Retour à l'accueil

Filip Mesar et les trois scénarios de la saison 2022-2023

Les opinions étaient diablement partagées à la suite de la sélection de Filip Mesar en fin de première ronde du dernier repêchage. Plusieurs observateurs s’attendaient à ce que les Canadiens arrêtent leur choix sur des jeunes comme Jiri Kulich ou Brad Lambert, mais c’est plutôt l’attaquant slovaque à petit gabarit qui a entendu son nom. Depuis son moment, le droitier passe un peu dans l’ombre de Juraj Slafkovsky, mais une question demeure, où est-ce qu’il va jouer la prochaine saison ?

Je ne faisais partie du fanclub de Filip Mesar lors de la saison 2021-2022 comme vous avez pu le voir dans mes rapports d’observation de la dernière année. Je reconnaissais son talent, se mains et sa capacité à se positionner, mais le gabarit et le style périphérique me l’ont fait placé loin dans ma liste. C’est une sélection plus risquée que d’autres, mais malgré mes réticences, je comprends parfaitement le CH de lui avoir donné une chance, surtout avec Owen Beck et Juraj Slafkovsky qui se sont ajoutés, deux choix plutôt “safes”.

Pour consulter le contenu sur les espoirs et tout ce qui entoure le repêchage, je vous conseille de visiter la section TSLH Espoirs, d’utiliser la barre de recherche dans le haut de la page ou de consulter gratuitement le TSLH Espoirs : Le guide.

Présentement, nous entendons parler de trois scénarios possibles. Filip Mesar pourrait jouer en Suède dans la SHL, au Canada dans la OHL ou à Laval dans la LAH. De par ses dires dans les médias, le jeune, même s’il va écouter le CH, tend vers le club-école ou la SHL, tandis que l’organisation semble regarder au niveau du circuit junior de l’Ontario.

Ainsi, nous voyons beaucoup de débats sur la toile qui amènent des arguments pour prouver quelle avenue est optimale à son développement.

La SHL

Personnellement, c’est certain que je le garderais en Amérique de Nord. La SHL est un circuit attrayant pour faire la transition Europe/Amérique, mais le style n’y est pas du tout semblable à ce qui se joue de ce côté-ci de l’océan. Filip Mesar est un attaquant pouvant jouer au centre et à l’aile. Il affiche une mobilité bien au-delà de la moyenne, une bonne condition physique et un sens pour le positionnement dans les trois zones.

Toutefois, le Slovaque est frêle et n’a jamais réellement joué dans un circuit physique où il doit gérer les attaques constantes. La SHL est mieux que le circuit dans lequel il a joué lors des deux dernières saisons, mais c’est loin de ce que l’Amérique propose.

Alors, à mes yeux, si Filip Mesar évolue en SHL, on va le voir pratiquer le même style qui ne sied pas nécessairement à ce qui l’attend dans sa carrière. Est-ce qu’il pourrait y avoir du succès avec un temps de jeu autour de 14/15 minutes ? Assurément, mais est-ce que ça va l’aider pour la suite des choses ? Peut-être moins que d’autres options.

La OHL

Filip Mesar pratique son sport depuis 2 ans dans une ligue d’hommes de la Slovaquie, la meilleure au pays. Toutefois, la qualité n’est pas nécessairement ce qu’il y a de mieux comparé à d’autres sur le continent. Donc, l’argument de : « ça fait deux ans qu’il joue contre des hommes, alors la OHL est une régression », ne tient pas pour moi. Ne serait-ce que pour s’accoutumer avec le style nord-américain, le « move » d’y évoluer est pertinent.

De plus, ce serait dans un environnement moins propice aux blessures que la LAH en raison de la maturité de l’adversaire. C’est surtout sur ce dernier point que réside le plus gros débat dans ma tête si on parle de SHL vs OHL vs LAH. Qu’est-ce qui est mieux ?

Une ligue junior de joueurs immatures, mais le préparant à un style nord-américain ?
Une ligue professionnelle de joueurs matures, mais qui ne présente pas un style comme la LNH ?
Une ligue professionnelle de joueurs matures qui le prépare à la LNH, mais qui est propice aux blessures ?

C’est un beau problème à avoir entre les mains pour le CH, mais peut-être un peu moins intéressant pour Filip Mesar. Ce dernier est encore dans l’incertitude à quelques semaines du début de sa saison. Je suis certain que ça lui tourne dans la tête en ce moment.

La LAH

C’est simple, c’est la ligue qui prépare le mieux à la LNH. Elle est très difficile et ne pardonne pas beaucoup, mais vous y apprenez le bon style dans un environnement axé sur le développement (Laval). Comme Filip Mesar est un joueur de périphérie avec un gabarit peu enviable, je comprends parfaitement ceux qui ont des doutes. Toutefois, c’est son style qui va probablement lui permettre de s’y accoutumer rapidement.

Le Slovaque construit la majorité de ses jeux de par l’extérieur en attendant les ouvertures. C’est bien rare qu’il baisse l’épaule pour attaquer l’enclave en ligne droite. C’est la même chose le long des rampes. Il sait pertinemment que les batailles ne se gagneront pas par la force. Alors, l’attaquant de 5 pieds 9 pouces use de son intelligence, de son dynamisme et de sa vitesse.

En situation où la rondelle est sur la palette d’un coéquipier, Filip Mesar se garde toujours en mouvement pour se libérer et occuper les espaces libres. Avec des compagnons de trio allumés, sa production pourrait très bien être appréciable, même à son âge. En défensive, c’est la même chose. Vitesse, jeu de bâton et récupération. Il ne sera jamais un as du jeu physique. Ça n’arrivera jamais peu importe la ligue dans laquelle il va jouer. Ainsi, la LAH, même si dangereuse pour un petit joueur de 18 ans, est une option plus qu’intéressante.

Mon opinion

Comme je le disais plus haut, je préfèrerais le voir en Amérique du Nord dans la LAH ou la OHL. Je crois que la OHL est l’avenue la plus plausible, comme nous avons pu le voir avec Fabian Lysell en WHL cette saison, mais j’aimerais tout de même le voir dans le club-école un certain temps afin de voir son niveau (si son camp et sa présaison se déroulent bien).

Rien n’empêche l’organisation de faire jouer leur créativité avec les contrats pour que Filip Mesar tente quelques matchs avec Laval pour ensuite l’envoyer dans la OHL. Peut-être même que ce serait mieux pour lui qui verra ainsi ce qui lui manque et qui n’aura pas de sentiment d’injustice dans sa tête. Je ne crois pas que le Slovaque n’en développe si la OHL est choisie dès le départ, mais on ne sait jamais, il n’a que 18 ans.

Le prochain camp sera tellement important pour plusieurs jeunes et l’organisation. Si vous avez trouvé, comme moi, que le tournoi des recrues captivant, vous avez assurément hâte de voir la tenue de la relève dans le prochain mois.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Nouvelles

Canadiens Montréal 30 septembre 2022

Énorme vague de coupures chez le Canadien

Kent Hughes - Transaction - Sportsnet
Canadiens Montréal 30 septembre 2022

À l’interne, Filip Mesar impressionne et Juraj Slafkovsky déçoit

À l’interne, Filip Mesar impressionne et Juraj Slafkovsky déçoit
Canadiens Montréal 30 septembre 2022

Alignement CH | Sean Monahan de retour sur un trio régulier

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 30 septembre 2022

Cole Caufield: une déclaration intéressante de Martin St-Louis

Cole Caufield
Canadiens Montréal 29 septembre 2022

Canadiens | La fin de l’aventure pour Roy et Kidney

Canadiens | La fin de l’aventure pour Roy et Kidney
Canadiens Montréal 29 septembre 2022

Slafkovsky | Savez-vous quoi? Ce n’est pas grave!

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 29 septembre 2022

Un dernier match préparatoire pour de nombreux joueurs du CH

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 28 septembre 2022

Est-ce vraiment nécessaire ?

Est-ce vraiment nécessaire ?

Podcasts
& vidéos

23 septembre 22

#70. Ouverture du camp des Canadiens de Montréal

Dans cet épisode, nous aborderons plusieurs thèmes dont les attentes envers différents espoirs du CH cette saison. De plus, nos chroniqueurs répondront à VOS questions dans «Le Forum TSLH»

19 septembre 22

#69. La NHL sous le radar (Édition 13 septembre 2022)

Pour un premier épisode de la NHL sous le radar dans le TSLH Podcast, Pascal et Mat discute de certains sujets d'intérêt dans la NHL.

24 août 22

#68. Championnat mondial junior 2022: l'or au Canada !

Dans cet épisode, nous revenons sur le Championnat mondial junior 2022 disputé à Edmonton en août.

Commentaires

Laisser un commentaire