Fermer

Publié par mat.para  -  12.Octobre.2020 - 10:34
720  
 

La LHJMQ sera-t-elle désavantagée à la reprise des camps de la NHL?

Lors de la soirée du repêchage amateur de la NHL, une nouvelle très importante fut divulguée en levée de rideau. En effet, de la bouche de Gary Bettman lui-même, la saison 2020-2021 débutera, si tout se passe bien, le 1er janvier 2021. Avec plusieurs ligues qui sont déjà en opération, on peut se questionner sur la suite des choses concernant plusieurs espoirs. Plus tôt pendant l'été, le mot d'ordre voulait que les joueurs européens, une fois leur saison commencée, ne puissent venir aux camps de la NHL. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Lucas Raymond, Alexander Holtz, Anton Lundell, Tim Stutzle... Ces joueurs sont attendus de pied ferme par les partisans, mais il faudra s'armer de patience. Dans un ''thread'' via son compte Twitter, Jokke Nevalainen mentionne que selon ses informations, Holtz, Raymond et Lundell se seraient déjà fait dire qu'ils resteront en Europe pour la saison complète, même si les camps débutent en décembre. Les joueurs sont en action déjà en SHL et en Liiga et on semble privilégier un développement dans une saison, en Europe, plutôt que de casser leur routine afin de les amener dans les camps. C'est d'ailleurs ce qui expliquerait pourquoi Marco Rossi a décidé de ne pas signer avec une équipe européenne. Ce dernier souhaite ardemment jouer en NHL dès la saison 2021.


Du côté de Stutzle, le dossier semble un peu plus compliqué. Les informations initiales veulent que l'Allemand possède une clause échappatoire à son contrat. Il pourrait ainsi quitter le club de Manheim pour venir au camp des Sens. Or, cette clause pourrait fonctionner tant et aussi longtemps que la DEL n'entame pas ses activités. Les dernières informations à ce sujet veulent que la ligue allemande démarre au 1er décembre, mais cela fait deux fois qu'on repousse en raison de la pandémie. Si les camps débutent avant, possiblement que Stutzle pourra se rapporter au camp des Sens. Par contre, dans l'optique où la saison en DEL débute avant, Nevalainen soulève une possibilité qu'une rupture de contrat soit impossible en raison des règles entre la NHL et la IIHF. Il n'avait cependant pas de spécifications par rapport à cela et de mon côté, je n'ai pas trouvé non plus.

Et la LHJMQ ?

Qu'en est-il de notre ligue québécoise, dont les matchs se poursuivent à l'heure d'écrire ces lignes ? En effet, la saison est en branle (du moins pour le moment) et les espoirs nouvellement repêchés sont en action déjà depuis quelques semaines. Est-ce qu'ils pourront rejoindre leur formation de la NHL dès le lancement des camps d'entraînement ? Règle générale, lorsque nous ne sommes pas en temps de pandémie, les joueurs quittent momentanément leur formation de la ''Q'' pour aller se montrer aux camps de la LNH. C'est pourquoi en début de saison dans la LHJMQ, les meilleurs joueurs sont habituellement absents.

Présentement, on vit une situation différente puisque la LHJMQ sera assez avancée dans son calendrier avant la tenue des camps de la LNH, qui seront 3 mois plus tard qu'à l'habitude. Normalement, le camp des recrues dans la LNH permet à des joueurs non repêchés de se montrer pour ensuite espérer décrocher des contrats professionnels (NHL ou AHL). Cette année, je doute que ce soit le cas. J'ai l'impression que seuls les joueurs qui risquent de se tailler un poste auront la permission de rejoindre les camps NHL.

Du moins, reste à savoir s'il y aura des camps recrues ou si la NHL sautera immédiatement au gros camp. Si c'est le cas, des joueurs comme Xavier Simoneau, Jacob Dion ou Théo Rochette ne devraient pas obtenir d'invitation à participer à des camps, comme il se fait à l'habitude.

En guise d'exemple, lors du camp recrue du Canadien en 2019, six joueurs de la LHJMQ étaient invités, dont 3 sous invitation:
- Joel Teasdale (qui sautait pro de toute façon)
- Alexis Shank (Invitation, non-repêché)
- Vincent Marleau (Invitation, non-repêché)
- Samuel Houde (Repêché 2018)
- Raphaël Harvey-Pinard (Repêché 2019)
- Nicolas Guay (Invitation, non-repêché)

En 2018, c'était sept joueurs dans cette position, dont 4 qui étaient sous invitation:
- Joel Teasdale (Invitation, non repêché)
- Samuel Houde (Repêché 2018)
- Samuel Harvey (Invitation, non-repêché)
- Phélix Martineau (qui sautait pro de toute façon)
- Alexander Katerinakis (Invitation, non-repêché)
- Aleksi Anttalainen (Invitation, non-repêché)
- Morgan Adams-Moisan (qui sautait pro de toute façon)

C'est donc malheureux pour ces joueurs non repêchés qui souhaitaient faire bonne impression dans un camp quelconque dans la LNH. Évidemment, il leur reste encore une chance d'être repêché comme ''overager'' l'an prochain, mais disons que de participer à un camp recrue comme à l'habitude, ça aide aux chances puisque les équipes voient ainsi les joueurs en action dans leur propre cour contre des joueurs de leur propre pipeline.
Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast


0
  

DERNIÈRES COMMENTÉES


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

Réseaux sociaux