Retour à l'accueil

Sous le radar | Repêchage 2020 : Jan Mysak

Du cœur et du talent

Dans la lignée de Filip Zadina et Martin Kaut en 2018, ainsi que Martin Necas et Filip Chytil en 2017, Mysak s’inscrit dans le vent de fraîcheur de talent pour la République tchèque. Bien qu’il n’est probablement pas aussi spectaculaire que ces derniers, l’espoir présente autant de chance d’atteindre la LNH en raison de son jeu complet avec une petite touche offensive. Je dis petite, ce n’est pas très généreux de ma part, car son potentiel offensif est quand même très présent. Son atout principal est de trouver les espaces libres afin d’utiliser son tir précis et vif. Le Tchèque a un éventail d’atouts diversifiés qui font de lui un joueur aimé de ses patrons. Comme on a pu le voir souvent dans ce repêchage avec Lundell, Perfetti ou Holloway, Jan a le cœur à la bonne place. Il met l’effort à chaque présence que ce soit avec ou sans la rondelle. Le gaucher est motivé à réparer ses erreurs et celles des autres également. Quand on le voit évoluer sur la patinoire, il est facile de voir que Mysak est intelligent et qu’il n’y a pas beaucoup de faille dans son jeu. En espace clos le long des rampes et autour du filet, on le sent à l’aise. Il serait capable de déjouer un joueur dans une cabine téléphonique. Quand la rondelle est en sa possession, l’ailier la garde jalousement. C’est très difficile de lui enlever malgré son gabarit dans la moyenne. Il la conserve peut-être un peu trop même. Le potentiel choix de première ronde va devoir exploiter un peu plus ses coéquipiers s’il veut se rendre dans la LNH. Ce n’est pas un manque de vision. Pour l’avoir vue jouer, je crois que c’est un désir trop intense de vouloir bien faire et de faire la différence dans un match. Avec la maturité, ça va se replacer.

Une intelligence au-dessus de la moyenne

Il anticipe très bien le jeu et crée des revirements de par son positionnement offensif ou défensif. Même s’il l’améliore d’année en année, Mysak va devoir prendre de la vitesse et du poids, car même en anticipant le jeu, il va se faire tasser ou rejoindre assez facilement dans la LNH. Au niveau de la création de jeu, son talent ressort. Quand il se décide à utiliser ses coéquipiers et que ces derniers voient ce qu’il prépare, ça donne très souvent de beaux résultats. On le voit calme ainsi qu’en contrôle sur la glace et c’est rassurant pour l’avenir, car la panique chez un jeune joueur n’est jamais bon signe. Ce que je veux dire par là c’est que comme vous pouvez le voir avec Nick Suzuki, il est calme avec la rondelle et même s’il n’est pas le plus rapide, Mysak est capable de ralentir le jeu pour exploiter ses forces. On peut parfois voir ce comportement pour de la nonchalance ou de l’arrogance, mais ce n’est pas cela. Jan est confiant et veut vous démontrer qu’il sait ce qu’il fait. Le tchèque a l’habitude d’être un joueur qui contrôle tout sur la glace. Au niveau supérieur, je le vois plutôt comme un joueur qui complétera à merveille les vedettes d’une équipe en les sauvant en défensive ou en les complétant parfaitement en offensive.

La journée du repêchage

Pour son repêchage, je crois qu’il va sortir entre le 15 et le 25e rang. Il a beaucoup de potentiel et il est certain pour moi qu’il va charmer des recruteurs pour une sélection en première ronde. Le jeune tchèque pourrait même se transformer en coup de circuit si son développement se passe mieux que prévu. Le Canadien pourrait le prendre, mais comme mentionné dans d’autres textes, un défenseur sera probablement priorisé autour du 15e rang. Son jeu s’apparente à Martin Necas. Depuis son arrivée en Amérique du Nord après le mondial junior, sa production offensive est plutôt impressionnante avec 7 buts en 8 matchs. Ça va probablement convaincre certains recruteurs à le voir en première ronde au lieu d’en deuxième comme on a pu le voir dans la liste à Bob McKenzie.

À lire également

Repêchage 2020 simulé : top 1 à 10

Repêchage 2020 : Braden Schneider

HC Ajoie Champion Suisse

Un animateur sportif s’enflamme en ondes

Un troisième premier choix fait son entré cette année chez les Islanders

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Signature 16 juin 2024

Au tour du 2e meilleur pointeur des séries de la SHL de signer un contrat dans la LNH!

Rodrigo Abols
Canadiens Montréal 16 juin 2024

Où évoluera Oliver Kapanen l’an prochain?

Oliver Kapanen - InStat Hockey
Signature 16 juin 2024

Oliver Kapanen signe son contrat d’entrée avec le CH

Oliver Kapanen signe son contrat d’entrée avec le CH
Actualité NHL 15 juin 2024

Connor McDavid dépasse Wayne Gretzky

Connor McDavid dépasse Wayne Gretzky
Signature 14 juin 2024

Oscar Fisker-Molgaard s’entend avec le Kraken

Oscar Fisker-Molgaard s’entend avec le Kraken
Canadiens Montréal 14 juin 2024

La fin pour Jesse Ylonen avec les Canadiens?

La fin pour Jesse Ylonen avec les Canadiens?
Actualité NHL 14 juin 2024

Les Oilers d’Edmonton au bord du gouffre… mais pourquoi?

Les Oilers d’Edmonton au bord du gouffre… mais pourquoi?
Signature 14 juin 2024

Le meilleur pointeur en séries de la SHL s’entend avec l’Avalanche

Jere Innala

Commentaires