Retour à l'accueil

Jeff Petry: l’échanger implique plusieurs inconvénients

Kent Hughes ne s’est pas caché qu’il essaie d’échanger son défenseur. Toutefois, il n’agira pas tant que la transaction aura du sens pour les Canadiens.

On sait que Jeff Petry souhaite un vent de changement.

On sait que les partisans souhaitent majoritairement cette transaction.

On sait que le CH veut s’en départir pour le bon prix.

On sait que la valeur de Jeff Petry n’est pas à son apogée.

On sait tout ça !

Plusieurs inconvénients

Échanger Jeff Petry avant la saison n’est pas totalement positif pour le bien de l’organisation. Du moins à mes yeux. Lorsque je regarde la défensive du CH présentement, un constat saute aux yeux: ça fait pitié. Jeff Petry est le meilleur défenseur de cette brigade même après une saison de misère. C’est peu dire.

Je ne crois pas que Kent Hughes puisse acquérir un défenseur droitier d’impact pour les services de Jeff Petry. On devra se tourner vers le marché de l’autonomie pour combler sa perte. Va-t-on surpayer pour John Klingberg dans un contexte où chaque cenne est comptée chez le CH ?

Pour moi, signer Klingberg pour combler le départ de Petry est un inconvénient. Dans les récentes rumeurs, le défenseur droitier de 29 ans commanderait un salaire autour de 7-8M$ par année. Klingberg n’a pourtant jamais prouvé qu’il pouvait prendre le rôle de défenseur #1. Il le serait à Montréal et pour quelques années. Pour ma part, c’est un inconvénient surtout considérant les poussières qu’il reste en espace salarial sur la masse.

Devancer le développement

Si le CH sort de la période estivale sans Klingberg et sans Petry, que fera-t-on ? Signer Subban ? Signer Stralman ?

Dans tous les cas, ce que je redoute, c’est qu’on devance le développement d’un jeune défenseur. À mes yeux, Justin Barron nécessite un passage dans la AHL avant d’endosser un rôle fixe dans la NHL. Or, sans Petry, il tombe rapidement dans l’équation pour un poste à Montréal pour la saison 2022-2023. C’est un inconvénient, et un gros à mes yeux.

Actuellement, la défensive ressemble à ceci:

Crédit: CapFriendly

Sans Petry, on devra insérer l’un de Corey Schueneman, Gianni Faibrother, Otto Leskinen ou Madison Bowey. C’est pauvre comme brigade.

Les adeptes de la reconstruction seront en extase. Une mauvaise saison est synonyme d’un bon rang au prochain repêchage. Ce n’est pas moi qui vais me plaindre. Par contre, doit-on sacrifier le développement des jeunes défenseurs pour cette fin ? J’espère que non.

À la date limite ?

Personnellement, je garde les services de Petry jusqu’à la date limite. Avec l’alignement actuel, il sera en mesure de jouer plusieurs minutes. En d’autres mots, je miserais sur le fait qu’il rebondisse cette saison pour ainsi faire grimper sa valeur. Pendant ce temps, on instaurerait un système d’alternance avec le Rocket pour les jeunes défenseurs.

C’est toujours la crainte que j’ai dans les reconstructions: devancer le développement des jeunes. Jordan Harris et Kaiden Guhle sont peut-être capables de jouer dans la NHL, mais sont-ils prêts ? André Tourigny discutait cette saison de cette différence entre les deux termes. En effet, être capable de jouer en NHL, c’est différent d’être prêt.

Être capable, c’est de suivre le rythme et ne pas avoir l’air fou.

Être prêt, c’est d’avoir la maturité pour bien aborder les léthargies et les périodes creuses.

Être prêt, c’est savoir comment gérer ses énergies pour une saison de 82 matchs.

Être prêt, c’est d’être en mesure de réaliser les petites choses même lorsque ça va mal.

Je ne pense pas que Guhle, Harris et Barron soient en mesure d’être prêts pour la NHL pendant 82 matchs. Je n’aurais rien contre le fait de les voir pendant une vingtaine ou une trentaine de matchs dans la NHL si ça n’implique pas des aller-retour à Laval aux deux semaines.

Échanger Petry devient un inconvénient à mes yeux. Conserver ses services le temps que les trois jeunes défenseurs de l’organisation prennent de la bonne expérience jusqu’à la date limite me semble une option plus favorable en ce qui me concerne.

À lire également sur TSLH:

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Nouvelles

Canadiens Montréal 15 août 2022

Juraj Slafkovsky: l’apprentissage d’un nouveau rôle en avantage numérique ?

Juraj Slafkovsky: l’apprentissage d’un nouveau rôle en avantage numérique ?
Canadiens Montréal 08 août 2022

CH | Combien vaut Cole Caufield?

Cole Caufield canadiens
Canadiens Montréal 08 août 2022

Emil Heineman: le Rocket de Laval ne serait pas une option

Emil Heineman - InStat Hockey - TSLH Espoirs
Canadiens Montréal 01 août 2022

Espoirs CH | De très beaux éloges à l’endroit de Sean Farrell

Espoirs CH | De très beaux éloges à l’endroit de Sean Farrell
Canadiens Montréal 28 juillet 2022

CH | Une culture qui se précise

CH | Une culture qui se précise
Canadiens Montréal 28 juillet 2022

Stéphane Robidas: un mandat clair et une première mission

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 28 juillet 2022

Stéphane Robidas devient entraîneur adjoint des Canadiens

Canadiens Ballottage
Canadiens Montréal 25 juillet 2022

Trois espoirs du CH parmi les 50 meilleurs de la NHL selon Scott Wheeler

Kaiden Guhle

Podcasts
& vidéos

20 juillet 22

#66. Repêchage du CH: La Relève et le TSLH Podcast joue les DG !

Dans cet épisode, nous avons le mot final sur les sélections des Canadiens au repêchage. Découvrez quels joueurs nos différents intervenants auraient pris!

13 juillet 22

#65. Retour sur le repêchage 2022 par le TSLH Espoirs

Dans le TSLH Podcast cette semaine, trois membres du TSLH Espoirs discutent du repêchage 2022 tenu à Montréal.

13 juillet 22

#64. TSLH Espoirs: War Room

Dans cet épisode, les intervenants du TSLH Espoirs débattent ensemble pour dresser une liste top32 consensuelle pour le repêchage 2022. Mathieu, Simon St-Lo, Simon Servant et Seb Gagné font valoir leurs arguments pour monter ou baisser des joueurs sur la liste consensuelle.

Commentaires

Laisser un commentaire