Fermer

Publié par spectre73  -  20.Janvier.2017 - 11:42
2925  
 

Top 10: les meilleurs québécois repêchés dans les 10 dernières années

REP.jpg
Photo par Sarah Connors ©
Bâtir une équipe, ça se fait maintenant par le repêchage et pour être sûr de sélectionner le bon joueur, il est important d'avoir une bonne équipe de recruteur amateur en place. Dans le passé, les joueurs québécois avaient la cote lorsque venait le temps d'effectuer ses choix au repêchage, mais depuis quelques décennies, les bons joueurs québécois se font de plus en plus rares dans une ligue dont le talent est maintenant dilué sur 30 équipes et bientôt 31.

L'époque où le Canadien remportait la coupe Stanley avec une équipe composée à 75% de Québécois est révolue. Ça ne veut pas dire cependant qu'il n'y a pas de bons joueurs québécois dans la LNH et c'est pourquoi nous verrons le top 10 des meilleurs joueurs québécois repêchés dans les 10 dernières années afin de savoir si nos jeunes Québécois sont en mesure de bien représenter notre province. Le repêchage de 2016 sera exclu de ce texte pour la simple et bonne raison qu'aucun joueur québécois repêché en 2016 n'évolue dans la LNH actuellement, et ce, même si Pierre-Luc Dubois a été repêché au 3e rang au total. Il sera cependant intéressant de refaire l'exercice dans quelques années.

10. Anthony Duclair (ARZ)

Le jeune homme originaire de Pointe-Claire s'est amené dans la LNH avec les Rangers en 2014 en y disputant 18 matchs avant d'être rétrogradé avec les Remparts de Québec. Pendant qu'il terminait la saison dans la LHJMQ, on lui annonce qu'il a été impliqué dans la transaction amenant Keith Yandle à New York, ce qui forcera le jeune attaquant à se rapporter au Coyotes dès la saison 2015-2016. Heureusement pour lui, la concession américaine fait confiance aux jeunes joueurs, ce qui lui assure une place dans le top 6 offensif et il n'a pas déçu avec une récolte de 44 points en 81 matchs.

Cette saison, Duclair connaît des difficultés offensives pour la formation de Dave Tippett et si bien qu'il s'est rétrogradé dans la AHL à Tucson. Après 41 matchs, Duclair n'a pu faire mieux qu'un total de 9 points, dont seulement 3 buts, donc il est possible qu'il soit victime de la guigne de la 2e année. Néanmoins, l'ailier gauche de 21 ans a du talent et bien qu'il connaisse une saison décevante, il pourrait très bien rebondir l'an prochain en Arizona ou ailleurs.

Anthony Duclair - (LW) - OTT - [ 24 ans ]

1995-08-26, Pointe-Claire, QC

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 OTT 6 1 0 1 0.17 -2 1,65$ M
2018-2019 CBJ-OTT 74 19 14 33 0.45 -3 0,65$ M
2017-2018 CHI 56 11 12 23 0.41 -5 1,2$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:13



9. Philip Danault

Choix de 1re ronde en 2011 des Blackhawks de Chicago, Danault s'est amené à Montréal dans une transaction impliquant Dale Weise et Tomas Fleischmann et il ne s'attendait pas à disputer tous les matchs de son équipe. Le québécois a cependant redoublé d'efforts lors du début de saison et si bien que Michel Therrien l'utilise sur les 2 premiers trios depuis que Galchenyuk et Desharnais se sont blessés au début du mois de décembre et on peut dire que le québécois ne déçoit personne avec sa récolte de 24 points en 46 matchs.

Soit il joue au-dessus de ses capacités, soit il n'est pas encore rendu au maximum de celles-ci et si c'est le cas, le Canadien aura pu obtenir un excellent joueur de centre, ce qui représente une menace pour Tomas Plekanec et David Desharnais dans la hiérarchie de l'équipe.

Phillip Danault - (LW) - MTL - [ 26 ans ]

1993-02-24, Victoriaville, QC

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 MTL 7 2 2 4 0.57 +1 3,083$ M
2018-2019 MTL 81 12 41 53 0.65 +17 3,083$ M
2017-2018 MTL 52 8 17 25 0.48 0 0,913$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:13



8. Anthony Mantha (DET)

La carrière du jeune québécois débute à peine dans la LNH et c'est tout à fait normal, car il joue pour l'organisation des Red Wings. Ils sont très rigoureux en termes de développement à Detroit, ce qui a poussé Mantha a disputé plus de 125 matchs à Grand Rapids avant de s'amener avec le grand club, mais depuis qu'il y est, il produit très bien.

Dans une saison difficile à tous points de vue pour l'équipe de Jeff Blashill, Mantha représente l'un des seuls points positifs de l'équipe et si Ken Holland décide de vendre d'ici à la prochaine date limite des transactions, Mantha devrait demeurer avec les Wings et il devrait faire partie de cette reconstruction forcée de cette équipe.

Anthony Mantha - (RW) - DET - [ 25 ans ]

1994-09-16, Longueuil, QC

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 DET 7 6 4 10 1.43 +4 3,3$ M
2018-2019 DET 67 25 23 48 0.72 -7 3,3$ M
2017-2018 DET 80 24 24 48 0.6 -1 0,863$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:13



7. David Savard (CBJ)

Le moins qu'on puisse dire, c'est que les Blue Jackets représentent toute une surprise cette saison dans la LNH avec leurs 30 victoires en 44 matchs jusqu'à maintenant. L'équipe compte sur une attaque productive, un gardien en santé et en pleine possession de ses moyens et une défensive mobile et solide. David Savard fait partie de cette bonne défensive et il remplit très bien son mandat de 4e/5e défenseur pour la formation. En jouant derrière Seth Jones, Zach Werenski, Ryan Murray et Jack Johnson, le défenseur québécois est gros, robuste, mobile et il a une bonne vision offensive lui permettant de s'acquitter de quelques minutes en avantage numérique et c'est pourquoi les Jackets lui ont consenti un contrat de 5 ans d'une valeur de 21.25 millions.

David Savard - (D) - CBJ - [ 28 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 CBJ 6 0 0 0 0 -4 4,25$ M
2018-2019 CBJ 82 8 16 24 0.29 +20 4,25$ M
2017-2018 CBJ 81 4 12 16 0.2 +2 4,25$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:13



6. Jason Demers (FLA)

Repêché par les Sharks de San Jose, Demers a un profil qui ressemble un peu à celui de Savard. Solide défensivement, mobile, gros et physique, le défenseur originaire de Dorval a une bonne vision offensive et c'est pourquoi les Panthers lui ont octroyé un contrat de 5 ans d'une valeur de 22.5 millions, car ce dernier peut jouer sans problème dans les 2 premières paires de la brigade défensive de l'équipe. Il n'a pas un tir des plus puissant, mais le québécois connaît ses forces et récolte les passes sur les buts de ses coéquipiers tout en pouvant jouer dans toutes les situations défensives.

Jason Demers - (D) - ARI - [ 31 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 ARI 6 0 0 0 0 0 4,5$ M
2018-2019 ARI 35 2 6 8 0.23 +8 4,5$ M
2017-2018 ARI 69 6 14 20 0.29 -4 4,5$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:13



5. Mathieu Perreault (WPG)

Le joueur de centre de 29 ans a été repêché par les Capitals de Washington en 2006 et il a atteint la LNH avec eux. Cependant, la qualité des joueurs de centre de l'équipe a forcé la direction à l'échanger à Anaheim et c'est à ce moment que Perreault s'est établi offensivement dans la LNH avec une récolte de 43 points en 69 matchs. L'année suivante, le québécois s'entend avec les Jets de Winnipeg dans lequel il deviendra l'un des éléments offensifs importants pour la formation du Manitoba. Kevin Cheveldayoff n'a pas hésité à reconnaître tout ce qu'apporte Perreault à son équipe en lui concédant un contrat de 4 ans d'une valeur de 16.5 millions qui débutera le 1er juillet 2017.

Mathieu Perreault - (C) - WPJ - [ 31 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 WPJ 9 2 1 3 0.33 -4 4,125$ M
2018-2019 WPJ 82 15 16 31 0.38 -1 4,125$ M
2017-2018 WPJ 70 17 22 39 0.56 +4 4,125$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:14



4. David Perron (STL)

L'ailier droit de 27 ans a beaucoup voyagé depuis le début de sa carrière. Partant de Saint-Louis à Edmonton vers Pittsburgh et ensuite Anaheim. Bien qu'il ait connu de bonnes saisons notamment à Edmonton et l'an dernier à Pittsburgh et Anaheim, le québécois a décidé de retourner aux sources en signant une entente de 2 ans avec les Blues. On lui a reproché à maintes reprises d'avoir une attitude discutable, mais il dit avoir changé sa façon de se préparer à un match et également sa façon de jouer et cette nouvelle approche il la doit à Ryan Getzlaf, selon ses dires. Quoi qu'il en soit, les Blues peuvent compter sur un excellent attaquant droitier que bien des partisans québécois auraient aimé voir endosser l'uniforme tricolore.

