Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par mathieu.choquette-scott  -  12.Mars.2017 - 11:06
1655 
 

Qui sont les entraîneurs qui pourraient perdre leur job au terme de la saison?

SPEC.jpg
Photo par TheAHL ©
C'est un secret de polichinelle, le travail d'entraîneur-chef dans la LNH en est un bien ingrat. Le seul facteur qui peut garantir la longévité d'un entraîneur est la victoire alors que la patience est rarement de mise. Cette saison, cinq entraîneurs-chefs se le sont fait rappeler à leur dépends. Or, ils ne devraient pas être les derniers, puisque parmi les équipes qui ne feront pas les séries, le couperet risque de tomber sur certains. D'ailleurs, dans une récente chronique, Bruce Garrioch avance quelques noms qui, selon lui, sont plus en danger que d'autres.

Willie Desjardins, Canucks de Vancouver
Son nom circule énormément comme étant le prochain qui devrait perdre son emploi. Sous son égide, les Canucks n'ont pas connu beaucoup de succès, comme en fait fois sa fiche de 107-98-27. Après une première saison régulière couronnée de gloire avec 48 victoires, une élimination rapide en séries suivie de deux campagnes médiocres risquent d'avoir raison de l'entraîneur de 60 ans. D'ailleurs, le management de l'équipe a affirmé publiquement que l'équipe d'entraîneur fera l'objet d'une évaluation au terme de cette saison décevante, ce qui n'augure rien de positif pour Willie Desjardins.

Dave Tippett, Coyotes de l'Arizona
Comme le mentionne Garrioch dans sa réflexion, Dave Tippett a son mot à dire en regard à certaines décisions au niveau du recrutement des joueurs. Lors de ses trois premières campagnes à la barre de l'équipe, Tippett a amené sa formation en séries, se payant même un voyage en troisième ronde en 2012. Toutefois, depuis la saison écourtée de 2012-2013, plus rien ne va, alors que la fiche globale de l'Arizona est de 141-172-48, en plus d'être en voie de rater les séries pour une 5e saison de suite. Bien que la réputation d'entraîneur de Tippett n'est plus à refaire, en plus du fait qu'il doit composer avec un formation en deçà de la moyenne, à quel point l'organisation sera patiente envers son entraîneur-chef?

Lindy Ruff, Stars de Dallas
Ruff déçoit cette année alors que ses Stars n'ont pu bâtir sur leur succès de l'année dernière. En effet, Après une campagne de 109 points, ils sont en voie de rater les séries pour une deuxième fois en trois ans. C'est d'ailleurs la deuxième fois que les Stars ratent les séries après y avoir participé depuis l'arrivée de Ruff derrière le banc, en 2013-2014. Toutefois, comme le dit l'adage, nommez un bon gardien et je vous nommerez un bon entraîneur. Ce ne fût pas le cas de Ruff, qui n'a pu compter sur des gardiens solides cette année. Est-ce que Jim Nill appuiera sur la gâchette rapidement dans se dossier?

D'autres candidats sont aussi énumérés par Garrioch, comme Hynes (New Jersey), Rowe (Floride) et Maurice (Winnipeg). Il sera donc intéressant de voir quel directeur général sera le plus rapide dans le congédiement de son entraîneur-chef et collègue de travail. Une chose est certaine, outre Tom Rowe, il semble que le changement de discours chez les Bruins, les Canadiens, les Blues et les Islanders ait été bénéfique, ce qui pourrait mousser une décision en défaveur d'un vote de confiance envers le pilote d'une formation.

Qui sera le premier entraîneur limogé, au terme de la saison?

0
  

VOIR AUSSI


Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!