Retour à l'accueil

Analyse de la Finlande et la Suède | Hlinka-Gretzky 2022

Après avoir écouté chaque match des huit équipes ayant pris part au tournoi Hlinka-Gretzky 2022, j’ai décidé de partager mes observations sur cet évènement qui marque le début de la saison 2022-2023 pour le « scouting » en vue du repêchage 2023. Vous avez donc droit à une série de textes sur le TSLH Espoirs et, également, un épisode du TSLH Podcast un peu plus tard au courant de l’été. Après les États-Unis, le Canada, la Slovaquie, l’Allemagne, la Suisse et la République tchèque, je poursuis les publications avec la Finlande et la Suède.

Suède

Otto Stenberg a définitivement été le meilleur joueur à l’attaque chez les Suédois au cours du Hlinka-Gretzky. Même si l’équipe ne comprenait pas d’autres vedettes potentielles, outre Theo Lindstein en défensive, l’organisation a offert une bonne performance avec la récolte de la médaille d’argent.

Dans la plupart des listes préliminaires en vue du repêchage 2023, Otto Stenberg se retrouve en première ronde. Cet attaquant démontre beaucoup d’habiletés avec la rondelle et un désir de faire la différence chaque fois qu’il touche la surface glacée. Le Suédois a fait preuve de dynamisme au cours du Hlinka-Gretzky en cumulant les feintes ainsi que les jeux savants en possession du disque en plus d’amener énormément de rondelles au filet.

Oui, on aurait aimé plus de travail dans l’enclave, mais je ne dirais pas que c’est un joueur de périphérie. Otto Stenberg est plutôt un espoir qui contrôle le tempo de l’extérieur pour ainsi repérer les meilleures options pour lui et ses coéquipiers. Le jeu physique n’est pas son fort, mais je l’ai tout de même vu initier les contacts en entrée de zone. Bref, il a été le meilleur joueur et va être à surveiller pour cette saison.

Comme je l’ai mentionné ci-haut, la formation ne comprenait pas énormément de vedettes, mais l’esprit de corps était solide. Noel Nordh m’a intrigué avec son style très nord-américain en se positionnant constamment aux alentours du filet. L’attaquant n’a pas d’aptitude élite, mais a dérangé avec son gabarit et son tir lourd. J’ai aussi apprécié son implication à un contre un, car il ne lâche jamais ses batailles pour récupérer les rondelles.

Zeb Forsfjall a été le deuxième attaquant le plus efficace en offensive avec Otto Stenberg. Il jouait plus un rôle de soutien à son coéquipier élite, mais ne lassait pas sa place aux alentours du filet. Bon manieur de rondelle, il a été capable de se démarquer en entrée de zone à de nombreuses occasions, mais son jeu en défensive laissait à désirer. Je vais tout de même le garder à l’œil pour cette année, car il me semble avoir un bon talent.

Theo Lindstein m’a démontré tout au long du tournoi qu’il pouvait être un homme des grandes occasions. Le défenseur a été utilisé à toutes les sauces et y a dominé. En avantage numérique, le gaucher n’a pas joué de trop de finesse en prenant les bonnes décisions en distribution de rondelle. J’ai bien aimé le voir utiliser sa mobilité dans les quatre directions afin d’influencer les corps défensifs adverses. Même si je ne crois que le jeune sera une force offensive dans l’avenir, Theo Lindstein agira en ciment qui stabilise un top 6.

Finlande

Emil Jarventie a été la bougie d’allumage de l’équipe de la Finlande. On s’attendait à ce que ce soit Kasper Halttunen, mais ce dernier n’a pas bien joué. En fait, il est probablement la grosse déception du tournoi chez les espoirs de haut niveau.

Pour Jarventie, le petit attaquant a joué un rôle de premier ordre, alors qu’on le voyait constamment près de la rondelle. Sa qualité principale me semble être sa capacité à se libérer pour utiliser son tir, mais je ne mettrais pas de côté sa vision du jeu et sa mobilité. Emil Jarventie a été capable de prendre le contrôle du jeu pour la Finlande en attaque pour créer les jeux, mais aussi les finir. C’est juste dommage que Kasper Halttunen ne lui a pas offert le support qu’il est capable de donner.

En effet, le gros attaquant est réputé comme un ailier de puissance qui fonce au filet et qui amène énormément d’attaques avec son tir et sa mobilité. Au Hlinka-Gretzky, il a plutôt été statique. Il n’initiait jamais l’action et attendait que ses coéquipiers lui envoient la rondelle pour s’élancer. Je l’ai trouvé passif, alors qu’il est capable d’être efficace avec son jeu physique. J’ai été énormément déçu et j’espère que Kasper Halttunen va se ressaisir cette saison en Europe.

Tuomas Uronen et Rasmus Kumpulainen m’ont agréablement surpris avec leur jeu électrisant par moment. Je ne dirais pas que ce sont de futures vedettes, mais il semble y avoir du talent de leur côté. Le premier est un peu plus rapide que le deuxième et fonce souvent au filet avec des feintes, mais ne s’implique pas beaucoup physiquement. Le deuxième m’a semblé un peu plus complet, mais moins dynamique. Bref, je vais les avoir à l’œil cette saison.

Je pourrais aussi parler de l’excellent défenseur Aron Kiviharju et du gardien Eemil Vinni, mais ces derniers seront éligibles l’an prochain. Veuillez les garder à l’œil pour ce repêchage, car ils ont été tout simplement dominants à leur position respective au cours du Hlinka-Gretzky 2022.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

02 décembre 22

#75. Repêchage 2023 avec Seb Gagné + Forum TSLH

Dans cet épisode, on jase espoirs avec Seb Gagné du TSLH Espoirs. Nous présentons et commentons sa liste préliminaire pour le repêchage 2023. Nous répondons également aux questions des auditeurs.

02 décembre 22

TSLH Espoirs: Entrevue avec Denis Gauthier

Dans cette entrevue du TSLH Espoirs, Pascal discute avec Denis Gauthier. L'ancien joueur de la NHL et présentement analyste à RDS est aussi le père d'Ethan Gauthier. Le joueur du Phoenix de Sherbrooke est admissible pour le repêchage de la NHL cette saison. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

Nouvelles

Canadiens Montréal 05 décembre 2022

Sean Monahan porte désormais un “A” sur son chandail

Monahan avec le Canadiens
Championnats mondiaux 05 décembre 2022

WJC 2023 | Liste des invités au camp des États-Unis

Logan Cooley - InStat Hockey - TSLH Espoirs2 - Mondial u18 - Coyotes de l'Arizona
Actualité NHL 05 décembre 2022

Andreas Athanasiou s’en prend verbalement à Jacob Trouba

Andreas Athanasiou s’en prend verbalement à Jacob Trouba
Actualité NHL 05 décembre 2022

Ryan McDonagh placé sur la liste des blessés

nashville-predators
Team Canada 05 décembre 2022

WJC 2023 | Neuf joueurs de la LHJMQ au camp d’Équipe Canada

Jordan Dumais
Canadiens Montréal 05 décembre 2022

CH | Une équipe amochée à Vancouver

CH | Une équipe amochée à Vancouver
Actualité NHL 05 décembre 2022

La LNH sous la loupe | Le capitaine prend les rênes à Ottawa et un nouveau record pour Mitch Marner

La LNH sous la loupe | Le capitaine prend les rênes à Ottawa et un nouveau record pour Mitch Marner
Actualité NHL 05 décembre 2022

Kraken de Seattle | Shane Wright en uniforme contre le Canadien?

Shane Wright avec le Kraken

Commentaires