David Perron - (LW) - STL - [ 31 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 STL 7 3 2 5 0.71 +3 4$ M
2018-2019 STL 57 23 23 46 0.81 +3 4$ M
2017-2018 VGK 70 16 50 66 0.94 +1 3,75$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:14



3. Derick Brassard (OTT)

Originalement repêché par les Blue Jackets de Columbus en 2006, Brassard a connu toutes sortes de difficulté en Ohio, notamment à cause des blessures récurrentes qu'il subissait. L'ancien 6e choix au total a un peu déçu l'organisation et c'est pourquoi il a été impliqué dans la transaction amenant Marian Gaborik à Columbus et Brassard s'en allait donc poursuivre sa carrière à New York avec les Rangers. Cette transaction a semblé faire revivre le québécois, car il y a connu ses meilleurs moments en carrière jusqu'à maintenant avec une saison de 60 points et une autre de 58 points et 27 buts. Le 2e joueur de centre des Rangers est passé à nouveau dans une transaction lui permettant d'aller jouer pour son ancien entraîneur junior à Drummundville, soit Guy Boucher à Ottawa. Bien qu'il ne présente pas les chiffres espérés par Pierre Dorion, il s'en sort plutôt bien avec 22 points en 43 matchs, ce qui est digne d'un bon 2e centre employé à toutes les sauces.

Derick Brassard - (C) - NYI - [ 32 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 NYI 7 0 1 1 0.14 -3 1,2$ M
2018-2019 COL-PIT-FLO 70 14 9 23 0.33 -19 5$ M
2017-2018 OTT-PIT 72 21 25 46 0.64 0 5$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:14



2. Jonathan Huberdeau (FLA)

Malheureusement pour lui, une blessure au tendon d'Achille le tient hors de la compétition depuis le camp d'entraînement et d'ailleurs, son directeur général ne l'attend pas avant le mois de mars. Cependant, l'ailier gauche des Panthers est très efficace pour eux et à un point tel qu'on allègue que les Panthers connaissent des difficultés notamment à cause de l'absence d'Huberdeau dans la formation. Il a la chance de jouer avec son idole de jeunesse qu'est la légende Jaromir Jagr et depuis 2 ans, le québécois est en mesure de mettre plus de 50 points au tableau des statistiques, ce qui est très bon pour un 3e choix au total en 2011.

Jonathan Huberdeau - (C) - FLO - [ 26 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 FLO 6 1 5 6 1 -4 5,9$ M
2018-2019 FLO 82 30 62 92 1.12 -14 5,9$ M
2017-2018 FLO 82 27 42 69 0.84 -2 5,9$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:14



1. Jonathan Drouin (TBL)

Ce joueur est rempli de talent et il est divertissant à regarder jouer. Il n'a pas une énorme production offensive depuis qu'il est dans la LNH, mais les disputes avec son équipe ne l'ont pas aidé à s'établir de façon stable encore. Heureusement pour lui et pour le Lightning, depuis qu'il joue régulièrement dans le top 6 de Jon Cooper, il connaît beaucoup de succès cette saison et cette éclosion arrive à point, car les Bolts manquent leur capitaine Steven Stamkos qui ne devrait pas rechausser les patins avant le début des séries éliminatoires, s'ils se qualifient bien sûr.

Quoi qu'il en soit, Drouin a la capacité de devenir une vedette dans cette ligue et s'il continue à produire comme il le fait actuellement, il deviendra un rouage important de l'équipe déjà très profonde offensivement qu'est le Lightning de Tampa Bay.

Jonathan Drouin - (LW) - MTL - [ 24 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 MTL 7 2 5 7 1 +2 5,5$ M
2018-2019 MTL 81 18 35 53 0.65 -8 5,5$ M
2017-2018 MTL 77 13 33 46 0.6 -28 5,5$ M

Statistiques générées le 2019-10-18 07:07:14



Le Canada renferme pratiquement les meilleurs joueurs de la ligue actuellement, mais peu de ceux-ci proviennent du Québec. Si nous avions fait ce top 10 il y a 5 ans, des noms comme Vincent Lecavalier et Martin Saint-Louis s'y serait retrouvé assurément, mais c'est à des joueurs comme Jonathan Drouin, Jonathan Huberdeau et Anthony Mantha de représenter le Québec maintenant. Surveillons également l'arrivée possible de Pierre-Luc Dubois avec les Blue Jackets et de Julien Gauthier avec les Hurricanes l'an prochain, car ces 2 jeunes joueurs pourraient s'élever rapidement dans le haut de ce top 10.

+2
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux