Retour à l'accueil

Où se situe Ivan Demidov parmi les gros talents des derniers repêchages ?

La poussière étant retombée (ou presque) à l’issue du repêchage, on dirige nos regards vers la saison 2024-2025. Les Canadiens de Montréal dirigent actuellement leur camp de développement et c’est sans Ivan Demidov qu’il se déroule. L’espoir de premier plan ne pouvait y participer, faute d’avoir un visa canadien en poche.

Ivan Demidov se rapportera donc en Russie. On ne sait toujours pas si le SKA lui fera une place dans son alignement de la KHL. En effet, comme l’attaquant n’a aucune prolongation de contrat et n’a nullement l’intention de demeurer en Russie après la prochaine saison, on peut douter que le SKA l’amènera dans son club en KHL. Ce n’est pas impossible, mais disons qu’à son année repêchage, Demidov a joué en MHL simplement parce qu’il ne s’était pas compromis à long terme avec le SKA.

L’excitation est à son comble quant à l’arrivée de Demidov dans le bassin d’espoirs des Canadiens de Montréal. Depuis maintenant trois repêchages, on assume la reconstruction dans l’organisation. Des espoirs de qualité, le CH en a vu passer. On n’a pas toujours sélectionné le choix populaire et parfois, ça a pu créer des frustrations chez certains partisans. La réalité, c’est qu’on ne saura pas avant des années si les choix étaient bons. Maintenant, si l’on compare les années de repêchage seulement, où se situerait Ivan Demidov parmi tous les espoirs de qualité repêchés dans les dernières années ? Où classe-t-on Demidov, mais aussi Slafkovsky, parmi les Bedard, Celebrini, Wright, Cooley, Michkov, Fantilli et Carlsson ?

L’analyse qui suit est tirée du plus récent épisode du TSLH Podcast !

Ivan Demidov: dans le 2e tier !

En premier lieu, réglons la question Connor Bedard immédiatement. Le prolifique attaquant apparaît dans une classe à part entière. C’est un joueur générationnel alors que pour ma part, Macklin Celebrini n’en est pas un. C’est donc normal de mettre l’attaquant des Hawks dans un tier à lui seul. À son année repêchage et même à 16 ans, Connor Bedard était au moins 2 à 3 tranches d’âge d’avance. Il dominait des joueurs beaucoup plus vieux que lui, et ce, à tous les niveaux de jeu (junior ou international). Son arrivée dans la NHL fut hautement réussie, mais comme mentionné plus haut, les performances après le repêchage ne sont pas prises en compte pour cette analyse.

Dans le 2e tier, je place Macklin Celebrini et… IVAN DEMIDOV. À mon avis, simplement pour le repêchage 2024, Ivan Demidov est très proche de Macklin Celebrini en matière de talent pur. C’est difficile toutefois de jouer le jeu des comparaisons considérant que Demidov jouait dans un calibre plus faible d’où il aurait dû jouer. Contrairement à Celebrini qui, à 17 ans seulement, évoluait en NCAA. C’est donc pour cela que Celebrini se hisse au-dessus de Demidov. L’espoir des Canadiens n’a rien à envier des plus gros talents des dernières années. Pourquoi a-t-il glissé 5e ? Par la force des choses, les Hawks voulaient un défenseur droitier, les Ducks ne repêchent que très rarement des Russes et les Jackets visaient le gros joueur de centre Cayden Lindstrom.

Dan Milstein, agent d’Ivan Demidov, mentionnait avant le repêchage que «si son client évoluait en Amérique du Nord, il serait premier sur les listes des observateurs.» Je ne l’aurais personnellement pas placé 1er devant Celebrini, mais cela vient vous montrer qu’au niveau du talent pur, il est extrêmement proche du joueur qu’on qualifie déjà comme un aspirant au Calder en 2024-2025. Un gars qu’on voit devenir une vedette dans la NHL et qui changera le visage des Sharks. Et bien Demidov, en ce qui me concerne, n’est pas si loin de ce gars-là !

Michkov au 3e tier

On continue plus loin avec les talents des derniers repêchages. Ici, au 3e tier des espoirs ciblés, on retrouve un certain Matvei Michkov. Année de repêchage pour année de repêchage, Ivan Demidov a montré de plus belles choses en ce qui me concerne. Demidov est plus complet même si les deux joueurs ont cette manière de diriger le jeu. Michkov le fait surtout par ses tirs et son contrôle de rondelle. Demidov va créer de l’espace et diriger la rondelle par sa créativité élite. En prenant compte les saisons post-repêchage, Michkov aurait un avantage, car on sait qu’il peut produire et avoir un impact en KHL. Toutefois, le but de l’exercice est, je le répète, de comparer les années de repêchage.

Par la suite, on retrouve Leo Carlsson et Adam Fantilli. À son année repêchage, Leo Carlsson n’était pas majoritairement projeté comme un top3. Cependant, il jouait excessivement bien dans la SHL, la ligue majeure en Suède. On savait déjà que son profil était prêt pour la NHL, un peu comme Fantilli. Ce dernier démontrait cependant quelques lacunes au niveau des lectures du jeu. Les habiletés étaient là, mais la compréhension ne l’était pas toujours.

Slafkovsky au 4e tier

Patientons avant de me tirer des tomates ! En considérant les années de développement post-repêchage, Slafkovsky serait dans le tier supérieur. Or, la balise de départ était de comparer les profils aux années de repêchage seulement. Et de ce fait, Juraj Slafkosvky n’était pas au niveau des joueurs déjà mentionnés au niveau du talent. Il était encore très brut comme espoir, mais on voyait tous le projet en lui et surtout, les habiletés dont il faisait preuve.

Shane Wright et Logan Cooley figurent ensuite parmi les membres du 4e tier. Pour Wright, ce fut une année de repêchage décevante alors que les attentes étaient énormes. À long terme, je crois encore à l’énorme potentiel de Wright. En frais de talent comparativement aux joueurs sortis les années suivantes, Wright se situe tout simplement plus bas. Tout comme Cooley qui, à son année repêchage, montrait souvent ses limitations dans son talent. Vouloir en faire trop n’était pas annonceur de bonnes nouvelles une fois dans la NHL à cinq contre cinq et c’est exactement ce qui ne va pas super bien présentement. Par contre, pour l’évaluation de ce décompte, les performances de Cooley ne sont pas prises en compte.

Dresser de tels tiers n’impliquent pas que Cooley ou Wright sont des «busts» parce qu’ils sont nommés en dernier. L’exercice est tout simplement construit pour se donner une idée des différents talents des derniers repêchages. C’est un peu comme si on regroupait tous les joueurs nommés dans un même repêchage avec seulement les données qu’on avait au moment qu’ils soient repêchés. Cela donnerait ceci en ce qui me concerne:

1. Connor Bedard (CHI)

2. Macklin Celebrini (SJ)
3. Ivan Demidov (MTL)

4. Matvei Michkov (PHI)
5. Leo Carlsson (ANH)
6. Adam Fantilli

7. Juraj Slafkovsky (MTL)
8. Shane Wright (SEA)
9. Logan Cooley (UTA)

À LIRE SUR TSLH

Podcasts
& vidéos

06 juillet 24

#143. Draft Recap, analyse des choix du CH et marché des joueurs autonomes

Dans ce dernier podcast de la saison, Mat et Pascal vous parlent de tous les choix du CH après les avoir analysé dans les derniers jours. On revient sur les bons coups et les moins bons coups du repêchage en général ainsi que sur la journée des agents libres dans la NHL !

06 juillet 24

#142. Repêchage 2024 LIVE

Pour réentendre notre podcast en direct pour la tenue du repêchage 2024 dans la NHL, c'est ici !

25 juin 24

#141. Repêchage 2024: Top 32 détaillé de Simon Servant !

Dans cet épisode, Simon Servant vous offre ses analyses détaillées de son top 32 des meilleurs espoirs pour le repêchage 2024.

Nouvelles

Actualité NHL 12 juillet 2024

Des rumeurs évoquent une transaction impliquant Filip Mesar

Des rumeurs évoquent une transaction impliquant Filip Mesar
Espoirs CH 12 juillet 2024

Repêchage 2024: est-ce que la liste de Bob Mckenzie était précise ?

Repêchage 2024: est-ce que la liste de Bob Mckenzie était précise ?
Canadiens Montréal 30 juin 2024

Trois Québécois invités au camp de développement des Canadiens

Trois Québécois invités au camp de développement des Canadiens
Actualité NHL 29 juin 2024

Repêchage 2024 | Rasmus Bergvist est le dernier choix des Canadiens en 7e ronde

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 29 juin 2024

Repêchage 2024 | Les Canadiens sélectionnent Makar Khanin

Canadiens Ballottage
Actualité NHL 29 juin 2024

Repêchage 2024 | Mikus Vecvanags est le 2e choix des Canadiens en 5e ronde

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 29 juin 2024

Repêchage 2024 | Owen Protz sélectionné par les Canadiens de Montréal en 4e ronde

Kent Hughes - Transaction - Sportsnet
Actualité NHL 29 juin 2024

Repêchage 2024 | Logan Sawyer est le 2ème choix de la 3ème ronde du Canadien

Canadiens de Montréal

Commentaires

Laisser un commentaire