Retour à l'accueil

Jakub Dvorak, le colosse en défensive | Repêchage 2023

Tout au long de la saison 2022-2023, le TSLH Espoirs partage des rapports d’observation et profils d’espoir sur les jeunes joueurs qui sont éligibles au prochain repêchage. À l’instar des trois dernières saisons, les chroniqueurs produisent des textes sur un bon nombre de prospects pour vous donner un portrait global de la cohorte et de sa progression. Aujourd’hui, la cible est Jakub Dvorak, un défenseur de la Tchéquie.

Pour consulter le contenu sur les espoirs et tout ce qui entoure le repêchage, je vous conseille de visiter la section TSLH Espoirs, d’utiliser la barre de recherche dans le haut de la page ou de consulter gratuitement le TSLH Espoirs : Le guide.

C’est toujours intrigant de voir évoluer un défenseur de 17 ans avec une carrure de 6 pieds 5 pouces et 203 livres. Surtout lorsque ce dernier patine aussi bien Jakub Dvorak. Je ne l’avais pas détesté l’été passé au sein de son pays lors du Hlinka-Gretzky. Cependant, mes ardeurs avaient été rapidement stoppées en raison de son utilisation plutôt pauvre lors des premières semaines de la saison en Tchéquie.

Ses entraîneurs ont décidé, par la suite, de lui faire un peu plus confiance et ce gain a paru grandement sur son jeu. Malheureusement, une mise en échec au niveau de la tête/épaule à la fin du mois de novembre l’a mis à l’écart de l’action pour le restant de la saison jusqu’aux U18 en avril 2023. C’est très décevant pour son développement, car je crois que ce jeune colosse a un potentiel pour le hockey professionnel. Mais le manque de matchs et d’information sur sa progression nuit un peu à l’évaluation que nous pouvons faire de lui.

Néanmoins, je vais vous présenter un peu ce défenseur gaucher qui a cumulé 2 passes en 24 matchs dans la meilleure ligue de la Tchéquie tout en évoluant pour son pays dans diverses compétitions internationales U18 et U20.

Évidemment, on remarque assez rapidement le gabarit impressionnant de Jakub Dvorak sur la patinoire. Quand on regarde ses matchs, il n’est pas difficile à retrouver quand on le perd de vue. De plus, il patine réellement bien pour un joueur de sa taille. Ses déplacements sont fluides et il peut suivre presque n’importe quel attaquant qui tente de le déborder tout en appliquant son bâton adéquatement pour le contrer. Ainsi, c’est assez facile pour lui d’aller récupérer les rondelles en fond de territoire avec des pivots à pleine vitesse. C’est toutefois là que ça se corse.

Jakub Dvorak, en 24 matchs, n’a pas encore maîtrisé l’art de s’évader de la pression dans son territoire après avoir récupéré une rondelle libre. C’est lui qui y arrive en premier, mais, la plupart du temps, un attaquant suffit à lui faire perdre le disque ou à provoquer une passe précipitée qui crée un revirement. Je ne crois pas nécessairement que le jeune panique. C’est plutôt une question de cueillette d’information. L’espoir doit apprendre à regarder ses options avant que la rondelle ne soit sur son bâton. Même si c’était moins pire en novembre, c’est demeuré son principal problème lors de mes observations.

L’absence d’offensive est assez évidente contre des adultes, mais Jakub Dvorak ne joue dans presque aucune situation en territoire ennemi. C’est diablement rare et, quand ça survient, il n’a pas d’impact ou ne réussi pas à conserver l’action en attaque. Donc, au moment de sa blessure, dans une ligue d’hommes, le jeune avait de la difficulté à faire sortir le jeu de sa zone et à le garder en zone ennemie. Ça ne va pas bien me direz-vous, mais j’aime à penser que le prospect a plus de potentiel que ça.

La façon que l’espoir bouge avec la rondelle en territoire neutre et qu’il repère ses coéquipiers lorsque la pression est moins hermétique est drôlement efficace. Ceci est encore plus probant contre une compétition de son âge. L’aspect physique n’est pas super développé encore, mais c’est assez rare que Jakub Dvorak perd par la force. C’est souvent plus une question d’expérience ou de ruse. Tout ça s’apprend, tout comme gérer la pression adverse et mieux éponger les assauts ennemis.

Bref, sa blessure et ses lacunes n’aideront pas l’espoir au repêchage, mais j’ai l’impression qu’une équipe tentera le coup en deuxième ou troisième ronde. On ne peut pas cracher sur un défenseur format géant, qui bouge bien et se place adéquatement en défensive. Oui, ça va prendre du temps, mais je crois qu’en passant par la ligue américaine, Jakub Dvorak pourrait devenir un élément fiable de troisième paire en défensive à long terme.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Rocket Laval 17 mai 2024

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc
Actualité NHL 17 mai 2024

Les Maple Leafs ont déniché leur nouvel entraîneur!

Maple Leafs
Hockey 17 mai 2024

Kurtis MacDermid prolonge son contrat avec les Devils

signature-sign
Actualité NHL 17 mai 2024

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?
Canadiens Montréal 17 mai 2024

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !
Actualité NHL 17 mai 2024

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?
Signature 17 mai 2024

Alex Galchenyuk se trouve une nouvelle équipe !

Alex Galchenyuk AHL
Signature 16 mai 2024

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Commentaires