Fermer

Publié par Ourkoff  -  3.Février.2020 - 18:29
564  
 

HC Ajoie, champion suisse!

EURO.jpg
sihf : Hier soir le HC Ajoie a soulevé sa première coupe de Suisse. La plupart des personnes qui vont lire cette manchette n'ont sûrement jamais entendu parler de ce petit club de 2e division basé tout au nord de l'Helvétie à Porrentruy. Pour situer, pendant le lock-out, Pierre Dagenais et Pascal Dupuis ont porté les couleurs du club pour quelques matchs.
Cette petite ville médiévale de 7'000 habitants jouait sa finale à Lausanne (ancien grand rival de 2e division) face au HC Davos. Probablement le club le plus emblématique de Suisse avec 31 championnats (le CP Berne arrive 2e avec 16 victoires) Pour en arriver là, le HCA comme on l'appelle également a commencé par dominer largement le club de Wiki-Munsingen (banlieue bernoise D3) 8-1.

8es de finale
Un gros morceau allait venir dans la vétuste patinoire du Voyeboeuf (oui ça ne s’invente pas le Voyeboeuf à Porrentruy). Le HC Lausanne. Tout un symbole car, comme dit plus haut, la rivalité opposant les deux clubs est toujours très forte. Au terme d'un match fou où Lausanne a remonté un déficit de 3 buts pour entraîner Ajoie en prolongation. Les Jurassiens (Ajoie) finirent par gagner le match en prolongation.

1/4 de finale
Le champion suisse 2018, et plus gros budget de Suisse, Zurich se rend dans l'antre du Voyeboeuf un mois après le match face à Lausanne. La patinoire est bouillante car, bien que vieille et petite, ses supporters sont réputés partout en Suisse. Le match commence. Après deux tiers très âpres, le HC Ajoie tient son os et est sur le point se qualifier avec 2 buts marqués et 0 encaissé. Mieux encore, après 10 minutes de jeu dans le 3e tiers les voilà menant par la marque de 5-0! Un sursaut d'orgueil de Zurich en fin de match ne changera rien. Résultat final 6-3. En route pour les demis!

1/2 finale
Il ne reste que des cadors du championnat helvétique et Ajoie hérite du HC Bienne autre grand rival du club jurassien. (les 2 villes ne sont séparées que par une cinquantaine de km). Les chants des supporters sont des classiques. D'un côté on hurle: "Ajoulot, paysan prend ta fourche et va aux champs." et de l'autre (à chanter sur un air d'Aznavour): Emmenez-moi au Stade de Glace, emmenez-moi au pays des p***sses. Il me semble que la misère c'est d'être supporter seelendais." ( Seelendais = Biennois). Après 10 minutes de jeu, les Biennois mènent 2-0 mais à la fin du tiers les ajoulots ont recollé au score. Lors de la 2e période, Bienne marque en premier mais se fait à nouveau rejoindre. Et, à l'image du Miracle sur Glace, en 3e période le HCA marqua son 4e que Bienne n'arrivera jamais à rattraper.

Finale
Nous y sommes. Vous connaissez le contexte et le résultat final mais pas encore le score. La grande majorité de la patinoire était aux couleurs jaune et noir du HCA d'après certaines estimations des journaux ce serait 7'000 jurassiens qui auraient fait le déplacement jusqu'à Lausanne. (9'600 places). Ils entonnèrent l'hymne de leur canton dans une atmosphère indescriptible. Même les joueurs les plus expérimentés ont avoué après le match que leurs mains tremblaient. Le HC Davos partait grand favori d'autant plus que 2 ans auparavant ils avaient déjà perdu leur finale et qu'ils devaient se racheter. Pourtant à la mi match, le HCA infligeait une correction à Davos menant par la marque de 4-0. Tous les buts ont été marqué en avantage numérique. Davos sorti de sa torpeur et remonta au score au milieu de l'ultime période en marquant 3x. Les supporters jurassiens commençaient à trouver le temps long. La pression était sur la cage du HCA mais au terme d'un contre rondement mené 4 minutes plus tard Ajoie enfonçait le clou tout en ajoutant 2 supplémentaires dont un dans le but vide. Score finale 7-3. Ajoie est champion au terme d'un parcours dantesque.

Pour finir la petite histoire, trois des quatre grands artisans de la victoire sont Québecois:
Jonathan Hazen (5pts en finale, 16pts sur la compétition) : n'a jamais joué en NHL. Par contre, en LHJMQ sous les couleurs des Foreurs de Val-d'Or il a fait une saison de 83pts.
Philip-Michaël Devos (4pts en finale, 16pts sur la compétition): n'a jamais joué en NHL mais a gagné le Calder avec les Admirals en 2012.
Gary Sheehan: a fait toute sa carrière d'entraîneur en Suisse pour une Coupe de Suisse et un Championnat de 2e division.

+1
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#132059

Gotchon
Je n'ai pas réussi à la voir en live, mais en replay, une magnifique finale.

si vous voulez le résumé de la finale :

https://www.youtube.com/watch?v=HB_YQ6MWMiw

et pour vous rendre compte de l'ambiance :

https://web.facebook.com/541118045936323/videos/590952108412415/

4.Février.2020 - 08:02   
   +1  
#132053

pascal.lapointe
Merci pour ce partage ! Toujours intéressant de lire des trucs sur les ligues européennes.

3.Février.2020 - 19:55   
   +3  

Réseaux sociaux