Retour à l'accueil

Joshua Roy est fin prêt pour le niveau de jeu professionnel

Le Rocket de Laval amorce ses activités vendredi soir du côté de la Place Bell. La formation du club-école de la Sainte-Flanelle présentera un visage tout nouveau puisque quelques-uns des plus beaux espoirs du Tricolore seront de l’alignement de la filiale de l’équipe.

Parmi les noms que les partisans surveilleront assurément de près, on note celui de Joshua Roy. Le Québécois a tranquillement gravi les échelons comme étant un espoir de premier plan, au sein de l’équipe qui a mis le grappin sur lui en cinquième ronde du repêchage de 2021.

Sa saison de 119 points en 2021-2022, lui permettant de décrocher le championnat des marqueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, a ouvert les yeux de certains sur son potentiel. Un billet avait ailleurs été publié pour mettre l’emphase sur sa production et surtout, comment il récoltait ses points.

La vérité est que natif de Saint-Georges-De-Beauce a toujours été une coche au-dessus des autres en ce qui a trait à ses habiletés individuelles.

Avant de passer des Sea Dogs de Saint John au Phoenix de Sherbrooke en janvier 2021, son éthique de travail et sa nonchalance lui était cependant reproché. Des critiques qui expliqueront un peu plus tard sa chute au 150e rang à son année de repêchage.

Le changement de décor a été un point tournant pour la suite des choses dans son cas. Voilà maintenant que Roy ferme la porte sur un chapitre de quatre saisons dans le circuit de hockey junior québécois, plus prêt que jamais pour la prochaine page du livre.

Une transition pas si ardue prévoir

Le développement de Roy et son travail lors des dernières saison nous laisse croire que la transition du junior à la ligue américaine ne sera pas si difficile. Est-ce que cela veut dire qu’il sera un producteur de points dès les premières joutes? Non.

Cela dit, Roy ne se laissera pas intimider par les grands gaillards de la Ligue américaine. Il a amélioré son jeu en fond de territoire et il est beaucoup plus combatif. Sa vivacité d’esprit lui permet de ressortir avec la rondelle sur son bâton en pareilles occasions. Roy est en mesure de se servir de son physique pour protéger son espace.

Même avec des joueurs d’âge junior, il s’agit d’un aspect qu’il a travaillé. Roy n’attendait pas qu’on lui refile le disque pour exécuter, il récupérait la rondelle par lui-même. Après tout, cette facette lui permet d’être plus imprévisible dans ses manoeuvres, alors que tu ne sais jamais ce qu’il effectuera une fois en possession du disque. Il est toujours en mouvement.

Offensivement, l’une des grandes forces de Roy est sa capacité de changer l’angle de son tir, doublant ou triplant même les chances de marquer. Pour la boite défensive adverse par exemple, elle ne peut détecter ses faits et gestes avant que la rondelle quitte le bâton de Roy et se retrouve dans le filet.

Après son année d’éclosion en 2021-2022, Roy avait le mandat de pousser la note et de se préparer pour le rôle qui l’attendait chez les professionnels, quelqu’il soit. Il n’est plus ce joueur unidimensionnel seulement efficace lorsqu’il enfile l’aiguille.

Roy peut maintenant se positionner un peu partout dans un alignement et il trouvera une façon d’avoir des retombées sur le déroulement d’une rencontre. Au bout de la ligne, il s’agit souvent de l’aspect qui fait la différence entre un joueur des ligues mineures et un joueur de la Ligue nationale de hockey. Il lui restera de peaufiner un brin son jeu défensif et sa proactivité en territoire ennemie. Néanmoins, Roy est au meilleur endroit pour se faire. L’attaquant de 20 ans évoluera avec aux côtés de Philippe Maillet et Emil Heineman pour le premier match de cette saison bien attendue du Rocket de Laval.

Podcasts
& vidéos

21 février 24

#119. (Partie 1) Classements de mi-saison du TSLH Espoirs - Rangs 32 à 16

Dans cet épisode, le TSLH Espoirs se rencontre pour vous partager leur liste des meilleurs espoirs pour le repêchage 2024. Mat, Pascal, Simon Servant et Seb Gagné présentent leur liste et parlent des différents profils de joueurs qui se pointeront au repêchage 2024.

06 février 24

#118. Top 5 des équipes qui repêchent le mieux dans les cinq dernières années !

Dans cet épisode, nous abordons un sujet proposé par un membre Patreon ! Pascal et Mat présentent les 5 équipes qui, selon eux, ont le mieux repêché au cours des cinq dernières années.

04 février 24

#117. Sean Monahan échangé et Special sujets des Patreon !

Dans cet épisode, nous réagissons à la transaction de Sean Monahan. Comme l'épisode fut tourné avant la transaction, vous aurez accès à nos spéculations entourant une possible transaction impliquant Monahan.

Nouvelles

Actualité NHL 23 février 2024

Date limite des transactions 2024 | Aller à la guerre avec des tire-pois

Date limite des transactions 2024 | Aller à la guerre avec des tire-pois
AHL 23 février 2024

Rocket de Laval | Du renfort important pour deux matchs cruciaux face aux Marlies

Rocket de Laval | Du renfort important pour deux matchs cruciaux face aux Marlies
AHL 20 février 2024

Rocket de Laval | Mise à jour des blessés

Rocket de Laval | Mise à jour des blessés
Actualité NHL 19 février 2024

Hebdo CH | Opportunité saisie par Davidson et Xhekaj rattrape Guindon !

Hebdo CH | Opportunité saisie par Davidson et Xhekaj rattrape Guindon !
Actualité NHL 19 février 2024

Craig Button: «Le CH pourrait aspirer aux séries dès l’an prochain!»

Craig Button: «Le CH pourrait aspirer aux séries dès l’an prochain!»
AHL 13 février 2024

Rocket de Laval | Bilan du mois de janvier

Rocket de Laval | Bilan du mois de janvier
AHL 12 février 2024

Hebdo CH | Owen Beck et Florian Xhekaj s’amusent, mais pas Mesar !

Hebdo CH | Owen Beck et Florian Xhekaj s’amusent, mais pas Mesar !
AHL 09 février 2024

Rocket de Laval | Une bonne nouvelle en vue du match face aux Marlies

Rocket de Laval | Une bonne nouvelle en vue du match face aux Marlies

Commentaires

Laisser un commentaire