Retour à l'accueil

Profil d’Emmett Croteau, choix de 6e tour des Canadiens en 2022

Depuis le repêchage, le TSLH Espoirs s’affaire à visionner les espoirs des Canadiens de Montréal qui sont demeurés méconnus après leur sélection. Lorsque le gardien de but Emmett Croteau fut choisi au 162e rang de l’encan 2022, plusieurs soupiraient en se demandant qui était cet espoir. Voici donc un profil basé sur une dizaine de matchs observés cette saison.

Emmett Croteau, 2003-12-07
Né à: Bonnyville, Alberta
Attrape: gauche
Grandeur: 6’4
Poids: 194 lbs

Croteau a joué son hockey mineur en Alberta et en Ontario avant de rejoindre les rangs de la USHL. Il s’amène à Waterloo en 2020. Il partageait le filet cette saison-là avec deux autres cerbères. Jack Williams demeure dans l’équipe pour la saison suivante et partage le filet avec Croteau. C’est ce dernier qui est le gardien de confiance de l’équipe.

Stats 2021-2022

Saison régulière

Fiche: 16-16-3
Moy: 3.00
Eff.: 0,899
Jeu blanc: 1

Séries

Fiche: 3-3
Moy: 2.71
Eff.: 0,913

Rapport d’observation

Déplacement et positionnement

Pour un gabarit comme celui de Croteau, le gardien de but de 18 ans bouge relativement bien. C’est un gardien qui se tient haut dans son demi-cercle et exploite son gabarit d’une bonne façon. Il est en mesure d’être explosif et athlétique dans ses déplacements.

Par contre, si ses déplacements sont généralement bons, il se donne la vie dure à l’occasion. Cela survient surtout lorsqu’il suit le porteur en attendant l’action de ce dernier.

En guise d’exemple, lorsque le porteur se présente sur l’aile, il n’est pas rare de voir Croteau accoter son milieu du dos sur le poteau. De cette façon, je trouve qu’il a tendance à allonger la surface de déplacement s’il doit réagir après le lancer. Je vous présente deux extraits qui démontrent bien cette observation.

Cela dit, même s’il présente quelques lacunes au niveau de son suivi du porteur dans son positionnement, Croteau demeure assez alerte dans son demi-cercle. Il sait reconnaître où il se trouve pour revenir bien positionné. Ce n’est pas un gars qui va être déporté nécessairement souvent sur ses fins de déplacement. C’est surtout au niveau de son positionnement en début de déplacement qu’on constate quelques lacunes à corriger dans sa technique.

Une excellente mitaine

Dans son éventail d’habiletés, notons que Croteau possède une très bonne mitaine. En fait, il travaille généralement bien avec ses gants et ses réflexes semblent aiguisés. Parfois, j’aimerais qu’il n’abaisse pas trop les gants afin d’être prêt à attaquer le rebond. Sur des lancers bas, il a tendance à utiliser ses gants en premier, ouvrant le haut du filet. Ce n’est vraiment pas dommageable cependant.

Croteau est également un gardien qui absorbe bien les tirs avec son plastron. Comme il se tient haut dans son demi-cercle, il est difficile à battre avec des tirs sans écran. Lorsque ça arrive, c’est un résultat d’une mauvaise anticipation ou d’une mauvaise amorce de déplacement comme j’expliquais plus haut.

Sens de l’anticipation

J’ai frôlé le sujet du sens de l’anticipation, mais je trouve que Croteau gagnerait à améliorer cette facette. À l’occasion, je le vois encore en position haute pour cibler où est la rondelle. Or, le disque part de la palette du défenseur et Croteau doit s’abaisser rapidement pour effectuer l’arrêt. Il n’est donc pas en mesure de couvrir tous les trous. Ce n’est pas quelque chose de répétitif dans son jeu, mais je l’ai observé suffisamment pour en faire mention.

Sur cette séquence, je trouve que le manque d’anticipation oblige Emmett Croteau à élargir rapidement ses pieds pour se mettre en position. Il accuse donc un retard sur son déplacement puisque sa poussée n’est pas maximale.

Heureusement, s’il anticipe parfois mal les situations en début d’action, il se rattrape bien en gardant constamment la rondelle des yeux. Il n’est pas rare de le voir en retard sur le jeu, mais se réchapper avec quelques déplacements tout en ne devenant pas perdu dans son cercle. Il trouve ses repères rapidement et c’est encourageant.

La sélection

Que dire sur la sélection d’Emmett Croteau au 6e tour ? D’abord, rien ne me surprend dans cette décision. Le CH choisit généralement des gardiens au bon gabarit dans ces endroits lors des encans. Un gros gardien qui est mobile et peut se montrer explosif, c’est toujours un bon pari.

Ça peut payer comme ça peut donner rien. C’est cliché, mais il faut se rappeler une chose: les gardiens, c’est long à développer. Aussi bien prendre la chance en 6e ronde.

Dans l’organigramme du CH, je ne placerais pas Croteau au-dessus de Jakub Dobes ni de Frederic Dichow à leurs années de repêchage respectives. Je le vois sensiblement dans les mêmes eaux que Joe Vrbetic, un gardien que je place encore derrière Dobes et Dichow à ce jour.

L’an prochain, Croteau jouera en NCAA avec Clarkson. Je suivrai sa progression assurément pour le TSLH Espoirs.

En résumé

Emmett Croteau est un gardien au gros gabarit capable de se déplacer rapidement. Il possède de bonnes mitaines et les met bien à profit. C’est un gardien qui ne s’abaisse pas lorsqu’il tire de l’arrière et généralement, il garde son équipe dans le match. Waterloo n’était pas le meilleur club non plus.

Croteau doit améliorer notamment son sens de l’anticipation et son positionnement pré-action. Je m’explique.

Les déplacements de Croteau sont parfois mal-entamés, mais il sait se racheter par la suite, une fois le tir déployé ou la passe réalisée, avec un bon «puck tracking» et une bonne connaissance de son emplacement dans son demi-cercle. Son athlétisme l’aide beaucoup aussi.

Un beau projet de développement encore une fois chez le CH.

Podcasts
& vidéos

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

#74. Listes préliminaires (top 32) de Mat, Pascal et de Simon Servant pour le repêchage 2023

Épisode de «rankings» pour le TSLH Espoirs ! Mathieu, Pascal et Simon Servant vous présentent leur liste préliminaire des meilleurs espoirs pour le repêchage 2023 de la NHL. Pour en savoir plus sur les prospects admissibles au prochain repêchage, cet épisode est pour vous !

21 novembre 22

#73. Le Forum TSLH: Bilan du CH, Rocket et repêchage 2023

Dans cet épisode, nous répondons aux questions des auditeurs. Nous présentons notre bilan du CH après dix matchs, nous parlons du Rocket de Laval et du repêchage 2023 (et même 2024 !)

Nouvelles

Rocket Laval 25 novembre 2022

Rocket de Laval | Quelques changements pour débuter le voyage à l’étranger

Rocket de Laval | Quelques changements pour débuter le voyage à l’étranger
Actualité NHL 25 novembre 2022

Les Blue Jackets récompensent Jordan Dumais

Les Blue Jackets récompensent Jordan Dumais
Canadiens Montréal 25 novembre 2022

Martin St-Louis réitère sa confiance en Jake Allen, mais…

Martin St-Louis réitère sa confiance en Jake Allen, mais…
NHL 25 novembre 2022

Un record pour Cal Clutterbuck

new-york-islanders
Canadiens Montréal 25 novembre 2022

Ty Smilanic et Dmitri Kostenko: des productions anémiques qui s’expliquent

Ty Smilanic et Dmitri Kostenko: des productions anémiques qui s’expliquent
Actualité NHL 25 novembre 2022

Un bon début dans la AHL pour Shane Wright

Un bon début dans la AHL pour Shane Wright
Rumeurs NHL 24 novembre 2022

Rumeurs NHL | Les Panthers n’auront pas le choix de transiger

Rumeurs NHL | Les Panthers n’auront pas le choix de transiger
Canadiens Montréal 24 novembre 2022

CH: rien ne presse pour combler ce besoin

Kent Hughes - Transaction - Sportsnet

Commentaires