Fermer

Publié par mat.para  -  3.Février.2020 - 14:00
1918  
 

La saga Byfuglien sur le point de se conclure à Winnipeg | Quels sont les impacts d'un tel dénouement?

WPJ.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Depuis le début de la saison, le cas de Dustin Byfuglien soulève beaucoup de questionnements auprès des amateurs de hockey. Le gros défenseur a stipulé lors des camps d'entraînement qu'il prendrait ses distances avec le hockey pour la saison, laissant les Jets dans une situation fâcheuse concernant leur brigade défensive. Contractuellement parlant, c'était également un bon casse-tête pour Kevin Cheveldayoff, qui devait composer avec un joueur qui n'endosserait pas l'uniforme cette saison, mais qui présenterait tout de même un bon impact sur la masse salariale. On parle en effet d'un ''cap hit'' de 7,6M$, ce qui n'est pas négligeable.

Les Jets ont donc pris la décision, en début d'année, de suspendre Byfuglien. De cette façon, son salaire n'est pas comptabilisé dans la masse salariale. Or, cette situation n'est pas la plus optimale pour le gros défenseur au niveau financier. Byfuglien s'est fait opérer récemment à la cheville et plusieurs se demandaient s'il n'allait pas effectuer un retour au jeu en prévision des séries. Visiblement, ce ne sera pas le cas, du moins chez les Jets. Selon ce que rapporte Frank Seravalli aujourd'hui, les deux partis travaillent présentement pour mettre fin au contrat de Byfuglien avec les Jets.

Les impacts d'une telle décision

S'ils en viennent à une entente mutuelle comme le rapporte le journaliste de TSN, Byfuglien verra sa suspension levée. Pour les Jets, on s'assure également de l'espace salariale en vue de la prochaine date limite, car la suspension devait être mise à terme éventuellement. Rappelons que Byfuglien avait déposé un grief auprès de la NHLPA pour contester sa suspension. Aucune date d'audience n'avait été choisie jusqu'ici, mais s'il gagnait son grief, les Jets auraient été dans le trouble avec 7,6M$ de plus sur sa masse à la date limite.

Avec l'argent maintenant disponible dans les mains de Cheveldayoff, les Jets risquent de se tourner vers le marché des échanges pour ajouter au moins un défenseur à sa brigade appauvrie par la perte de Byfuglien. Quelles seraient vos options selon vous ?

À LIRE ÉGALEMENT

Le CH rappelle un défenseur

Zadina à l'écart du jeu

Sous le radar | Repêchage 2020: Braden Schneider


0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

JETS DE WINNIPEG - 2019-2020

17 contrats à échéances au 2020-07-01.
11 joueurs autonomes au 2020-07-01.
6 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Kevin Cheveldayoff



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [D] - Dmitry Kulikov 4,33$ M 2017-2020 JA
 [C] - Cody Eakin 3,85$ M 2016-2020 JA
 [G] - Laurent Brossoit 1,23$ M 2019-2020 JA
 [D] - Nathan Beaulieu 1$ M 2019-2020 JA
 [D] - Dylan DeMelo 0,9$ M 2018-2020 JA
 [C] - Jack Roslovic 0,89$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Sami Niku 0,78$ M 2017-2020 JAR
 [] - Michael Spacek 0,75$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Luca Sbisa 0,75$ M 2019-2020 JA
 [C] - Mason Appleton 0,74$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Seth Griffith 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Anthony Bitetto 0,7$ M 2019-2020 JA
 [C] - Mark Letestu 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Logan Shaw 0,7$ M 2019-2020 JA
 [RW] - J.C. Lipon 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Nelson Nogier 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - C.J. Suess 0,7$ M 2019-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux