Retour à l'accueil

Repêchage 2022 | Brad Lambert, victime du traitement de Lucas Raymond ?

Le repêchage 2022 attirera de plus en plus l’attention des nombreux amateurs de hockey québécois pour des raisons évidentes. L’équipe de TSLH Espoirs sera présente pour vous fournir tout le contenu possible pour que vous soyez bien informés au repêchage amateur. La cohorte de cette année présente un bon lot de talent pur dans le top10. On parle également d’une première ronde plus talentueuse alors que le repêchage 2023 lui demeure toutefois supérieur en termes de talent élite.

Plusieurs observateurs classeraient le repêchage 2022 entre celui de 2021 et celui de 2023 en ce qui concerne le talent en première ronde (et non sur l’aspect chronologique !). Pascal, chroniqueur du TSLH Espoirs, croit qu’on peut très bien associer le repêchage amateur 2022 à celui de 2019 en frais de talent.

Parmi les candidats, on retrouve un certain Brad Lambert. Si ce dernier avait une chance de concourir pour le premier rang avec Shane Wright il y a de cela un an, il semblerait que l’étoile du Finlandais pâlisse quelque peu. Pourquoi donc ? Voici mon opinion sur le cas Lambert qui, à mon avis, ne glissera pas comme un Aatu Raty l’an dernier.

Lâchons les stats 2 secondes !

Cette saison, Brad Lambert évolue strictement dans la Liiga au sein de JYP. Si on s’attendait à ce que Lambert soit une pièce maîtresse de l’équipe, c’est plutôt son coéquipier Joakim Kemell qui écarquille les yeux des observateurs. Pour certains, Kemell demeure beaucoup plus alléchant que Lambert pour une place dans le top5. Pourquoi ?

Tout simplement parce que Kemell cumule 18 points, dont 12 buts, en 16 matchs jusqu’ici. Il a 17 ans.

Lambert, de son côté, affiche une ligne statistique plus discrète avec 4 points en 15 matchs. Il a aussi 17 ans.

Encore là, je connais des gens qui observent les matchs et qui préfèrent Kemell à Lambert. C’est propre à chacun.

Observation en temps réel de Brad Lambert

Simon Servant, de TSLH Espoirs, vous livre ses observations pendant 4 matchs de Brad Lambert

Or, de mon côté, je trouve présentement que Lambert joue du bien meilleur hockey que Kemell. Un hockey qui se transposera très bien dans le style de jeu nord-américain. Bien que Kemell soit le «X» facteur de l’équipe et que ses habiletés de marqueur soient mises en avant-plan, je prend tout de même Lambert en dépit de ses statistiques plus décevantes. Est-ce que cela peut changer en cours d’année ? Peut-être, mais à ce jour et où j’en suis rendu dans mes observations, je trouve que le jugement à l’endroit de Lambert est très sévère.

Le traitement Raymond

Plusieurs amateurs de repêchage parlent d’un «prochain Raty» en analysant la saison de Lambert. Une affirmation dont je suis très loin d’être en accord. L’an dernier, la chute d’Aatu Raty s’explique par ce qu’il faisait sur la patinoire et non par une incapacité d’adaptation en Liiga. Je le répète, mais Lambert joue bien présentement.

Malheureusement, son impact dans l’équipe est celle d’un excellent centre de 3e trio. Lambert, c’est plus que ça. On disait de Raymond qu’il n’était pas employé dans un rôle offensif au sein de sa formation. On peut aussi dire cela de Lambert présentement.

«Alors qu’il n’a pas une ligne statistique très impressionnante, Raymond est remarquable à chaque présence bien qu’il joue sa première saison en SHL à 17 ans.»

– Extrait tiré d’un profil de Lucas Raymond paru sur The Hockey Writers

Pourquoi je vous sors un extrait d’un profil de Lucas Raymond à son année de repêchage ? Parce que c’est exactement la même perception que l’on avait à son égard qu’on répète présentement avec Lambert. Ce n’est donc pas un «traitement Raty» que l’on sert actuellement, mais bien un «traitement Raymond».

En 2020, Lucas Raymond faisait partie des attaquants les plus talentueux du repêchage. Or, de nombreux observateurs l’ont fait chuter de quelques rangs dans leur classement final et l’argument était le suivant: un manque de production dans sa transition vers la SHL.

«Il est présentement coincé entre deux ligues»

– Évaluation de Sam Cosentino concernant Raymond le 5 février 2020

Autre évaluation qui me semble assez appropriée à l’endroit de Lambert. Malheureusement, il y a un facteur qui ne joue pas en la faveur de Lambert.

En 2020, Alexander Holtz, autre espoir Suédois en vue pour le repêchage 2020, était dans la même situation que Raymond. Cette année, les performances de Kemell viennent assurément influencer plus. Si Kemell ne performait pas comme il le fait présentement, Lambert n’aurait pas ce traitement et c’est compréhensible.

À lire également sur TSLH

En 2020, Lucas Raymond fut classé entre les rangs 4 et 9 par les observateurs alors qu’une année avant, plusieurs le plaçaient dans le top3 du repêchage. Même en le classant 9, des observateurs mentionnaient tout de même qu’il s’agissait du meilleur fabricant de jeu et de possiblement l’attaquant avec le plus de talent. La production offensive anémique a tout de même poussé ces mêmes personnes à le baisser dans les classements.

Au final, Raymond est sorti au 4e rang chez les Wings. Et on voit ce que ça donne présentement.

Pour le repêchage 2022…

Au moment d’écrire ces lignes, j’ai 5 matchs visionnés de Kemell et de Lambert. De façon très préliminaire, je classe Lambert au 6e rang alors que Kemell se retrouve au 9e échelon.

D’ici le repêchage 2022, les choses peuvent très bien changer. J’aime beaucoup les deux espoirs, mais je pense que Lambert bénéficie présentement du traitement de Lucas Raymond en 2020.

Il faut toujours faire attention lorsqu’on évalue les ligues européennes. En SHL et en Liiga, les formations n’ont nullement le mandat de développer les jeunes. Si on décide que Kemell est placé en avantage numérique sur le point de mise en jeu, dans un rôle purement offensif, on le fera. L’entraîneur peut aussi décider d’employé Lambert comme un 3e centre.

En SHL, c’était la même chose avec Raymond. Au sein de Frolunda, on utilisait Raymond dans un rôle plus effacé alors qu’à Djurgardens, on exploitait un peu plus l’offensive de Holtz.

Au final, on gagne beaucoup à regarder les matchs lorsqu’on est confronté à un tel débat. Espérons que l’on pourra observer ces deux Finlandais dans le cadre du Championnat mondial junior. Jusqu’ici, dans les tournois où Lambert était utilisé pour son offensive, le jeune homme brillait.

Je ne perds clairement pas foi en son potentiel !

Observations en temps réel de Joakim Kemell:

Simon Servant et Pascal, de TSLH Espoirs, s’assoient pour analyser trois matchs de Joakim Kemell

Podcasts
& vidéos

21 janvier 22

#46. Nomination de Kent Hughes | Deux espoirs débutent en NHL | Listes de la Centrale et de McKenzie

Dans cet épisode présenté par Barbe Noire, nos intervenants donnent leur première impression concernant Kent Hughes, nouveau DG des Canadiens de Montréal. La question se pose: est-ce que le CH est dans un meilleur état présentement qu'à l'arrivée de Marc Bergevin ? Au menu: - Nomination de Hughes - Débuts de Jack Quinn et de Braden Schneider - Discussion sur la liste de la Centrale et de Bob McKenzie

12 janvier 22

#45. Un défenseur qui montera dans les listes | Période transactions LHJMQ | Recap 2021 dans la NHL

Dans cet épisode, on vous présente trois chroniques diversifiées pour lancer l'année 2022 ! Pascal nous parle de scouting en présentant des défenseurs intéressants à suivre dont un qui risque de monter dans les listes. Max revient sur la période des transactions et Mat vous a préparé un petit recap de l'année 2021 dans la NHL.

