Retour à l'accueil

Dalibor Dvorsky n’est pas qu’un centre défensif | Repêchage 2023

Tout au long de la saison 2022-2023, le TSLH Espoirs partage des rapports d’observation et profils d’espoir sur les jeunes joueurs qui sont éligibles au prochain repêchage. À l’instar des trois dernières saisons, les chroniqueurs produisent des textes sur un bon nombre de prospects pour vous donner un portrait global de la cohorte et de sa progression. Aujourd’hui, la cible est Dalibor Dvorsky, un attaquant de la Slovaquie.

Pour consulter le contenu sur les espoirs et tout ce qui entoure le repêchage, je vous conseille de visiter la section TSLH Espoirs, d’utiliser la barre de recherche dans le haut de la page ou de consulter gratuitement le TSLH Espoirs : Le guide.

Je ne m’attendais pas à voir autant de critiques envers Dalibor Dvorsky cette saison. Souvent purement statistiques, ces remontrances déploraient sa production déficiente en HockeyAllsvenskan (14 points en 38 matchs), la ligue de seconde division en Suède, sans parler des autres aspects de son jeu. Ce n’est pas un joueur sans saveur. Le Slovaque a du talent et nous l’a démontré à plusieurs reprises contre son groupe d’âge en J20 Nationell ainsi que lors de compétitions internationales.

Nous aurions pu nous attendre à un peu plus d’impact offensif, c’est certain. Néanmoins, quand le centre en a eu l’occasion, il a livré la marchandise avec 21 points en 10 matchs dans la J20 Nationell, 13 en 7 matchs aux U18 et près de 1 point par match contre des moins de 20 ans. Personne ne peut nier le fait qu’il a souvent été le meilleur élément de sa formation dans ces situations, alors pourquoi ne s’attarder que son jeu en HockeyAllsvenskan ?

J’ai essayé d’extraire des statistiques intéressantes dans cette ligue pour le comparer avec son groupe d’âge, mais ce n’est pas concluant. Il n’y a pas assez de noms et pas assez de matchs joués pour que ce soit significatif. Par contre, sachez que Dalibor Dvorsky se tient dans le même tiers que des joueurs comme Noah Ostlund et Liam Ohgren dans la plupart des catégories tout en ayant moins de temps de jeu dans des situations offensives.

Dalibor Dvorsky est bien plus qu’un centre défensif. C’est un espoir qui gère excessivement bien la rondelle autant offensivement que défensivement. Que ce soit pour mettre la rondelle dans des situations dangereuses à l’attaque ou en sécurité dans sa zone, le jeune est largement au-dessus de la moyenne dans son groupe d’âge. C’est un pilier pour son équipe dans tout ce qui a un rapport avec le positionnement du disque.

Ce qui n’aide pas dans la HockeyAllsvenskan est qu’on a retiré une bonne partie de « sa game ». On a essayé d’exploiter principalement son tir sur réception en oubliant sa capacité d’analyse et de fabrication de jeu (sur l’avantage numérique). J’ai l’impression que le tout a affecté l’ensemble de son jeu et sa confiance. Néanmoins, je ne dirai pas que le jeune a mal paru. Son jeu ne comportait pas énormément de risque et son -19 qu’on peut voir dans sa fiche n’est pas révélateur. Seulement 2 joueurs réguliers ont terminé la saison dans les + dans son équipe. De plus, j’ai regardé la totalité des buts adverses lorsqu’il était sur la glace (30) et seulement à 5 reprises le jeune est en lien direct avec le jeu qui a mené au but.

Je dois dire que Dalibor Dvorsky rentre un peu dans le fameux moule du gars qui est bon partout, mais n’a rien de vraiment élite sauf la prise de décision. Son tir est précis et puissant, mais nous le verrons jamais marquer 40 buts plusieurs saisons de suite. Sa vision est aussi excellente, mais il n’est pas le genre à contrôler un match d’un bout à l’autre avec des feintes et des montées à ne plus finir. Ce n’est seulement pas son style. Ceci fait en sorte qu’on le voit beaucoup plus comme un espoir de deuxième trio capable de jouer dans toutes les situations tout en présentant un bon patin et un rythme intéressant.

Toutes équipes voudraient de ce genre d’élément dans son équipe, mais est-ce que de le repêcher dans un top 5 ou 6 au repêchage en vaut vraiment la peine quand il y a des jeunes plus talentueux offensivement disponibles ? C’est la question qui tue dans son cas. Certaines formations aiment mieux miser sur des espoirs « sûr » que sur des éléments un peu plus risqués. Alors, je crois personnellement qu’on doit s’attendre à le voir repêcher tôt et avec raison, car ça fait plusieurs années que Dalibor Dvorsky nous montre qu’il est l’un des meilleurs de sa catégorie d’âge.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Rocket Laval 17 mai 2024

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc
Actualité NHL 17 mai 2024

Les Maple Leafs ont déniché leur nouvel entraîneur!

Maple Leafs
Hockey 17 mai 2024

Kurtis MacDermid prolonge son contrat avec les Devils

signature-sign
Actualité NHL 17 mai 2024

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?
Canadiens Montréal 17 mai 2024

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !
Actualité NHL 17 mai 2024

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?
Signature 17 mai 2024

Alex Galchenyuk se trouve une nouvelle équipe !

Alex Galchenyuk AHL
Signature 16 mai 2024

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Commentaires