Retour à l'accueil

Sous le radar | Repêchage 2020 : Braden Schneider

Un gros bonhomme

Braden est le défenseur que vous voulez dans votre équipe pour les situations défensives. C’est un joueur à gros gabarit et à très bonne mobilité qui se concentre sur la protection de son territoire. On ne le voit pas avec un potentiel offensif de premier ordre, mais il n’est pas non plus Mike Komisarek. Ce que je veux dire c’est qu’il se débrouille bien dans les relances et dans le mouvement du disque en territoire adverse. Il ne lance pas systématiquement la rondelle dans le fond de la zone ou ne la lobe pas à tout vent pour relancer l’attaque. Sa tête est haute et ses jeux sont choisis en fonction de leur degré de réussite. En raison de son côté physique, au niveau actuel, les adversaires préfèrent éviter d’avoir à faire avec lui. Dans la LNH, il va se faire beaucoup plus challenger et j’ai bien hâte de voir si ça va stopper sa progression ou s’il va réussir le défi.

Une mobilité surprenante et un physique imposant

Son patin l’aide beaucoup dans toutes les facettes du jeu. Il ne se fait pas contourner facilement et lorsque ça arrive, il met l’effort pour ne pas se faire distancer. En possession de rondelle, ses passes sont raides et précises. La confiance en ses habiletés parait sur la glace. Il sait quand rejoindre le jeu en relance afin de créer des surnombres. Ça ne lui dérange pas de le faire dû au fait que sa vitesse lui permet de se replier si l’attaque avorte et que l’ennemi s’empare du disque. Sans la rondelle, dans son territoire, on le voit très bien gérer l’homme qu’il couvre. Le jeune défenseur utilise sa portée et son physique à son avantage en plus d’être capable de suivre le mouvement de n’importe quel joueur ou presque. Il n’a pas peur de frapper fort et ça peut le mettre hors du jeu dans certains cas. Toutefois, c’est la beauté du jeu physique. Lorsque tu y vas pour la grosse mise en échec, parfois le joueur a le temps de faire une passe à quelqu’un de libre pour créer un surnombre. Quand ça se produit, le droitier s’assure que le joueur paie le gros prix. Sa prise de décision est à améliorer dans ce genre de situation, car au niveau de la grande ligue, les joueurs sont rémunérés pour payer le gros prix. Ça va lui couter cher à chaque fois si ses mises en échec sont mal calculées. Son tir n’est pas le plus foudroyant, mais son transfère de poids est bien exécuté. Il adore descendre un peu au niveau du cercle des mises en jeu afin de le décocher. Ça lui donne une meilleure précision et le gardien a moins le temps de réagir. Le Canadien adore appliquer de la pression en récupération de rondelle. Je veux dire que lorsqu’il l’atteint, sa sélection de jeu est déjà prise et c’est rare qu’il la conserve longtemps. Ça crée ainsi de la confusion dans le camp adverse pour créer des situations avantageuses pour ses coéquipiers.

La journée du repêchage

L’ensemble de ses qualités, c’est-à-dire bon gabarit, bonne mobilité et l’intelligence font de lui un joueur qui mêle nouveau genre et ancien. Je crois qu’il aura sa place dans la LNH, mais je ne sais pas l’impact qu’il aura. Il pourrait solidifier un top 4 ou bien devenir un bon 6e défenseur robuste si son côté offensif stagne. Pour le Canadien, je ne crois pas qu’il sera une option. Ils ont un historique avec ce genre de joueur et je ne crois pas que l’organisation actuellement réussira à le développer convenablement. De plus, il est droitier et le CH en possède beaucoup. Pour sa sélection, je le vois sortir entre le 18e et le 35e rang. Il est l’un des plus vieux de repêchage et je crois que ça va lui nuire. S’il est encore là pour le 2e choix de 2e ronde du CH, il n’y aurait pas de mal à prendre la chance de le sélectionner, car le potentiel est là. Son jeu s’apparente à Jaccob Slavin ou Brandon Carlo.

À lire également

Repêchage 2020 : Dawson Mercer

Repêchage 2020 : Dylan Holloway

Repêchage 2020 : Marco Rossi

Repêchage 2020 : Anton Lundell

Repêchage 2020 simulé top 1 à 10

Podcasts
& vidéos

31 janvier 23

#79. Analyse des espoirs des Canadiens de Montréal (Partie 2)

Voici la deuxième partie de nos analyses des espoirs du CH en cette saison 2022-2023.

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

Nouvelles

Actualité NHL 04 février 2023

Sonny Milano prolongé par les Capitals de Washington

Sonny Milano
AHL 04 février 2023

Alex Galchenyuk performe très bien dans la AHL

Alex Galchenyuk performe très bien dans la AHL
Espoirs NHL 04 février 2023

De la AHL à la CHL | Rendement des espoirs assignés dans les rangs juniors

De la AHL à la CHL | Rendement des espoirs assignés dans les rangs juniors
Actualité NHL 04 février 2023

Match des étoiles 2024: un retour au Canada ?

Match des étoiles 2024: un retour au Canada ?
Actualité NHL 03 février 2023

Est-ce que le format du match des étoiles devrait être changé?

nhl-lnh
Signature 03 février 2023

Cinq ans de plus pour Dylan Strome avec les Caps

capitals-washington
AHL 03 février 2023

AHL | Congédié pour avoir aidé une autre organisation ?

AHL | Congédié pour avoir aidé une autre organisation ?
Espoirs NHL 03 février 2023

Espoirs NHL: Frank Nazar devra s’armer de patience

Frank Nazar - TSLH Espoirs - InStat Hockey

Commentaires