Fermer

Publié par Lartchy  -  2.Mai.2020 - 11:16
9092  
 

Le ''riser'' du repêchage se trouve à Portland et il est exceptionnel

REP.jpg
Chaque année, des gars sortent un peu de nulle part et grimpent tout au long de la saison dans les rankings en vue du repêchage. On parle d'eux comme des "risers". Un exemple bien connu : Jesperi Kotkaniemi en 2018. Cette année, il y a Tim Stützle de l'Allemagne. En Amérique du Nord, un joueur a attiré mon attention dans les dernières semaines de la saison alors qu'il a soudainement explosé. Il s'agit de l'attaquant Seth Jarvis des Winterhawks de Portland.



En 2017, l'équipe a fait de lui son premier choix au repêchage, 11e au total. Il a joué quelques matchs la saison suivante, comme c'est souvent le cas pour les joueurs de 15 ans, mais c'est en 2018-19 qu'il s'est établi dans la WHL, à 16 ans. Il a bien fait avec 39 points, dont 16 buts, en 61 matchs, terminant la saison avec un différentiel de +12.

Cette année, il a bien commencé la campagne avec une bonne production offensive. Cependant, à partir de 2020, il a tout simplement explosé. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Cette saison, 35 points en 32 matchs en 2019 et... 63 points en 26 matchs en 2020! Ça donne une moyenne de 2.42 points par match pour ses derniers-mois extraordinaires. À titre comparatif, Alexis Lafrenière a maintenu dans la LHJMQ une moyenne de 2.15 points par match tout au long de la saison (à 18 ans). Pour Quinton Byfield en OHL, de l'âge de Jarvis, on parle d'une moyenne de 1.82 point par match. Aucun espoir de la WHL ne peut comparer sa production à celle de l'attaquant des Winterhawks, sauf peut-être Connor Zary (18 ans) avec 86 points en 57 matchs. Jarvis en compte 98 en 58 parties jouées.

La fin de saison est une chose, mais comment se classe-t-il dans la WHL pour l'ensemble de la saison? Il a conclu la campagne au 2e rang des pointeurs de la ligue de l'Ouest, derrière Adam Beckman. Ce dernier est un choix de 3e tour du Wild du Minnesota en 2019. Au niveau des buts, c'est au 3e rang que le nom de Jarvis apparaît avec une récolte de 42. Il a également mené les attaquants du circuit au niveau du différentiel (+53).

Chez les Winterhawks, son plus proche poursuivant au niveau des points en compte 28 de moins que lui, soit 70. L'équipe comptait sur une très belle profondeur, mais il est tout à fait vrai de dire que c'est Jarvis qui l'a menée au premier rang du classement de la WHL. Il a participé à plus de 36% de la production offensive de Portland tout au long de la saison. Si on ne comptait que les matchs disputés en 2020, ce chiffre augmenterait énormément.

Passons justement à cette progression impressionnante. Je ne suis pas le seul à avoir vu Jarvis monter sur mon classement des meilleurs espoirs. La Centrale de recrutement l'a fait passer du 19e rang nord-américain à la mi-saison au 11e rang. Pour vous donner une idée du niveau auquel je le vois, je l'ai classé au 6e rang dans mon top-31 préliminaire en vue du repêchage. Les choses pourraient changer, mais je ne pense vraiment pas qu'il quittera mon top-10.

Il est certainement l'un des meilleurs patineurs du repêchage. À mon avis, il se retrouve dans le top-3 à ce niveau. Il est excessivement rapide, agile, mobile, tout ce que tu voudras! Le genre de joueur sexy qui est superbe à voir aller. Le patin est une chose, mais le reste du package est tout aussi sexy! Il a des mains incroyables, un tir élite, une vision du jeu qui n'a rien à envier aux meilleurs joueurs de ce draft. Bref, il est "the thing".



J'aimerais dire quelque chose de négatif sur lui, mais c'est difficile. J'aimerais pouvoir dire qu'il est moyen défensivement, mais il est tellement intense et excellent en "back-checking" que je ne peux pas. Il doit travailler sur son jeu défensif comme chaque gars de 17-18-19 ans doit le faire, mais c'est simplement quelque chose de normal. Il reste un kid qui me semble avoir un comportement exemplaire sur 200 pieds et déjà solide dans sa zone.

S'il y a bien une chose qui fait qu'il est encore vu trop bas à mon goût dans les rankings, c'est sa shape. Jarvis fait 5'10" et 172 lbs. C'est petit, mais pas Cole Caufield non plus. D'ailleurs, il peut encore grandir un peu. Ce serait bien qu'il touche le 5'11". Si une chose est certaine à mes yeux, c'est qu'il doit grossir. Il sera encore plus dominant avec une meilleure force physique, déjà qu'il ne se laisse pas imposer dans les coins de patinoire. Sa vitesse et son agilité le sauvent souvent, mais il devra éventuellement gagner en masse musculaire, c'est inévitable. C'est quelque chose qui se fait relativement facilement, donc je ne m'en fais aucunement avec ça.

Comme j'ai mentionné plus haut, je vois Seth Jarvis au 6e rang des espoirs de ce repêchage en date d'aujourd'hui. C'est très haut, mais je l'assume à 100%. Il a absolument tout dans son coffre à outils pour réussir et on l'a vraiment vu en fin de saison. Le fait qu'il jouait son année de "17 ans" junior est vraiment important à considérer dans son cas. Une explosion du genre à son année de "18 ans" m'aurait moins influencé. Là, il a prouvé ce qu'il allait pouvoir faire l'an prochain, c'est-à-dire détruire la WHL.

S'il sort du top-10, je suis certain que plusieurs équipes le regretteront amèrement. Je suis persuadé qu'il sera dans 5-6 ans l'un des 8-9 meilleurs joueurs de ce repêchage. Finissons avec une petite "bold prediction" : il détruira la WHL à 18 ans et jouera dans la LNH à 19 ans!


+1
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponse : 1
#132819

hockeyfan14
Bonne prédiction! Je crois aussi que c'est possible. Je le vois faire team Canada u20 en décembre prochain et faire écarquiller bien des yeux. Il pourrait faire un peu ce que Mathew Barzal a fait après avoir été repêché 16e en 2015. Barzal a cependant débuté en NHL à 20 ans.

3.Mai.2020 - 08:32   
   +1  

Réseaux sociaux