Fermer

Publié par mat.para  -  19.Novembre.2020 - 11:26
Abonnez-vous:

623  
 

LHJMQ | Une équipe nationale de développement à part entière (comme la USNTDP) ?

Dans le monde du baseball au Québec, on retrouve l'Académie de Baseball du Canada. Basée à Montréal, cette académie regroupe les meilleurs U16 et U18 de la Province. Formant deux formations (U16 et U18), l'ABC est un programme qui permet à ses joueurs de jouer contre des baseballeurs beaucoup plus vieux en âge. Ainsi, les formations U16 et U18 évoluent dans la Ligue baseball élite du Québec. Cette ligue peut se comparer à la LHJMQ en termes de calibre et elle regroupe des joueurs âgés de 18 à 22 ans.

Pourquoi je vous parle de baseball en ouverture de manchette ? C'est parce que je suis tombé sur un ''tweet'' de Jack Han sur mon compte Twitter et le lien est totalement là. Han, une sommité en analytique hockey et ancien entraîneur adjoint des Marlies de Toronto, propose que le hockey québécois se dote d'un programme identique à la USNTDP (United States National Team Development Program). Cette formation aux États-Unis accueille les meilleurs joueurs U17 et U18 et elle tient ses opérations dans l'Est de la USHL. Ainsi, on sépare le développement des meilleurs joueurs des autres athlètes évoluant dans la USHL en plus de permettre aux meilleurs U17-18 de jouer contre des plus vieux.

Vous vous demandez pourquoi j'ai parlé de baseball ? Tout simplement parce que cette structure est déjà implantée au Québec depuis des années. Autrefois, la formation des Ailes du Québec rassemblait les meilleurs joueurs U17 du réseau Midget AAA et l'équipe évoluait majoritairement dans des tournois canadiens ou américains. Pendant l'été, un passage dans la ligue Sénior Élite permettait aux joueurs de 17 ans et moins de jouer contre des adultes et contre notamment certains joueurs de baseball qui avaient évolué chez les professionnels ou chez les Capitales de Québec. Aujourd'hui, le principe est le même, mais on concentre les activités au sein de l'Académie de Baseball du Canada, à l'image de l'USNTDP.

Une structure viable pour le hockey ?

Donc, si une telle structure est possible au sein de Baseball Québec, qui voit de plus en plus de ses produits se tailler une place dans le repêchage de la MLB, pourquoi cela ne le serait pas dans le hockey québécois ? L'idée aurait d'ailleurs déjà germé dans la tête d'Hockey Canada, sans que le projet ne se concrétise pour le moment. Donc, Jack Han suggère qu'on prenne les meilleurs joueurs U17-18 de la LHJMQ et qu'on bâtisse un club avec eux. Par la suite, on les envoie dans des ''showcases'' aux États-Unis, tout en jouant des matchs contre les autres clubs de la LHJMQ.

L'âge moyen aurait tendance à augmenter chez les autres clubs du circuit Courteau, puisqu'on perdrait un bon nombre de joueurs de 16-17 ans. Cela dit, le développement d'un jeune de cet âge, à l'heure actuelle dans la LHJMQ, n'est pas exclusif au sein de leur formation alors qu'il le serait dans une équipe consacrée au développement des meilleurs. Est-ce que des ''late bloomer'' pourraient éclore plus rapidement en LHJMQ ? Jack Han le croit et ce dernier pense aussi que si la LHJMQ se gréait d'une formation de développement comme l'Équipe américaine du programme national de développement, le circuit Courteau verrait beaucoup plus de ses joueurs être repêchés.

J'en reviens à mon lien: si cela se fait dans le baseball, pourquoi cela ne fonctionnerait pas dans la LHJMQ ? Il y a assurément des contres à cette hypothèse puisque sinon, ce serait déjà en place. La LHJMQ est beaucoup, mais beaucoup plus axée sur le marketing que la LBJEQ. Au baseball, qu'on ait des partisans ou non en période de pandémie, ça ne change rien. L'engouement est moins présent que dans le junior majeur au hockey, cela va de soi. Donc, je suis sûr qu'il y a une partie où les équipes aimeraient conserver les meilleurs U17-18 au sein de leur formation.

En contrepartie, ces joueurs se joindraient à leur formation qui les ont repêchés dans le Midget AAA une fois leur passage dans l'équipe nationale québécoise terminé. Ils y demeureraient tout de même entre 18 à 20 ans.

La proposition de Jack Han se veut en soi un tremplin entre les meilleurs du Midget AAA et les joueurs de 16-17 ans dans la LHJMQ qui ne pourraient compter sur un encadrement optimal à leur année recrue. Est-ce que cela aurait du sens pour vous ?

Abonnez-vous:
Écoutez notre plus récent épisode du TSLH Podcast (Épisode 15: Entrevue avec Martin Pouliot, recruteur professionnel chez les Capitals de Washington)
Pour vous abonner au TSLH Podcast:
Listen on Apple Podcasts


0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux