Retour à l'accueil

Shane Wright et le premier rang au repêchage 2022

Depuis quelques années déjà, Shane Wright est vue comme le premier choix potentiel au total pour le repêchage 2022. Ses chiffres lors de sa saison de 15 ans dans la OHL et sa maturité expliquant en partie ce constat. Avec la saison manquée en raison de la pandémie  ainsi qu’un « entrain » questionnable sur la glace selon certains, l’espoir se voit maintenant détrôné du premier échelon par certains observateurs. Est-ce que la question est justifiée ?

C’est un débat qui a fait rage tout au long de la saison 2021-2022. Est-ce que Shane Wright est réellement le meilleur espoir de la cuvée du repêchage de cette année ?

Lors des nombreux débats l’entourant sur les réseaux sociaux, les principaux arguments soulevés par ses détracteurs soulignent sa production sous les attentes (ce qui est faux) et le fait qu’il n’est pas dynamique sur la patinoire.

TSLH Espoirs a été un ardent défenseur du jeune Ontarien depuis les premiers coups de patin à l’automne dernier. Personnellement, même si ça n’a pas dû aider, je n’explique pas la production maigre de Shane Wright au début de la saison par la saison manquée l’an dernier.

À 17 ans, l’espoir se voyait utilisé dans les grosses minutes défensives par ses entraîneurs. Comme il est excessivement talentueux, intelligent et responsable, c’était le choix logique pour remplir ce rôle.

Pour vous donner un exemple, dans toute la OHL, Shane Wright a été le troisième centre ayant effectué le plus de mises en jeu dans toute la saison. De plus, il se situe au 7e rang pour celles ayant été effectuées en zone défensive. Quand on regarde son jeu sur la glace, on voit à quel point il comprend bien son rôle dans son territoire.

Comme la défensive de Kingston est le gros problème et, qu’en début de saison, toute leur relance était passablement difficile, c’est cinq attaquants qu’on voyait en avantage numérique. Aucun défenseur. À égalité numérique, ce sont les attaquants, la plupart du temps, qui s’occupaient de faire progresser le jeu vers l’avant en raison du manque évident d’habiletés des défenseurs. C’est pourquoi, de tous les attaquants de la ligue, le jeune se situe dans le top 30 de ceux ayant le plus participé à des batailles pour la possession du disque, en plus d’être dans le top 15 pour les entrées de zone et 25 pour les sorties de zone.

Lorsque ça été plus facile pour eux après les fêtes à l’arrière, bizarrement, c’est là que la production de Shane Wright s’est améliorée. Ses responsabilités sont devenues plus faisables si on veut. Bref, ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres sur ce joueur qui ajoute à son sens défensif l’un des meilleurs tirs de tout le repêchage, une vision bien au-dessus de la moyenne et une capacité à rendre ses coéquipiers meilleurs.

Quand c’est basé sur des observations et des arguments, je ne suis pas contre l’idée de débattre la position de Shane Wright au premier rang de la séance. De toute façon, personne ne peut se vanter de savoir l’avenir. Sera-t-il le meilleur joueur dans 10 ans ? Aucune idée, mais, personnellement, j’aime mieux ses chances présentement que n’importe quel autre espoir du repêchage.

Quand je vois des gens souligner qu’ils ne l’ont pas premier, j’ai tendance à répondre pourquoi ? À la suite de leur argument, j’aime ajouter : ok, mais qui est premier à sa place ?

Parce que si les gens ont des doutes sur Shane Wright, sachez qu’il y en a beaucoup sur les autres aussi.

Logan Cooley. C’est un joueur de finesse jouant plus petit que l’Ontarien. Il a de la difficulté à utiliser ses coéquipiers également et garde souvent la rondelle un peu trop longtemps. On ne questionne pas ici sa vision du jeu, mais plus le fait de trop en faire et de choisir les options à bas pourcentage.

Simon Nemec. Défenseur slovaque qui peut paraître perdu en défensive par moment et qui n’utilise pas assez souvent son tir. On adore son timing pour se diriger vers l’attaque, mais c’est souvent trop rapide et ça crée des revirements.

Matthew Savoie. Autre joueur de finesse à petit gabarit. Ce sera assurément un ailier au niveau supérieur et il manque royalement de force.

Conor Geekie. Gros centre quelque peu lent qui n’est pas assez physique pour son gabarit.

Juraj Slafkovsky. L’ailier n’a pas produit beaucoup dans la Liiga cette saison et n’a pas le plafond offensif le plus incroyable. C’est un joueur complet qui solidifiera n’importe quel top 6 pour 15 ans, mais est-ce que son potentiel offensif est le plus intéressant du top 5 du repêchage 2022 ?

Bref, oui, il y a des interrogations concernant Shane Wright, mais il y en a également chez les autres. Alors, personnellement, comme je l’ai mentionné plus haut, j’aime mieux les doutes chez lui que chez les autres pour le premier choix au total. Si les Canadiens se ramassent avec le 2e ou le 3e, ce n’est pas plus mal, car j’aime bien les autres espoirs. Ce sera toutefois dommage d’avoir passé à côté du centre de Kingston.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

18 juin 22

#60. Repêchage simulé (mock draft) du TSLH Podcast

Dans cet épisode, Mathieu et Pascal sont accompagnés de Simon Servant pour la construction d'un «mock draft» pour le repêchage 2022. Les équipes attribuées au hasard à nos chroniqueurs sont les suivantes: Simon: Canadiens, Kraken, Senators, Islanders, Predators, Capitals, Ducks, Oilers Pascal: Devils, Flyers, Red Wings, Sharks, Jets, Stars, Penguins, Blues, Leafs, Lightning Mathieu: Coyotes, Jackets, Canucks, Sabres, Kings, Minnesota

08 juin 22

#59. Cibles et cartes cachées pour le CH au repêchage 2022

Dans cet épisode, Pascal et Mathieu jasent des différentes cibles pour le CH au rang 26 et 33. De plus, les gars sortent quelques petites cartes cachées pour les choix subséquents.

Nouvelles

Repêchage 25 juin 2022

Ce n’est que le début chez les Kings de Los Angeles | Stratégie au repêchage

Ce n’est que le début chez les Kings de Los Angeles | Stratégie au repêchage
Repêchage 25 juin 2022

Quelle est la suite chez les Stars de Dallas ? | Stratégie au repêchage

Owen Pickering - TSLH Espoirs - InStat Hockey
Canadiens Montréal 24 juin 2022

Un gros « party » attend les partisans sur la Place des Canadiens lors du repêchage

Canadiens Ballottage
Repêchage 23 juin 2022

Du renfort requis chez les Prédateurs de Nashville | Stratégie au repêchage

Danila Yurov - InStat Hockey - TSLH Espoirs1
Repêchage 21 juin 2022

Un virage à 180 degrés chez les Canucks de Vancouver | Stratégie au repêchage

Marco Kasper - InStat Hockey - TSLH Espoirs
Repêchage 19 juin 2022

Vent de changement chez les Jets de Winnipeg ? | Stratégie au repêchage

Liam Ohgren - InStat Hockey - u18
Repêchage 18 juin 2022

L’entêtement de Lou Lamoriello et des Islanders de New York | Stratégie au repêchage

Brad Lambert
Repêchage 16 juin 2022

« Mock draft » du TSLH Espoirs | Repêchage 2022

rumeurs

Podcasts
& vidéos

18 juin 22

#61. Top 32 final de Simon Servant du TSLH Espoirs

Dans cet épisode, Simon Servant, intervenant du TSLH Espoirs, nous présente son top 32 pour le repêchage 2022. Consultez la version vidéo avec des séquences de jeu via sa chaîne Youtube juste ici: https://www.youtube.com/c/SimonServant

18 juin 22

#60. Repêchage simulé (mock draft) du TSLH Podcast

Dans cet épisode, Mathieu et Pascal sont accompagnés de Simon Servant pour la construction d'un «mock draft» pour le repêchage 2022. Les équipes attribuées au hasard à nos chroniqueurs sont les suivantes: Simon: Canadiens, Kraken, Senators, Islanders, Predators, Capitals, Ducks, Oilers Pascal: Devils, Flyers, Red Wings, Sharks, Jets, Stars, Penguins, Blues, Leafs, Lightning Mathieu: Coyotes, Jackets, Canucks, Sabres, Kings, Minnesota

08 juin 22

#59. Cibles et cartes cachées pour le CH au repêchage 2022

Dans cet épisode, Pascal et Mathieu jasent des différentes cibles pour le CH au rang 26 et 33. De plus, les gars sortent quelques petites cartes cachées pour les choix subséquents.

Commentaires

Laisser un commentaire