12 janvier 22

Vidéo d'observation en temps réel de Simon Nemec (TSLH Espoirs)

Je suis de retour aujourd'hui pour une vidéo d'observations en temps réel du défenseur slovaque Simon Nemec. Nemec est un défenseur mobile qui aime beaucoup se porter à l'attaque. Il n'est pas mauvais défensivement, mais il a bien sûr des choses à améliorer dans sa prise de décision. Un jeune qui est actuellement dans le top-10 de plusieurs listes. Nous le surveillerons aujourd'hui pendant trois matchs grâce à InStat, que je remercie encore pour les images.

Nouvelles

Repêchage 20 janvier 2022

Repêchage 2022 | Bob McKenzie présente sa liste de mi-saison

Matthew Savoie - InStat Hockey
Repêchage 17 janvier 2022

Brad Lambert quitte sa formation dans la Liiga !

Brad Lambert quitte sa formation dans la Liiga !
Canadiens Montréal 14 janvier 2022

Une bonne année pour repêcher Shane Wright en premier

Shane Wright
Repêchage 12 janvier 2022

Repêchage 2022 | Liste de mi-saison de la Centrale de recrutement de la NHL

Joakim Kemell
Repêchage 06 janvier 2022

Louis Robitaille: «Je n’ai pas vu un DG ni un recruteur critiquer Shane Wright»

Connor Bedard Shane Wright
Championnats mondiaux 03 janvier 2022

Repêchage 2022 | Une bien mauvaise nouvelle pour David Jiricek

David Jiricek
Repêchage 01 janvier 2022

Connor Bedard continue sur sa lancée

Connor Bedard Shane Wright
Championnats mondiaux 15 décembre 2021

WJC 2022 | Trois prodiges du repêchage 2023 croiseront le fer

WJC 2022 | Trois prodiges du repêchage 2023 croiseront le fer

Podcasts
& vidéos

21 janvier 22

#46. Nomination de Kent Hughes | Deux espoirs débutent en NHL | Listes de la Centrale et de McKenzie

Dans cet épisode présenté par Barbe Noire, nos intervenants donnent leur première impression concernant Kent Hughes, nouveau DG des Canadiens de Montréal. La question se pose: est-ce que le CH est dans un meilleur état présentement qu'à l'arrivée de Marc Bergevin ? Au menu: - Nomination de Hughes - Débuts de Jack Quinn et de Braden Schneider - Discussion sur la liste de la Centrale et de Bob McKenzie

12 janvier 22

#45. Un défenseur qui montera dans les listes | Période transactions LHJMQ | Recap 2021 dans la NHL

Dans cet épisode, on vous présente trois chroniques diversifiées pour lancer l'année 2022 ! Pascal nous parle de scouting en présentant des défenseurs intéressants à suivre dont un qui risque de monter dans les listes. Max revient sur la période des transactions et Mat vous a préparé un petit recap de l'année 2021 dans la NHL.

12 janvier 22

Vidéo d'observation en temps réel de Simon Nemec (TSLH Espoirs)

Je suis de retour aujourd'hui pour une vidéo d'observations en temps réel du défenseur slovaque Simon Nemec. Nemec est un défenseur mobile qui aime beaucoup se porter à l'attaque. Il n'est pas mauvais défensivement, mais il a bien sûr des choses à améliorer dans sa prise de décision. Un jeune qui est actuellement dans le top-10 de plusieurs listes. Nous le surveillerons aujourd'hui pendant trois matchs grâce à InStat, que je remercie encore pour les images.

Commentaires

Laisser un commentaire