Fermer

Publié par atoune.arnold-turnani  -  10.Juin.2019 - 04:27
551  
 

Résumé de la saison: Sharks de San Jose, il manque toujours un petit quelque chose ... (25/31)

SJS.jpg
Photo par mark6mauno ©
* Résumé de la saison régulière :6/31 avec 101 points / éliminé en finale de conférence Ouest par Saint-Louis en 6 matchs

Cette année encore, les Sharks figuraient parmi les favoris pour la victoire finale. Avec l’arrivée d’un certain Erik Karlsson, l’équipe s’était grandement renforcée et faisait figure d’épouvantail à l’ouest.
Cette année encore, les Sharks ont déçu en ne parvenant pas à faire la différence en série. Ils se sont cassés les dents sur les Blues, qui ont su profiter des moindres petits défauts de l’armada des Sharks.

Avec la seconde meilleure attaque de la ligue, l’équipe semblait armée pour battre n’importe quelle équipe. Malheureusement, le système de jeu ultra offensif a grandement pénalisé la défense. Résultat des courses, l’équipe n’est que la 21e défense de la ligue. Et comme le dit l’adage d’un certain Michael Jordan, « L’attaque fait lever les foules, mais la défense fait gagner des titres ».

Cet été va être complexe pour l’équipe de la Californie, avec le probable départ de Karlsson, mais aussi le nouveau contrat de Logan Couture à négocier. Si l’équipe n’est pas loin des grands honneurs, il semble toujours lui manquer un petit quelque chose pour enfin mettre un terme à la disette.

 Sharks de San Jose - ( SJS )

Ass. de l'ouest


Saison Position LNH Position OUEST PJ V D OTL PTS % Victoire BP Moy. B.P./match BC Moy. B.C./match
2018-2019 6e 2e 82 46 27 9 101 0.561 289 3.52 258 3.15
2017-2018 11e 6e 82 45 27 10 100 0.549 247 3.01 226 2.76
2016-2017 11e 6e 82 46 29 7 99 0.561 219 2.67 200 2.44

Doug Wilson - Directeur général


* Le joueur de la saison : Brent Burns (83 points en 82 matchs et 16 points en 20 matchs de série)

Le meilleur défenseur offensif de la LNH, c’est assurément lui. Pour la première fois de sa carrière, et pour la première fois pour un défenseur depuis très longtemps (Karlsson en 2015/16), Bruns finit sa saison à plus d’un point par match.

Celui qui aura commencé sa carrière comme attaquant avant d’être décalé en défense est clairement le leader offensif de l’équipe. Doté d’un physique très avantageux, mais surtout d’une intelligence offensive sous-estimée à travers la ligue, le joueur de 34 ans ne semble pas ralentir, et donne ainsi raison aux Sharks qui lui ont accordé un contrat jusqu’en 2025, soit jusqu’à 40 ans.

Brent Burns - (D) - SJS - [ 34 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 SJS 82 16 67 83 1.01 +13 8$ M
2017-2018 SJS 82 12 55 67 0.82 -16 8$ M
2017-2018 series SJS 10 3 4 7 0.7 -4 8$ M
2016-2017 SJS 82 29 47 76 0.93 +19 5,76$ M

Statistiques générées le 2019-06-19 01:08:51


* La surprise de la saison : Timo Meier (66 points en 78 matchs / 15 points en 20 matchs de séries)

L’ancien joueur de la LHJMQ est la véritable surprise de cette saison du côté des Sharks. Si dans certaines équipes il est difficile de trouver un joueur qui surprend vraiment par sa progression, Timo Meier et très facilement le joueur élu dans cette catégorie. À sa seconde saison complète dans la ligue, le Suisse de 22 ans a quasiment doublé sa production offensive d’une année sur l’autre.

Joueur complet offensivement, il dispose d’un très gros physique, et est capable de dominer l’adversaire le long des bandes. De plus en plus responsable dans les deux sens de la patinoire, il a profité de cette saison pour monter en grade dans l’effectif des Sharks, et pour être maintenant vu comme l’espoir numéro 1 pour le futur d’une équipe très âgé (tous les leaders de l’équipe ont plus de 30 ans). Il faudra suivre sa progression, mais il ne serait pas surprenant que le Suisse fasse encore mieux dés la saison prochaine.

Timo Meier - (RW) - SJS - [ 22 ans ]

1996-10-07, Herisau

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2018-2019 SJS 78 30 36 66 0.85 +10 0,894$ M
2017-2018 SJS 81 21 15 36 0.44 +2 0,894$ M
2017-2018 series SJS 10 2 3 5 0.5 -1 0,894$ M
2016-2017 SJS 34 3 3 6 0.18 +1 0,894$ M

Statistiques générées le 2019-06-19 01:08:51


* La déception de la saison : Martin Jones 0.896 de pourcentage d’arrêts en 62 rencontres et 0.898 en série en 20 rencontres

Et si le petit quelque chose qui manque pour aller plus loin était en réalité un gardien. Pour faire la comparaison, Saint Louis n’a jamais réussi brillamment en série, avec notamment de nombreux problèmes de gardien. Mais depuis l’arrivée de Jordan Bennigton au poste, les Blues survolent les séries, avec des performances dantesques de leur gardien.

Jones est un bon gardien, mais il a connu une très mauvaise saison. Pas aidé par son équipe tournée uniquement vers l’attaque, celui qui aura seulement 30 ans l’année prochaine devra vite relever la tête, s’il ne veut pas voir son poste être mis en danger. C’est sa pire saison statistique depuis son arrivée à San Jose.

Martin Jones - (G) - SJS - [ 29 ans ]

Saison EQ PJ V D DP Mba JB PctEff Salaire moyen
2018-2019 SJS 63 36 19 6 2.97 3 0.903 5,75$ M
2017-2018 SJS 60 30 22 6 2.53 4 0.915 3$ M
2017-2018 series SJS 10 6 4 0 2.27 2 0.928 3$ M
2016-2017 SJS 65 35 23 6 2.36 2 0.912 3$ M

Statistiques générées le 2019-06-19 01:08:51


* Les statistiques de la saison :


Avec 8 joueurs à plus de 50 points, l’équipe est la force offensive de l’ouest. Dérrière Burns, Tomas Hertl et Logan Couture ont connu de très bonnes saisons. Avec le bon soutien d’un Joe Pavelski toujours aussi buteur (38 cette saison) et d’un Evander Kane bagarreur (153 minutes de pénalité cette saison), l’équipe à également pu compter sur le bon apport offensif de son jeune Kevin Labanc, et de son vieux vétéran historique, Joe Thornton.

Erik Karlsson
a connu une saison correcte, mais émaillée de nombreuses blessures. La dernière en date l’oblige à se faire opérer cet été.

Marc Édouard Vlasic et Brendan Dillon ont une fois de plus été essentiels défensivement à l’équipe, mais ne sont pas parvenus à endiguer les nombreuses montées offensives de leurs partenaires de jeux.

Individuellement, en dehors des gardiens, difficiles de trouver des joueurs qui n’ont pas performé au niveau attendu, mais cela n’a pas suffi face à la dure réalité des séries de la Coupe Stanley.

* Les résumés des autres équipes :

- Les Sénateurs d'Ottawa, patience, vous avez dit patience ? (1/31)
- Les Kings de Los Angeles, le début de la fin (2/31)
- Les Devils du New Jersey, en attendant Jack Hughes ... (3/31)
- Les Red Wings de Détroit, il est temps de prendre son envol... (4/31)
- Les Sabres de Buffalo, l’éternel recommencement (5/31)
- Les Rangers de New York, une reconstruction accélérée (6/31)
- Les Oilers d'Edmonton, une année de plus pour rien ... (7/31)
- Les Ducks d'Anaheim, attention gros chantier ! (8/31)
- Les Canucks de Vancouver, un espoir nommé Elias ... (9/31)
- Les Flyers de Philadelphie, une nouvelle saison décevante (10/31)
- Le Wild du Minnesota, reconstruction ou "reset" ? (11/31)
- Les Blackhawks de Chicago, il reste encore de l'espoir ! (12/31)
- Les Panthers de la Floride, encore une année pour rien (13/31)
- Les Coyotes de l’Arizona, surprenant d’un bout à l’autre de la saison (14/31)
- Les Canadiens de Montréal, l'espoir est de retour (15/31)
- Avalanche du Colorado, une saison pas loin d’être parfaite ... (16/31)
- Golden Knights de Las Vegas, un coup d'épée dans l'eau (17/31)
- Stars de Dallas, où le paradoxe de la critique constructive... (18/31)
- Blue Jackets de Colombus, une grande première pour l'équipe ... (19 /31)
- Hurricanes de la Caroline, la saison miraculeuse ... (20/31)
- Jets de Winnipeg, attention danger (21/31)
- Penguins de Pittsburgh, une année sans ... (22/31)
- Prédateurs de Nashville, une année à oublier ... (23/31)
- Maple Leafs de Toronto, comme un air de déjà vu ... (24/31)

0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

SHARKS DE SAN JOSE - 2018-2019

11 contrats à échéances au 2019-07-01.
6 joueurs autonomes au 2019-07-01.
5 joueurs autonomes avec restriction au 2019-07-01.
Dirigé par monsieur Doug Wilson



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2018-2019

 [C] - Joe Pavelski 6$ M 2014-2019 JA
 [C] - Joe Thornton 5$ M 2018-2019 JA
 [C] - Gustav Nyquist 4,75$ M 2015-2019 JA
 [RW] - Joonas Donskoi 1,9$ M 2017-2019 JA
 [C] - Antti Suomela 0,93$ M 2018-2019 JAR
 [C] - Dylan Gambrell 0,93$ M 2017-2019 JAR
 [RW] - Timo Meier 0,89$ M 2016-2019 JAR
 [RW] - Kevin Labanc 0,72$ M 2016-2019 JAR
 [C] - Rourke Chartier 0,67$ M 2016-2019 JAR
 [] - Joakim Ryan 0,65$ M 2017-2019 JA
 [D] - Tim Heed 0,65$ M 2017-2019 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2018-2019

Début de la saison : 2018-10-03
Fin de la saison : 2019-04-08
Date limite des transactions : 2019-02-25
Début du marché des agents libres : 2019-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2018-2019

Plancher salarial : 58.8 $ M
Plafond salarial : 79.5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux