Fermer

Publié par mat.para  -  4.Février.2020 - 12:35
755  
 

Chronique vintage | L'affrontement Devils-Canadien aura une saveur historique ce soir

MTL.jpg
Photo par s.yume ©
Le Canadien connait des ratés contre les Devils cette saison. Lors du dernier affrontement, la troupe de Claude Julien a baissé pavillon par la marque de 6-4, à domicile, contre une des pires équipes de la ligue. Quelques semaines avant, Montréal avait soutiré un point dans une défaite en prolongation contre ces mêmes Devils au compte de 4-3. Le CH tentera de renverser la vapeur ce soir sans Carey Price, absent en raison d'un virus de la grippe qui s'est propagé dans l'équipe. Cayden Primeau fut d'ailleurs rappelé en renfort d'urgence, mais au moment d'écrire ces lignes, on ne sait toujours pas qui de Lindgren ou de Primeau obtiendra le départ. Devant la cage des Devils, ce sera le Québécois Louis Domingue qui aura la tâche d'affronter le CH dans un affrontement où l'enjeu risque d'être plus en lien avec le repêchage qu'avec une éventuelle place en séries. Pour l'un des éléments du CH, le match aura une saveur particulière.

En effet, il y a dix ans jour pour jour, les Devils mettaient la main sur un certain Ilya Kovalchuk en provenance des Thrashers d'Atlanta. Il s'agira du deuxième match de Kovalchuk au New Jersey à titre d'ennemi depuis le jour où ce dernier a quitté l'organisation pour retourner chez lui en Russie. Comme le hasard fait bien les choses, c'était le 5 février 2019 que Kovalchuk retournait au New Jersey dans l'uniforme des Kings. Lors de cet affrontement, le Russe a inscrit un but et sa troupe a remporté le match 5-1. Dix ans après cette méga transaction entre les Devils et les défunts Thrashers, il ne reste plus rien de cet échange monstrueuse de l'époque. Même l'une des formations a disparu, c'est pas peu dire ! Retour sur cet événement qui a bousculé la LNH jadis

Un court parcours

Le 4 février 2010, les Thrashers et les Devils réalisent une transaction de type ''blockbuster'', bien qu'on était encore à un mois de la date limite. Comme quoi les grosses transactions ne se déroulent pas toujours à la limite. Nous y reviendrons plus loin. Jadis, les Devils étaient une réelle puissance dans la LNH et ils ont d'ailleurs terminé l'année au premier rang de la Métropolitaine. L'acquisition de Kovalchuk allait certes les propulser vers les grands honneurs selon les dirigeants de l'époque. Malheureusement, bien que le New Jersey ait conclu la campagne avec 48 victoires, 27 défaites et 7 défaites en surtemps, l'organisation fut expulsée des séries au premier tour, en cinq parties, contre les Flyers de Philadelphie. Ceux-ci se sont finalement rendus en finale, battant au passage le Canadien de Montréal en finale d'Association après que Jaroslav Halak ait fait des miracles contre les Capitals et les Penguins.

Au New Jersey, on était déçu des résultats. Kovalchuk n'était pas à blâmer, lui qui a cumulé une moyenne d'un point par match pendant le reste de la saison ainsi qu'en séries. La troupe composée de Martin Brodeur, Patrick Elias, Zach Parise, Jamie Langenbrunner et de Traviz Zajac n'a pas fait le poids, c'est tout. Kovalchuk demeurera avec l'équipe pour trois autres saisons avant de quitter pour la Russie, malgré le fait qu'à l'été 2010, il signait un onéreux contrat de 15 ans pour un total de 100M$.

Un transaction imposante

C'était donc le 4 février 2010 que la planète hockey fut secouée. Kovalchuk était échangé comme étant un joueur de location. Il tombait UFA à l'été et ce dernier a finalement décidé de prolonger son parcours avec les Devils, comme mentionné ci-haut. Or, la transaction aura coûté cher aux Devils. En effet, on a dépensé un choix de premier tour et un choix de deuxième tour pour l'encan 2010, en plus d'offrir Johnny Oduya, Patrice Cormier et Niclas Bergfors. Le premier choix s'est transformé en Kevin Hayes, repêché par Chicago puisqu'ils ont acquis le choix des Trashers contre les services de Dustin Byfuglien entre autre. Le deuxième choix obtenu fut transformé en Justin Holl, qui s'aligne présentement avec les Leafs de Toronto.

À l'époque, Patrice Cormier était voué à une belle carrière et s'élevait comme un bon espoir de l'organisation des Devils. On a donc pas lésiné sur le prix à payer pour Kovalchuk, qui s'amenait au New Jersey avec Anssi Salmela et un choix de 2e ronde, qui fut transformé en Jon Merrill. C'est ce dernier qui est demeuré avec l'organisation le plus longtemps, avant de se retrouver dans l'uniforme des Golden Knights de Vegas au cours du repêchage d'expansion.

En conclusion, il y aura donc de la nostalgie ce soir. Dix ans jour pour jour, on croyait changer le visage à jamais de l'organisation des Devils en mettant la main sur la superstar qu'était Ilya Kovalchuk. Ce dernier a toutefois pris un chemin différent trois saisons après; un événement bien triste dans le cours de l'histoire de la LNH. Vu comme une date historique a priori chez les Devils, le 4 février ne sera pas aussi excitant cette année, car ça doit toujours être un peu dur de voir Kovalchuk endosser un autre maillot contre les Devils pour les partisans de cette formation.

À LIRE ÉGALEMENMT

Chronique vintage | Le 11 juillet 2013, Kovalchuk quitte la LNH

La saga Byfuglien est sur le point de se conclure

Le remplaçant de Thompson est déjà repêché chez le Canadien

Sous le radar | Repêchage 2020: Connor Zary

Sous le radar | Repêchage 2020: Jan Mysak

N'oubliez pas de participer à notre concours !!! Courez la chance de remporter une paire de billets pour le concours d'habiletés du Canadien de Montréal le 9 février prochain. Stationnement inclus au Centre Bell. Likez la page de TSLH sur Facebook, partagez le concours et inscrivez avec qui vous iriez ! Bonne chance à tous






0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2019-2020

11 contrats à échéances au 2020-07-01.
5 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [C] - Max Domi 3,15$ M 2018-2020 JAR
 [R] - Dale Weise 2,35$ M 2016-2020 JA
 [G] - Keith Kinkaid 1,75$ M 2019-2020 JA
 [D] - Noah Juulsen 0,86$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Christian Folin 0,8$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Charles Hudon 0,8$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Victor Mete 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Xavier Ouellet 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Joseph Blandisi 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [RW] - Michael McCarron 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux