlaient de sa mauvaise attitude au sein du club. Des rumeurs qui furent balayées de la main par plusieurs intervenants en Russie dont son entraîneur.

Le fameux facteur russe.

On en entend parler à tous les repêchages. Et pourtant, chaque année, on constate que c’est souvent assez faux. En guise d’exemple, on parlait du facteur russe pour Matvei Michkov l’an dernier, mais Dmitry Simashev fut choisi avant lui. Par la suite, on justifiait la non-sélection de Michkov par les Canadiens en lien avec la nationalité du joueur. Que ça imposait trop de risques. Et pourtant, le CH aura fait une petite trouvaille en Bogdan Konuyshkov au cours de la 4e ronde. Il est Russe lui aussi, tout comme Yevgeni Volokhin, choisi au 5e tour.

Ce n’est pas tant le facteur russe. Ce sont les contrats qui accompagnent les Russes. L’aspect contractuel devient le nerf de la guerre lorsque vient le temps de sélectionner un attaquant en provenance de la KHL ou de ses ligues inférieures. Rappelons que la NHL et la KHL n’ont plus aucun accord les liant concernant les contrats des jeunes espoirs. Ça vient donc compliquer la chose.

Ivan Demidov: la même situation ?

Ainsi, pourquoi cette saison on s’inquiète moins de la situation d’Ivan Demidov que l’an dernier avec Matvei Michkov ?

L’espoir des Flyers de Philadelphie joue présentement sur un contrat qui échoue en 2026. Par la suite, l’attaquant risque de rejoindre l’organisation. Évidemment, il n’y a rien de certain. Bien qu’il ait spécifié vouloir jouer dans la NHL, on peut se permettre de douter depuis que Cutter Gauthier a affirmé vouloir être un Flyer peu après sa sélection au 5e rang !

Dans le cas d’Ivan Demidov, c’est un peu plus rassurant de savoir qu’il est actuellement sur un contrat jusqu’à la fin de la prochaine saison. Ce qui veut dire qu’après son année post-repêchage, il serait admissible à rejoindre l’Amérique du Nord. D’ailleurs, on ne connait nullement ses intentions, mais la façon dont le SKA gère Demidov laisse croire qu’il pourrait rapidement quitter la Russie après son actuel contrat. Nous abordions d’ailleurs ce sujet dans le récent épisode du TSLH Podcast.

En effet, comme on l’explique dans le podcast, le SKA a choisi de ne pas prêter Demidov ni de l’envoyer dans la VHL cette saison. Tandis que Michkov fut envoyé dans la VHL et s’est fait aussi prêter à Sochi dans la KHL. On peut comprendre que l’investissement à court terme est plus rentable en Michkov qu’en Demidov. Ce dernier n’a qu’une seule saison à son contrat alors que Michkov risque probablement de jouer avec le SKA en 2024-2025 et pour la saison 2025-2026. Dans l’équipe du SKA, on a pas le temps ni l’espace pour y insérer un jeune. Et comme Demidov pourrait ne pas signer l’an prochain, pourquoi perdre notre temps à le développer ? Rappelons que la KHL développe pour la KHL et non pour la NHL. C’est important comme nuance je crois.

Nouvelle règle en Russie ?

Ce qui devient plus encourageant dans le dossier de Demidov pour sa sélection au repêchage 2024, c’est qu’il pourrait être exclu des nouvelles règles imposées par la Russie. Vers la fin décembre, dans une entrevue pour un média russe (Match TV), l’agent de joueur Shumi Babaev expliquait que les jeunes joueurs devaient se soumettre à une nouvelle règle de rétention en KHL. Cette déclaration fut lâchée après que deux de ses clients ont demandé une transaction en raison d’un traitement discriminatoire par l’entraîneur de Kazan en KHL. Stipulant que ses joueurs pourraient partir de la Russie plutôt que d’être assigné à la VHL, Babaev a mentionné ceci:

«Ils ne veulent pas quitter la Russie. Nous pourrions, mais ce serait une mesure forcée. Nous avons reçu un ordre du Président selon lequel les jeunes joueurs doivent rester ici, en Russie. Et on voit qu’ici l’entraîneur survit au joueur.»

Cette déclaration fut surprenante et lorsqu’on la ramène dans le contexte de tous les jeunes, on ne peut s’empêcher de penser à Michkov et à Demidov. Or, selon The Hockey News, Michkov ne serait pas visé par ces nouvelles règles. Apparemment, cet ordre date d’avant le repêchage 2023, mais on n’en a fait l’annonce à personne avant que cet événement ne se tienne. Pour 2024, les dirigeants risquent d’être pas mal plus au fait.

Ainsi, les jeunes joueurs en Russie devront fournir un 4-5 ans de hockey dans les ligues du pays avant de penser à quitter. Le règlement viserait les nouveaux contrats, donc comme Michkov avait déjà signé son contrat avant l’approbation de cette règle, il pourra quitter à l’échéance de son entente. Quant à Demidov, c’est là que ça devient intéressant. En aucun temps, il devra impérativement signer un contrat pour jouer son 4-5 ans en Russie, puisqu’il était déjà sous contrat.

Par contre, cette situation deviendrait inquiétante s’il signe un nouveau contrat. Voici ce que The Hockey News écrivait en décembre dernier:

«Les contrats déjà signés ne peuvent pas être modifiés et ne le seront pas. Les prolongations et les nouveaux contrats seront soumis aux changements de la ligue.»

En d’autres mots, si Demidov signe une prolongation de contrat en Russie, il devra être soumis à la règle imposée par le Président. Il a l’occasion de s’en sauver s’il ne prolonge pas en 2025. Les chances de le voir partir dès 2025 sont grandes à mon avis. Justement pour éviter de devoir rester 4 à 5 saisons de plus dans la KHL.

À LIRE SUR TSLH:

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Actualité NHL 17 mai 2024

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?
Canadiens Montréal 14 mai 2024

Repêchage 2024 | Et si Ivan Demidov glissait … ?

Repêchage 2024 | Et si Ivan Demidov glissait … ?
Canadiens Montréal 09 mai 2024

Oliver Kapanen signe en Suède pour 2 saisons !

Championnats mondiaux 05 mai 2024

Mondial U18 | Le Canada revient de l’arrière et remporte l’or

Mondial U18 | Le Canada revient de l’arrière et remporte l’or
Championnats mondiaux 04 mai 2024

Mondial U18 | Une frousse et des records pour le Canada en demi-finale

Mondial U18 | Une frousse et des records pour le Canada en demi-finale
Championnats mondiaux 02 mai 2024

Mondial U18 | Le Canada affrontera la Suède en demi-finale

Henry Mews Canada u18
Espoirs NHL 01 mai 2024

U18: un record de 2011 de Nikita Kucherov en voie d’être battu par trois joueurs ?

U18: un record de 2011 de Nikita Kucherov en voie d’être battu par trois joueurs ?
Championnats mondiaux 30 avril 2024

Mondial M18 | Le Canada demeure invaincu en ronde préliminaire

Mondial M18 | Le Canada demeure invaincu en ronde préliminaire

Commentaires

Laisser un commentaire