Retour à l'accueil

CH: rien ne presse pour combler ce besoin

C’était certain qu’avec la retraite officieuse de Carey Price, ce débat allait revenir à la moindre contre-performance d’un gardien. Mardi soir, Jake Allen a connu le pire match de sa saison. Et rapidement, on s’est mis à questionner l’avenir dans le filet du CH.

Ce qui me fascine, c’est que chaque fois que l’un de Montembeault ou d’Allen connaît une mauvaise performance, on vend l’idée qu’il faut dénicher un gardien d’avenir. Et lorsque l’un d’eux sort une prestation magistrale, on se dit qu’ils peuvent, à long terme, profiter au club. Dans les deux cas, à mes yeux, on est dans le champ.

J’ai longtemps soutenu l’idée que Montembeault et Allen sont des gardiens de transition. Je ne vois pas de potentiel #1 dans ces deux cerbères, donc à long terme, je ne crois pas que ce tandem sera viable. Par contre, dans un moment de transition comme présentement, ce duo est parfait.

Rien ne presse

On semble se presser d’acquérir un gardien #1 pour le futur de l’équipe. Or, tout ce qui est devant le gardien est loin d’être complété. En offensive, on voit clairement que sans le premier trio, le CH serait inoffensif à l’attaque. En défensive, malgré les quelques bonnes performances des jeunes, c’est encore assez brouillon comme brigade. On se cherche encore un quart-arrière d’ailleurs.

Pour ma part, tant que l’offensive et la défensive ne sont pas fixées dans cette reconstruction, rien ne sert de transiger pour un gardien.

À lire -> Repêchage 2023 | Top 32 préliminaire de Mathieu

Je vois des suggestions de jeunes gardiens passer sur la toile afin de solidifier le poste de «gardien d’avenir». Or, ces jeunes gardiens n’ont aucune certitude de ni même atteindre la NHL. J’ai en tête Devon Levi ou Dustin Wolf, qui sont deux gardiens avec de bons potentiels. Bien malin celui qui prédit hors de tout doute que ces gardiens deviendront des #1 à coup de 55-60 matchs par année.

C’est la même chose pour les espoirs à l’interne. Même si Jakub Dobes est, à mon avis, l’un des meilleurs espoirs de l’organisation, nous n’avons aucune certitude qu’il deviendra ce gardien d’avenir. Alors, pourquoi prendre une décision dans l’immédiat et ainsi gaspiller des espoirs ou des choix pour un gardien d’avenir alors que le reste du club n’est pas terminé ? Bâtissez-vous la cuisine, pièce de résistance d’une maison, avant de terminer le solage ?

Dernière pièce du puzzle

À Tampa Bay, Andrei Vasilevskiy fut le dernier joueur de ce noyau à être ajouté.

À Chicago, on a gagné des Coupes en ayant bâti avec l’offensive et la défensive pour ensuite faire confiance à Corey Crawford. Un bon gardien, mais pas élite.

Au Colorado, on a attendu que toutes les pièces offensives et défensives soient en place pour amener Darcy Kuemper dans l’équation. Encore une fois, un gardien correct, mais pas élite.

Les exemples sont nombreux d’équipes qui ont ajouté le gardien comme dernière pièce de leur puzzle vers la Coupe Stanley. Le CH ne doit assurément pas se sortir de cette voie. Et pour assurer la transition, Allen et Montembeault seront là. Primeau peut également s’y ajouter. Le jeune gardien a encore du potentiel à développer, mais à ce jour, je crois qu’il est injuste de lui apposer l’étiquette de gardien d’avenir.

À voir -> Entrevue avec Denis Gauthier

Pendant cette transition dans le filet, les espoirs à la position de gardien se développent. La construction de l’offensive et de la défensive se poursuit également. Dans 3-4 ans, lorsque le solage, le gypse et les joints seront terminés en quelque chose de solide, là on pourra se pencher sur la cuisine.

Un peu comme Calgary a fait avec Jacob Markstrom, qui fut signé après que l’organisation ait mis ses pions en place en offensive et en défensive. On avait acquis Elias Lindholm et Noah Hanifin puis on a continué à améliorer le devant avant de signer Markstrom, le gardien #1 de l’équipe.

Dans le moment, ça ne sert à rien

Et si on ajoutait un gardien immédiatement ? Je serais totalement contre cette idée.

On le voit présentement à Anaheim. L’équipe est en pleine reconstruction et pendant ce temps, un gardien du nom de John Gibson perd toute la confiance qui lui a permis jadis de s’imposer parmi les meilleurs de sa profession dans la NHL.

Quand ton gardien de transition est aussi ton gardien d’avenir, c’est difficile. La position de gardien repose sur deux choses primaires à mes yeux: la constance et la confiance. Comment veux-tu que le gardien d’avenir soit en confiance lorsqu’il passe par une reconstruction laborieuse couverte de défaite ?

Jake Allen est signé jusqu’en 2025. Il lui reste encore deux ans avec le CH grâce à ce nouveau contrat signé cet été. Samuel Montembeault, un ti-gars de chez nous, voudra fort probablement signer une nouvelle entente à l’issue de son contrat la saison prochaine. Je n’ai aucun problème à conserver ce duo dans cette période de transition.

Oui, ça prendra un gardien d’avenir un moment donné. On peut toujours passer par le marché de l’autonomie à la fin de la reconstruction. On peut aussi être surpris du développement de Dobes, Dichow ou de Primeau.

Dans l’optique où l’équipe sera bien nantie à l’avant lorsque Jake Allen sera UFA en 2025, voici les gardiens agents libres projetés cet été-là:

  • Juuse Saros
  • Robin Lehner
  • Igor Shesterkin
  • Jake Oettinger
  • Cal Petersen
  • Vitek Vanecek
  • Linus Ullmark
  • Alexandar Georgiev
  • Anton Forsberg
  • Karel Vejmelka
  • Dan Vladar

Dans le lot, Shesterkin, Oettinger et Saros risquent d’être signés par leur équipe respective. Chez les plus jeunes, Jesper Wallstedt, Daniil Tarasov et Yaroslav Askarov seraient UFA, mais je doute qu’ils se rendent en 2025 sans contrat.

À lire également sur TSLH:

Podcasts
& vidéos

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

#74. Listes préliminaires (top 32) de Mat, Pascal et de Simon Servant pour le repêchage 2023

Épisode de «rankings» pour le TSLH Espoirs ! Mathieu, Pascal et Simon Servant vous présentent leur liste préliminaire des meilleurs espoirs pour le repêchage 2023 de la NHL. Pour en savoir plus sur les prospects admissibles au prochain repêchage, cet épisode est pour vous !

21 novembre 22

#73. Le Forum TSLH: Bilan du CH, Rocket et repêchage 2023

Dans cet épisode, nous répondons aux questions des auditeurs. Nous présentons notre bilan du CH après dix matchs, nous parlons du Rocket de Laval et du repêchage 2023 (et même 2024 !)

Nouvelles

Canadiens Montréal 30 novembre 2022

CH | Mauvaise nouvelle pour Mike Hoffman

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 29 novembre 2022

Rendement des 3 recrues à la défensive du CH

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 29 novembre 2022

Bob Hartley aurait pu devenir l’entraîneur-chef des Canadiens

Bob Hartley aurait pu devenir l’entraîneur-chef des Canadiens
Canadiens Montréal 28 novembre 2022

CH: ne pas tomber dans le piège de 2020

CH: ne pas tomber dans le piège de 2020
Canadiens Montréal 28 novembre 2022

Rapport hebdomadaire | But spectaculaire d’Emil Heineman

Rapport hebdomadaire | But spectaculaire d’Emil Heineman
Agents libres NHL 26 novembre 2022

Sean Monahan: Le garder ou l’échanger ?

Monahan avec le Canadiens
Actualité NHL 26 novembre 2022

Rumeurs | Un actionnaire lâcherait le CH pour acheter les Sens

ottawa-senators
Canadiens Montréal 26 novembre 2022

VIDÉO | Owen Beck montre qu’il est un guerrier sur la patinoire

VIDÉO | Owen Beck montre qu’il est un guerrier sur la patinoire

Commentaires

Laisser un commentaire