Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mathieu.choquette-scott  -  11.Juillet.2017 - 15:04
2519 
 

Chronique vintage | Le 11 juillet 2013, Ilya Kovalchuk quittait la LNH, qu'en est-il depuis?

KHL.jpg
Photo par s.yume ©
Le nom d'Ilya Kovalchuk a circulé plus souvent qu'autrement durant les dernières semaines, alors qu'un possible retour dans la LNH était sur la table. Finalement, c'est dans la KHL qu'il poursuivra sa carrière, l'instant d'une saison supplémentaire. D'ailleurs, l'annonce de sa retraite de la LNH date maintenant de 4 ans, alors qu'il en faisait l'annonce le 11 juillet 2013. Que s'est-il passé dans la carrière européenne de l'ancienne star des Trashers et des Devils?

Un retour avec le SKA
C'est avec le SKA de St. Petersbourg que celui que l'on surnomme Kovy décide de s'aligner lors de son retour dans la KHL, sur la base d'un contrat de 4 ans qui lui permettait de gagner un salaire similaire à ce que les Devils lui offraient. Il y avait passé quelques semaines lors du lock-out de 2012-2013, amassant 42 points en 36 parties. Il était donc possible de s'attendre à beaucoup venant du buteur d'origine russe. À sa première campagne sur le vieux continent, Kovy inscrit 40 points en 45 parties, en plus d'inscrire 5 points en 10 joutes éliminatoires. Sans casser la baraque, Kovalchuk s'est établit comme un attaquant de premier plan. Idem pour la saison 2014-2015, où sa production s'est arrêtée à 55 points en saison régulière et 19 points en séries, en route vers la Coupe Gagarin. L'amélioration s'est donc fait sentir à sa deuxième année au sein de sa Russie natale, étant nommé MVP des séries au terme de cette dite saison.

La controverse de 2015-2016
Après une saison sans trop d'histoires, où l'athlète a cumulé 49 points en 50 parties, Kovalchuk a connu des séries infernales. Tout d'abord, suite à de piètres performances, son club a décidé de le tasser de l'équipe, en plus de lui retirer son titre de capitaine. Après quelques semaines, cette chicane a cessé et Kovy a pu réintégrer la formation, juste à temps pour débuter la série contre la formation de Minsk. Toutefois, lors des trois premiers matchs de cette série, le buteur étoile est invisible, ce qui force son entraîneur à le mettre de côté pour le 4e et ultime match de cette série.

Au terme des séries cette année-là, les deux parties ont enterré la hache de guerre et décidé de poursuivre leur entente.

Après la pluie vient le beau temps
En 2016-2017, Kovalchuk a réellement prouvé qu'il était un joueur dominant, connaissant la meilleure saison de sa carrière au niveau de la KHL. En effet, ses 32 buts et 46 passes en 60 parties représentent des sommets personnels. Qui plus est, il a conclu cette saison de rêve par une victoire en finale afin de mettre la main sur une deuxième Coupe Gagarin.

Au final, bien que son parcours en KHL ait été parsemé d'embûches, Kovalchuk semble dans une forme rayonnante malgré les années qui passent. Il aura la chance de terrifier les défenses adverses dans sa terre natale pour encore une saison, avant de certainement tenter de nouveau sa chance au niveau de la LNH. Avec les Olympiques qui se tiendront en 2018, Kovalchuk a décidé de rester en Europe cette année afin de pouvoir y prendre part.

Croyez-vous que Kovy reviendra en Amérique pour la campagne 2018-2019?

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!