Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par NashvilleFrance  -  30.Octobre.2016 - 12:00
2749 
 

Top 5: ces équipes où les gardiens assurent depuis la reprise

TOP5.jpg
Photo par Lisa Gansky ©
Si certaines formations connaissent pour l'heure un début de saison morcelé en raison des absences ou difficultés rencontrées par leurs gardiens (on pense à Los Angeles, Toronto, Boston, Nashville, Calgary ou encore Chicago), d'autres en revanche peuvent compter sur des cerbères très performants. Tandems équilibrés ou solistes en grande forme, ces portiers contribuent tous aux succès récents de leurs franchises. Voici un petit tour d'horizon de leurs prestations :

5- Jimmy Howard et Petr Mrazek, Red Wings de Détroit

Il est au sommet de la ligue en termes de pourcentage d'arrêts (98%) et de moyenne de buts alloués (0,67)... Seulement trois départs au compteur, certes, mais Jimmy Howard s'impose cependant dans l'élite statistique de la LNH avec entre autres un blanchissage de haut vol la semaine dernière face aux Sharks, ponctué de 30 sauvetages. Une cote en hausse, au point de devenir un point d'interrogation majeur dans les plans de Ken Holland en vue de la prochaine saison morte : les Red Wings doivent-ils conserver Howard dans leurs rangs d'ici la fin de l'année ? Au long de l'été, l'état-major de Détroit a longtemps chercher un partenaire d'échange souhaitant mettre la main sur le vétéran, mais son salaire (5,291 M$ annuels) a finalement eu raison des courtisans. Dans l'optique de prendre part, une nouvelle fois, aux séries éliminatoires, la présence du gardien américain serait l'assurance de maintenir un tandem solide devant le filet, aux côtés d'un Petr Mrazek parfois irrégulier dans le rôle de titulaire. Le risque majeur serait alors de perdre Howard à l'occasion du repêchage d'expansion...

Jimmy Howard - (G) - DET - [ 33 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 5,292$ M
2016-2017 26 10 11 1 1 0.929 5,292$ M
2015-2016 37 14 14 5 2 0.906 5,292$ M


Mrazek, de son côté, réalise une entame de saison satisfaisante en maintenant un taux d'arrêts de 92,5% à l'issue de ses six premiers départs. Comme l'an passé, le tchèque devra cependant faire preuve de régularité pour prétendre au statut d'indispensable et justifier ainsi son nouveau contrat lui allouant un salaire de 4 M$. Actuellement, son association avec Howard permet malgré tout aux Red Wings d'envisager sereinement la suite des événements au poste de gardien.

Petr Mrazek - (G) - DET - [ 25 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 4$ M
2016-2017 53 18 21 9 1 0.901 4$ M
2015-2016 54 27 16 6 4 0.921 0,738$ M


4- Sergei Bobrovsky, Blue Jackets de Columbus

Le vainqueur du Trophée Vézina 2013 a pris la totalité des départs pour son équipe cette saison, avec à la clé des résultats plutôt convaincants. Déjà efficace durant la Coupe du Monde au sein d'Équipe Russie, le cerbère tourne désormais à 94% de tirs stoppés en sept matchs avec les Jackets, avec au passage deux blanchissages de classe face à Dallas (32 arrêts) et Anaheim (35 arrêts). Ultra-solide, Bobrovsky est certainement le facteur X permettant à la troupe de John Tortorella de bien paraître depuis quelques matchs, alors que Columbus présente une fiche de 3-3-1 malgré une attaque relativement discrète (18 buts inscrits). Un niveau de jeu qui aide à justifier son lourd contrat (7,425 M$ l'année) et permet surtout de maintenir un certain équilibre au cœur de la mécanique collective des Tuniques Bleues, qui auront besoin d'une défense solide pour contre-balancer une offensive loin d'appartenir à l'élite de la ligue.

Sergei Bobrovsky - (G) - CBJ - [ 28 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 7,425$ M
2016-2017 65 41 17 5 7 0.933 7,425$ M
2015-2016 37 15 19 1 1 0.908 7,425$ M


Derrière lui, notons que l'organisation possède un réservoir de gardiens prometteurs, avec notamment les jeunes espoirs Joonas Korpisalo et Anton Forsberg. Bien que l'un comme l'autre soient encore loin de faire leur apparition, de manière régulière, sur la scène de la LNH, ils possèdent tous deux un potentiel intéressant pour le futur de la franchise. Devant ce tandem, le vétéran Curtis McElhinney fait plutôt office de solution solide pour la charge d'auxiliaire, sans plus. Entre ses deux jeunes suppléants, une vraie concurrence s'est par ailleurs nouée depuis les finales victorieuses de la Coupe Calder, où Forsberg avait fini par supplanter son rival au poste de partant chez les Monsters du Lac Érié. Cette saison, le jeune suédois est toujours titulaire du côté de Cleveland et a enchaîné les 5 premiers matchs du club-école des Jackets avec un taux d'arrêts de 92,7%, tandis que Korpisalo est indisponible pour cause de blessure. La hiérarchie entre ces deux portiers sera donc à surveiller lorsque le finlandais effectuera son retour au jeu.

3- Cory Schneider, Devils du New Jersey

Aligné sept fois comme titulaire par John Hynes, le gardien américain n'a pas déçu et cumule actuellement un pourcentage d'arrêts de 94,1%, allouant en moyenne 1,86 but(s) par match. Si la défense des Devils générait de nombreuses incertitudes à l'approche de la reprise, l'ancien Canuck l'assiste parfaitement, lui qui reste toujours une référence à son poste dans le circuit Bettman. Tout son talent n'a cependant pas permis aux locataires du Prudential Center d'aller chercher leur premier blanchissage cette saison, malgré un Schneider tournant à 34 arrêts (dans une défaite !) face à Boston ou 32 arrêts contre Tampa Bay. Malgré tout, cela n'empêche pas le New Jersey de pointer au troisième rang de la Division Métropolitaine, avec un solide bilan de 4-2-2. À coup sur, l'axe Cory Schneider-Taylor Hall sera désormais garant du futur des Devils.

Cory Schneider - (G) - NJD - [ 31 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 6$ M
2016-2017 60 20 27 11 2 0.909 6$ M
2015-2016 58 27 25 6 4 0.924 6$ M


2- Devan Dubnyk, Wild du Minnesota

Un troisième jeu blanc consécutif pour un record de concession, voilà le bilan récent d'un Devan Dubnyk en fusion ces dernières semaines. Au sein d'une équipe du Wild métamorphosée par l'arrivée de Bruce Boudreau, le gardien réalise un début de saison époustouflant, également bien aidé par une défense XXL. Une domination qui se traduit par des statistiques remarquables, dont 95,2% de tirs stoppés et une moyenne du buts alloués de 1,43. Avec 91 lancers bloqués consécutivement sur ses dernières sorties, le natif de Regina fait avant tout montre d'un calme et d'une confiance incroyable devant le filet du Minnesota, une attitude gage d'assurance pour ses coéquipiers, comme l'explique le centre Eric Staal à Dane Mizutani et twincities.com :

« Il a l'air à l'aise et serein. On voit vraiment qu'il sait ce qu'il fait, et c'est un super sentiment pour les gars qui jouent devant lui... J'espère qu'il réussira à tenir aussi longtemps que possible. »

Devan Dubnyk - (G) - MIN - [ 31 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 4,333$ M
2016-2017 66 40 19 5 5 0.923 4,333$ M
2015-2016 67 32 26 6 5 0.918 4,333$ M


Une certitude de plus pour une équipe du Wild imprenable depuis l'entame de cette campagne 2016/17, et qui trône en tête de la Division Centrale avec 13 points (fiche de 6-2-1) pour 19 buts encaissés et 32 filets inscrits.

1- Carey Price et Al Montoya, Canadiens de Monréal

Statistiquement parlant, le meilleur duo de gardiens à travers la Ligue Nationale se trouve à Montréal. De fait, les cerbères du CH sont tous deux membres du quinté de tête au classement du pourcentage d'arrêts. Palliant l'absence de son distingué confrère à l'entame de la saison, Al Montoya a surpris son monde avec ses quatre départs ponctués de 95,5% de tirs stoppés avec 1,47 de moyenne au chapitre des buts encaissés. Un rythme impressionnant, qui tranche avec les prestations plus décevantes des suppléants de Price, Ben Scrivens et Mike Condon, lors de la dernière saison. Énergique et détendu, l'américain d'origine cubaine s'est rapidement intégré dans un vestiaire totalement chambardé par la transaction Subban/Weber. Son arrivée couplée à celle de l'ancien capitaine des Preds est ainsi un facteur supplémentaire d'apaisement dans la vie de groupe à Montréal. En un sens, l'influence psychologique de Montoya, tant concernant l'ambiance que les performances sportives, ne doit pas être atténuée, l'ami Alvaro apportant sa confiance et son dynamisme au rôle de gardien auxiliaire, cette place même qui fut, l'an passé, un sujet tabou dans l'organisation du CH.

Al Montoya - (G) - MTL - [ 32 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 1,063$ M
2016-2017 20 8 6 4 2 0.912 0,95$ M
2015-2016 25 12 7 3 0 0.919 1,05$ M


À son retour, Carey Price n'a lui pas attendu longtemps pour faire parler la poudre, avec 95,4% d'arrêts et une moyenne de buts à 1,40 par match. Toujours aussi souverain, le joueur-étoile du Tricolore brille via l'usage de ses déplacements précis et de sa réactivité incroyable pour anéantir presque systématiquement les espoirs adverses. Une situation frustrante pour l'opposition, comme en témoigne la réaction de Mike Babcock hier soir, dans la foulée de la défaite de ses Maple Leafs face aux Canadiens :

« Il y a beaucoup de points positifs à retenir de ce match. Nous avons eu d’excellentes chances de marquer, mais Carey a fait les arrêts. Il aurait fallu exploiter nos meilleures chances. » a-t-il expliqué, dans des propos repris par François-David Rouleau du Journal de Montréal.

Carey Price - (G) - MTL - [ 29 ans ]

Saison PJ V D OTL JB % ARRÊT $ moyen
2017-2018 0 0 0 0 0 0 6,5$ M
2016-2017 62 37 20 5 3 0.923 6,5$ M
2015-2016 12 10 2 0 2 0.934 6,5$ M


Un duo en or pour une équipe qui demeure invaincue en temps réglementaire, affichant pour l'heure un bilan de 8-0-1. Si d'autres éléments se révèlent petit à petit comme élémentaires aux succès montréalais, reste que le rôle de Carey Price, idéalement soutenu par Al Montoya, demeure le plus essentiel dans la mécanique du Canadien.

Mentions Honorables : Ryan Miller, Canucks de Vancouver; Jake Allen et Carter Hutton, Blues de Saint-Louis; Cam Talbot, Oilers d'Edmonton; Braden Holtby et Philipp Grubauer, Capitals de Washington.

+3
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!