Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  20.Janvier.2020 - 11:15
4574  
 

Sous le radar | Repêchage 2020 : Quinton Byfield

Le physique de l’emploi

Quinton a le physique de l'emploi et il joue la game comme le monde aime qu'elle soit jouée. Le jeune Canadien est bâti pour le jeu physique en plus d'être très talentueux. Il n'y a pas réellement de point négatif dans son jeu. Le centre peut marquer, créer des jeux et défendre son territoire. C’est un professionnel très sérieux dans son approche, un vrai geek de hockey. En plus d'être capable de contrôler le jeu, sa seule imposante présence sur la patinoire fait en sorte que l'adversaire a tendance à trop le couvrir ce qui ouvre le jeu à ses coéquipiers.



Des atouts élites

Sa technique de patin et sa vitesse sont impressionantes pour un joueur de son gabarit. Son jeu s'apparente beaucoup à Evgeni Malkin de par l'étendue de son talent couplé avec son physique. Byfield n'est pas le joueur qui va se tirer partout dans les bandes pour frapper l'adversaire, mais il utilise très bien son corps pour conserver le disque ou mettre les autres en échec. Bien qu'il domine le jeu, ce n'est pas du tout individualiste. C’est un joueur d'équipe et il ne serait pas étonnant que cet espoir devienne un assistant capitaine ou un capitaine un jour. Byfield est bon autour du filet en possession de la rondelle, mais c'est sa vision qui le démarque le plus. Il est très bon pour exploiter les faiblesses du système de l'autre équipe. Le centre repère aisément un joueur libre ou devine quand ce dernier le sera. Ça peut paraître banal, mais quand tu as un joueur de ce talent qui possède cette capacité, tu peux faire mal rapidement à l'adversaire.



Des attentes à tempérer

Au début de la saison, on le voyait dans la LNH dès l'an prochain. Toutefois, ça s'est plutôt terni depuis le Championnat du monde junior et le match des espoirs. Bien qu'il n'ait pas été utilisé d'une façon optimale pour le mettre en valeur (selon plusieurs), on peut penser que son adaptation à une compétition plus intense se fera plus lentement que prévu. Il a été à toute fin invisible. On aurait aimé le voir plus proactif sur la glace et dynamique, mais le centre n'a pas réussi à se démarquer. Néanmoins, contre des adversaires de son niveau, Byfield domine et vu qu'il est jeune, il n'y a rien de mal à le laisser une saison ou deux supplémentaires dans le junior.

Le mur

Il va rendre une équipe très heureuse, et ce durant longtemps. Je dirais que le seul aspect qui pourrait lui nuire dans le futur, c’est la même chose que n’importe quel espoir d’importance pour qui tout est facile depuis un bon bout, c’est-à-dire le mur. Le mur d’atteindre la NHL et de voir des joueurs plus talentueux que soit. Parfois, un joueur qui survole la compétition durant tout son junior sous-évalue un peu la NHL et quand il y parvient, il frappe un mur qui le décourage et son talent s’éteint petit à petit. Je doute que cela n’arrive, mais ça pourrait survenir (comme à tout le monde).

Le journée du repêchage

Pour le Canadien, même si sa position (centre) ne sera pas priorisée, passer à côté de lui serait une immense erreur s’ils ont l’opportunité de le sélectionner. Kotkaniemi, Suzuki, Poehling, Danault, etc. sont bons. Toutefois, personne n’est à la hauteur face au potentiel de Byfield. Il deviendrait la face de la franchise. Si le Canadien repêche dans le top 5 et qu’il est disponible, il doit être une option prise très au sérieux. Au moment d'écrire ces lignes en octobre dernier, je le voyais très certainement chauffer le derrière de Lafrenière pour le rang le plus élevé, mais ce n'est plus le cas. Maintenant, je le vois entre la position 2 et 3. Ça va se jouer avec Tim Stutzle. Les trois joueurs ont des potentiels très intéressants et une équipe qui a à choisir entre les trois joueurs aura un beau problème entre les mains.


(Pivotez votre appareil mobile)

À lire également


Jaromir Pytlik
Joni Jurmo
Oliver Suni
Roby Jarventie
Will Cuylle
Theodor Niederbach
Veeti Miettinen
Tyler Tullio
Luke Evangelista
Ozzy Wiesblatt
Marat Khusnutdinov
Ryan O'Rourke
Martin Chromiak
Tyson Foerster
Thomas Bordeleau
Tyler Kleven
Justin Sourdif
Eemil Viro
Ridly Greig
Brendon Brisson
Shakir Mukhamadullin
Topi Niemela
Luke Tuch
Lukas Reichel
Jake Neighbours
Carter Savoie
Kasper Simontaival
William Villeneuve
Yan Kuznetsov
Alexander Pashin
Samuel Knazko
Antonio Stranges
Jean-Luc Foudy
Roni Hirvonen
Vasili Ponomaryov
Helge Grans
Ty Smilanic
John-Jason Peterka
Jack Quinn
Emil Andrae
Repêchage simulé : Février 2020 partie 3
Repêchage simulé : Février 2020 partie 2
Repêchage simulé : Février 2020 partie 1
Seth Jarvis
Jake Sanderson
Yaroslav Askarov
Zion Nybeck
William Wallinder
Lukas Cormier
Justin Barron
Kaiden Guhle
Jacob Perreault
Rodion Amirov
Noel Gunler
Mavrik Bourque
Hendrix Lapierre
Jérémie Poirier
Connor Zary
Jan Mysak
Braden Schneider
Dawson Mercer
Dylan Holloway
Marco Rossi
Anton Lundell
Cole Perfetti
Alexander Holtz
Jamie Drysdale
Tim Stutzle
Lucas Raymond
Quinton Byfield
Alexis Lafrenière


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux