Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  17.Février.2020 - 08:18
14040  
 

Un Québécois nargue la foule dans la victoire

EDM.jpg
Une dégringolade dans les classements en vue du repêchage

L’an dernier, l’un des Québécois qui attiraient le plus l’attention au début de la saison pour le repêchage de fin d'année était Raphaël Lavoie des Mooseheads d’Halifax. On notait un bon gabarit, une vitesse appréciable pour sa grandeur et une bonne vision d’ensemble. Toutefois, son attitude était contestée tout comme son désir de se dépasser match après match. En effet, sa constance faisait un peu défaut. Même s’il réussissait à accumuler facilement les points, le jeune homme originaire de Chambly se traînait un peu les pieds sur la glace. Selon plusieurs, il s’agissait d’une option potable pour le Canadien en raison de son rang, mais vers la fin de la saison, l’intérêt envers le joueur a réduit. Ainsi, le joueur est passé d’un possible top 10 vers un possible top 25 selon les pronostique. Finalement, le Tricolore a obtenu le 15e rang et Raphaël Lavoie a vu la possibilité de jouer au Québec disparaître peu à peu.

Une sélection en deuxième ronde

Au cours de la journée initiale du repêchage, le droitier a été ignoré par l’ensemble des équipes ayant un choix en première ronde. Ce n’est qu’à la deuxième journée, au 38e rang, qu’il a entendu son nom par l’organisation des Oilers d’Edmonton. La déconfiture du jeune Québécois dans les listes ne pouvait être qu’une source d’inspiration pour ce dernier en le forçant à la rétrospection et à l’humilité. Qui ne désire pas convaincre tout le monde qu’ils ont tord ?



Un geste répréhensible

Cette saison, l’ailier continue de produire à un rythme effréné, mais son attitude sur la glace demeure la même avec sa nouvelle équipe, les Saguenéens de Chicoutimi. La nonchalance qu’il affiche par moment devient frustrante, mais bon, au junior, il produit. Samedi dernier, à la fin d’un match fortement disputé contre les Huskies de Rouyn-Noranda, Raphaël a réussi à marquer dans un filet désert suite à une passe de son capitaine Rafaël Harvey-Pinard. Ce dernier aurait dû conserver le disque et marquer lui-même, car son coéquipier a nargué la foule de Rouyn après le but. Il ne s’agit pas d’un but incroyable suite à deux ou trois feintes. Ce but a été marqué dans un filet désert. Ce n’est pas un exploit en soi. Sur la séquence, on peut voir le vétéran Pinard, un choix du Canadien, a essayé de stopper Lavoie qui démontre encore son attitude douteuse.



Un manque de maturité apparent

Il y a définitivement de la maturité à gagner au niveau de son attitude sur la glace, car ce genre de comportement ne sera pas aimé dans le hockey professionnel. Son 6 pieds 4 pouces n’impressionnera personne dans la AHL et la LNH. Je sais qu’il ne sera jamais son entraîneur, mais je ne peux que penser à quel point Joël Bouchard l’aurait ramassé après ce comportement. Bref, espérons que le jeune Québécois se développera comme il se doit et que son attitude ne gâtera pas son ascension vers l’alignement d’Edmonton. Son talent est indéniable et le voir devenir un ailier aux côtés des Connor McDavid serait très intéressant.



À lire également


Date limite des transactions 2008 revisitée : Pittsburg frappe un grand coup
Cole à Tampa bay contre un retour monstre
Greene vers les Islanders contre un deuxième choix 2021
Les Capitals intéressés à Lewis ?
Quand Renaud Lavoie parle trop vite

0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

OILERS D'EDMONTON - 2019-2020

18 contrats à échéances au 2020-07-01.
12 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Peter Chiarelli



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [D] - Mike Green 5,75$ M 2018-2020 JA
 [C] - Andreas Athanasiou 3$ M 2018-2020 JAR
 [D] - Brandon Manning 2,25$ M 2018-2020 JA
 [G] - Mike Smith 2,1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Matthew Benning 1,9$ M 2018-2020 JAR
 [C] - Markus Granlund 1,3$ M 2019-2020 JA
 [D] - Joel Persson 1$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Ryan Kuffner 0,93$ M 2018-2020 JAR
 [RW] - Kailer Yamamoto 0,93$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Gaetan Haas 0,93$ M 2019-2020 JA
 [C] - Riley Sheahan 0,9$ M 2019-2020 JA
 [C] - Tyler Ennis 0,8$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Tomas Jurco 0,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Ethan Bear 0,72$ M 2017-2020 JAR
 [RW] - Patrick Russell 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Brad Malone 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Josh Currie 0,69$ M 2018-2020 JA
 [D] - Keegan Lowe 0,68$ M 2018-2020 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux