Fermer

Publié par Lartchy  -  26.Juin.2020 - 14:37
4248  
 

Meilleurs espoirs 2020 | Top-31 de Lartchy

REP.jpg
C’est la première fois que je me donnais le défi de réaliser un top-31 d’espoirs complet. Je dois avouer que j’ai trouvé l’exercice excessivement difficile. Chaque jour, je ressentais le besoin de re-regarder plusieurs joueurs en vidéo. Bref, à un certain moment, j’ai décidé de me faire confiance et de présenter ce produit qui ne changera fort probablement pas d’ici le repêchage (okay, probablement que peut-être...). J’en suis fier et j’espère que vous apprécierez.

1- Alexis Lafrenière, ailier gauche
Pas question de s’éterniser sur ce choix. C’est le seul logique.

2- Quinton Byfield, centre
Dans 25 ans, Byfield pourrait bien être le joueur de sa promotion ayant connu la plus belle carrière dans la LNH. Il a le casting du fameux gros premier centre et tous les outils pour réussir. Son “hockey IQ” n’est cependant pas élite et ça pourrait lui causer problème. Il reste un joueur intelligent, simplement pas dans l'élite. Don't get me wrong.

3- Lucas Raymond, ailier
Côté vision du jeu, le Suédois n’a rien à envier à Alexis Lafrenière. Il voit tout sur la patinoire et a un sens du jeu offensif élite. Son coffre à outils a tout ce qu’il faut pour lui permettre de devenir une superstar, rien de moins. Je n’aurais pas été gêné du tout de le placer au 2e rang. Son petit gabarit (5’10” et 165 lbs) est la seule chose qui m’a empêché de le faire.

4- Tim Stützle, centre et ailier gauche
Je crois que plusieurs ont été aveuglés par son dynamisme sur des grandes patinoires européennes et que son acclimatation en Amérique du Nord pourrait être difficile. Cependant, son upside offensif reste très haut et c’est pourquoi je le place dans mon top-4. Un travaillant qui trouvera le moyen de réussir, mais quel impact aura-t-il offensivement? Je le vois davantage comme un ailier, en passant.

5- Jamie Drysdale, défenseur droitier
Son coup de patin est dans l’élite, sans aucun doute. Il se détache de n’importe quel adversaire en quelques enjambées, du haut de ses 5’11”. Sa mobilité, autant en patinage arrière qu’en pleine vitesse, est remarquable. Sa vision du jeu est incroyable. Le défenseur est dominant offensivement et il se met rarement dans le trouble.

6- Cole Perfetti, centre
À sa saison junior de 17 ans, cette année, Perfetti a été exceptionnel, malgré le manque de vitesse qui lui est reproché. À mes yeux, c’est le défaut qui se travaille le mieux. En l’imaginant avec un coup de patin ne serait-ce qu’une petite coche meilleur, il devient un espoir top-3. Son “Hockey IQ” et ses habiletés avec la rondelle lui donnent un upside offensif de joueur vedette.

7- Jake Sanderson, défenseur gaucher
Les défenseurs à la Sanderson se font rares. Pour en avoir un, tu dois le repêcher (ou l’échanger contre Jonathan Drouin). L’Américain est un genre de Mikhail Sergachev, mais beaucoup meilleur défensivement, avec peut-être un peu moins d’upside offensif. Défenseur avec potentiel de top-2 pouvant jouer des 25 minutes par match sans problème.

8- Marco Rossi, centre
Son petit gabarit me porte à croire qu’il sera éventuellement muté à l’aile pour s’épanouir à son plein potentiel. Il a un potentiel super intéressant, alors qu’il a le profil d’un chouchou des entraîneurs, utilisé à toutes les sauces. Son petit gabarit de 5’09” et 179 lbs ainsi que le fait qu’il soit l’un des plus vieux joueurs du repêchage font que je l’ai fait glisser, mais aussi le fait qu’une grande majorité de ses points ait été récoltée face à des équipes faibles en OHL.

9- Alexander Holtz, ailier droit
Holtz est un sniper qui pourrait rapporter gros à ce stade-ci. Il y a des “red flags” qui en inquiètent certains, mais le talent de marquer des buts reste très rare et excessivement important à considérer. Le Suédois est un projet à développer tranquillement et de la bonne façon, mais je vois en lui le potentiel d’en scorer 30-40 dans la LNH!

10- Seth Jarvis, ailier droit
L’attaquant des Winterhawks de Portland est mon coup de coeur du repêchage. Dans mon ranking “brouillon”, je le classais aussi haut que 6e. Sa vision du jeu extraordinaire, son coup de patin, ses mains, son lancer sont tous des choses qui me rendent amoureux de lui. Il a connu une fin de saison exceptionnel et a récemment fêté son 18e anniversaire, ce qui fait de lui un des jeunes joueurs du draft. Son petit gabarit (5’10”, 172 lbs) est ce qui le fait reculer.

11- Iaroslav Askarov, gardien
Il a été difficile pour moi de laisser glisser Askarov. Du haut de mes 18 ans, il est clairement le meilleur gardien de moins de 20 ans que j’ai vu de ma vie. Sa technique est incroyable, il est athlétique à en rendre jaloux des gymnastes, et il semble avoir un mental d’enfer. Sa performance aux derniers WJC ne m’inquiète pas. Il sera tout un gardien. Mais, en 2020, les gardiens ne sortent pas top-10. C’est, je crois, une nouvelle réalité qui durera.

12- Noel Gunler, ailier
Un autre joueur des vieux joueurs du repêchage. Il est à mes yeux dans les 5 meilleurs marqueurs de l’encan. Son tir et son habileté à marquer des buts sont de niveau élite. Ce genre de joueur est excessivement difficile à trouver. Il a une belle shape. Il ressemble drôlement à Alexander Holtz et pourrait même devenir un meilleur joueur.

13- Jack Quinn, ailier
Un des vieux joueurs du repêchage. Ses statistiques très moyennes de la saison dernière font peur un peu. Par contre, on ne peut pas passer sous le silence son instinct incroyable de marqueur et son lancer exceptionnel, en plus de ses mains magiques. Au moment d’être repêché, il devrait mesurer 6’00 ou vraiment pas loin, si ce n’est pas déjà le cas. On parle de lui comme un gars qui travaille fort et fait un bon boulot défensivement. Un excellent choix autour du 13e rang.

14- Anton Lundell, centre
“What you see is what you get”. Cette phrase décrit très bien ce que je pense du Finlandais. Sa maturité sur la glace fait de lui un espoir de premier plan, mais je ne vois pas en lui un upside offensif digne d’un choix top-10 nécessairement. Je vois peut-être un genre de Philippe Danault, un gars complet capable de créer des choses en offensive. Un bon centre de 2e trio. Son intelligence est sa plus grande force.

15- Dylan Holloway, attaquant
Un joueur “papier-sablé” à la Brady Tkachuk. Il amène robustesse et offensive. Pouvant jouer autant au centre qu’à l’aile, il est une belle option pour une équipe qui souhaite jouer “safe”. Son upside offensif n’est peut-être pas des plus élevés, mais il jouera dans la LNH. Il pourrait devenir un joueur de luxe sur un 3e trio, ou se rapprocher de l’impact d’un Tkachuk sur un top-6. On le sous-estime beaucoup.

16- Connor Zary, centre
Zary est un autre des nombreux joueurs nés en 2001 qui seront repêchés au premier tour. Il est un attaquant très créatif avec un beau gabarit, des bonnes mains et un instinct offensif intéressant. Il devra cependant calmer ses petites feintes de fantaisie, à moins qu’il devienne vraiment un joueur d’élite, et j’en doute. Un projet intéressant qui pourrait bien finir sur un top-6.

17- Dawson Mercer, ailier droit
Il excelle en contrôle de rondelle. Il sait autant fabriquer des jeux que mettre la rondelle dans le fond du filet. Avec une bonne prise de masse et quelques petites adaptations pour passer au niveau supérieur, je le vois bien devenir au pire un joueur de 3e trio tourné vers l’offensive. Il a définitivement le talent et le potentiel de faire un bon travail sur un top-6. La rondelle colle littéralement sur le bout de sa palette.

18- Helge Grans, défenseur droitier
Le grand défenseur droitier se fait remarquer en grande partie grâce à son solide coup de patin pour son gabarit. Il a une très bonne vision du jeu en général, mais précipite trop ses décisions et ça cause des revirements. Avec un plus grand calme, il pourrait devenir très bon. Je crois que des recruteurs pourraient être vraiment en amour avec lui et le sélectionner dans le top-20. Pourrait éventuellement ressembler à un Jeff Petry.

19- Kaiden Guhle, défenseur gaucher
Un choix à mes yeux assez “safe” à ce stade-ci. Il a le profil d’un gars qui ne dominera jamais, mais fera un excellent travail sur un top-4. Sa courbe de progression est très belle et je crois qu’il sera dans les meilleurs arrières de la CHL dans 2 ans, à son année junior de 19 ans.

20- Rodion Amirov, attaquant
Je ne vais pas vous mentir, je ne connais pas Amirov autrement qu’avec ce que j’ai entendu sur lui. Et ce que j’ai entendu, c’est hyper positif. Plusieurs vont jusqu’à dire que c’est un talent top-15 et que ce serait sa place s’il n’était pas russe. Je suis mal à l’aise de le placer plus haut sans le connaître, mais il pourrait très bien sortir avant le 20e rang.

21- Mavrik Bourque, centre
Son talent et son éthique de travail font qu’il se démarque facilement sur la glace. Ses 71 points en seulement 49 matchs à Shawinigan la saison dernière montrent bien l’étendue de son talent offensif. Je le vois comme un beau petit diamant à polir tranquillement, une prise de choix entre les rangs 20 et 25.

22- Lukas Reichel, attaquant
Un Allemand avec un upside offensif très intéressant. Il a eu 18 ans le 17 mai, faisant de lui l’un des plus jeunes joueurs de la DEL. Malgré cela, il a récolté 24 points en 42 matchs, dont 12 buts. sa vision du jeu en offensive pourrait bien devenir son arme de prédilection dans la LNH, tout comme sa capacité à marquer à proximité du filet. Il a très bien fait au dernier WJC, avec 3 buts et 2 mentions d’aide en 7 matchs.

23- Jan Mysak, ailier gauche
Un pur marqueur de buts comme il ne s’en trouve pas à tous les coins de rue. En 22 matchs dans la OHL cette saison, Mysak a inscrit 15 buts, en plus des 5 inscrits en ligue professionnelle tchèque. Il vient de fêter ses 18 ans que le 24 juin. Un des bons buteurs du repêchage, avec un beau potentiel d’attaquant top-6. Du talent à revendre.

24- John-Jason Peterka, attaquant
Un des meilleurs espoirs des plus mystérieux de l’encan. Il a un talent et des habiletés qui attirent l’attention. Il est capable de se défaire à lui seul de plusieurs opposants. Il a amassé 11 points en 42 matchs en DEL (même ligue que Stützle). Il ne jouait pas beaucoup, mais a montré de très belles choses. À mon avis, on ne parle pas assez de lui et il a un très beau upside offensif.

25- William Wallinder, défenseur droitier
Du même moule qu’Helge Grans. Grand défenseur suédois, capable de produire offensivement, qui doit travailler sur son jeu défensif, qui patine très bien pour son gabarit. Je regarde les deux et je préfère Grans au moment d’écrire ces lignes, mais c’est vraiment une question de feeling.

26- Jacob Perreault, attaquant
Perreault a un bon potentiel offensif, mais je le vois dans ma soupe pour devenir un excellent gars de 3e trio dans la LNH. Sans être le plus grand, il est difficile à tasser et ne se laisse pas imposer sur la patinoire. Il est bon partout et sera adoré des entraîneurs. Peut jouer à toutes les positions.

27- Braden Schneider, défenseur droitier
Une sélection “safe”, un gars qui jouera fort probablement dans la LNH sans être une vedette. Il ressemble pas mal à Guhle à mes yeux dans le genre de défenseur qu’il pourrait venir. Bon gabarit, mobile, bon partout sur la patinoire. Un gars qui pourrait autant sortir 15e que 28e. Certains le voient beaucoup plus gros que je le vois et ça se défend.

28- Justin Barron, défenseur droitier
On reste dans les défenseurs avec un cas intriguant. Il y a un an, Barron était vu comme un des meilleurs espoirs pour le repêchage 2020. Un caillot de sang dans l’épaule a gâché sa saison. Il a donc, évidemment, descendu dans les classements d’espoirs. Il en reste un excellent et je serais surpris qu’une équipe ne prenne pas une chance en première ronde. Meilleur upside offensif, à mes yeux, que Guhle et Schneider.

29- Hendrix Lapierre, centre
Le Québécois est un des joueurs les plus complets du repêchage, il possède l’une des meilleures visions du jeu. Ses blessures dans la dernière année sont toutefois inquiétantes et c’est ce qui explique sa glissade. Encore une fois, je serais surpris qu’une équipe ne prenne pas de chance au premier tour. Beau potentiel de devenir un gars à la Philippe Danault.

30- Ozzy Wiesblatt, ailier droit
Un p’tit Brendan Gallagher. Jamais on n’aurait parlé d’un gars comme ça en première ronde il y a 10 ans, mais le hockey a changé. On parle de lui comme un leader, un gars qui n’a pas froid aux yeux et qui fonce. Il est très rapide et ses habiletés individuelles sont solides. Il fait 5’10” et 183 lbs. Petit, mais pas gênant non plus!

31- Emil Andrae, défenseur gaucher
Je l’appelle mon Erik Brannstrom cheap. Ceux qui me connaissent savent que c’est un compliment. Il me fait beaucoup penser à Brannstrom, mais avec un talent un peu plus limité à mes yeux, du moins en ce moment. Il pourrait toutefois s’avérer une excellente prise en fin de premier tour. Rappelons que Brannstrom a été un 15e choix au total en 2017.

J'espère que vous aurez apprécié ce travail de plusieurs dizaines d'heures. Mais bon, quand on aime ça, on aime ça! Déjà hâte de préparer mon "Mock Draft", chose complètement différente!


+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 4
#133196

Ced244
@Bruins17

Stutzel avec les Kings sera dominant!!

27.Juin.2020 - 12:48   
   +1  
#133192

mat.para
@dave.ouellet

Je penserais pas... mais vraiment pas...

27.Juin.2020 - 11:31   
   +1  
#133186

dave.ouellet
Bel article mais Lundell est suédois...

27.Juin.2020 - 09:19   
   -3  
#133172

Bruins17
Stützle Pourrais être le vol selon moi.
Byfield est et selon plusieurs le joueur le plus prêt !

Question concernant le draft?
Ont connais le classement des 7 dernières position.
Comment va fonctionner suite à la ronde de qualification. Placerons t?il les clubs suite au classement de points lors de la saison ou un autre tirage au sort.

Exemple série Pittsburgh/ Montréal
Montréal bat les Pens , est-ce que Pittsburgh tombe 8 ou après tout les rondes il y aura un tirage au sort ?? Car sur certain site ont écrit que Montréal serais 8iem advenant une victoire des Penguins....

26.Juin.2020 - 15:53   
   0  

Réseaux sociaux