Retour à l'accueil

Caufield en tête pour un trophée… qui n’existe pas.

Année après année, la course au trophée Calder (meilleure recrue) attire beaucoup l’attention. En septembre de l’année suivante, on se demande souvent quels joueurs éviteront la guigne de la 2e année. Et puis, plus rien. Pas de suivi. J’ai donc décidé de faire ce fameux suivi et de créer un top-5 au trophée Sophomore, pour le meilleur joueur de 2e année. Si vous avez un meilleur nom de trophée, donnez-moi vos idées en commentaire. Qui sont donc les 5 joueurs de deuxième année les plus dominants cette saison dans la LNH?

Mentions honorables

Afin de garder un oeil sur les joueurs dans le rétroviseur, voici une courte liste de poursuivants:

Spencer Knight mérite la 6e place sur ma liste, étant le seul que j’ai réellement considéré pour le 5e rang. Pour lui, comme pour les autres, la saison est encore jeune; il reste encore beaucoup de temps pour monter (ou descendre) dans ce classement. Avec une fiche de 8-4-3, une mba de 2,64 et une efficacité de 919, Knight connait une solide saison. De plus, ses statistiques avancées sont décentes avec 0,25 gsaa par 60 minutes (21e LNH). Par contre, le portier des Panthers n’a que 44% des départs de son équipe. C’est difficile d’être top-5 ici, sans être le gardien partant de son équipe.

Arthur Kaliyev connaît une bonne saison avec les Kings. L’ancien des Bulldogs de Hamilton dans la OHL (126 buts en 192 parties) s’adapte de plus en plus à la LNH. Ayant récolté 27 pts l’an dernier, Kaliyev se dirige vers une saison de 23 buts et 23 passes en 2022-23.

Bien malins ceux qui, à l’été 2021, avaient prédit que Dawson Mercer allait percer l’alignement des Devils. Pourtant, l’ancien des Voltigeurs et des Saguenéens a pris la LNH d’assaut avec 42 pts la saison dernière. Avec 18 pts déjà cette saison, Mercer pourrait possiblement atteindre le plateau des 50 cette année.

5- Janis Jérôme Moser – 28pj – 3b – 12a – 15pts

De façon provisoire, JJ Moser obtient la 5e place. Qui? JJ Moser! Le défenseur suisse est le plus utilisé cette saison en Arizona. Pas Shayne Gostisbehere. Pas Jakob Chychrun. Avec 22:28 par match, Moser est utilisé à toutes les sauces. 3:20 en avantage numérique, 3:40 sur le désavantage et 15:28 à forces égales. À 22 ans, le choix de 2e tour des Yotes en 2021 est un overager. En gros, il a été repêché après son année d’admisibilité.

Avec Moser sur la patinoire à 5vs5, les Coyotes génèrent autant de chances de marquer pour et contre que lorsqu’il n’y est pas. En effet, ses xGF et xGA sont de 1,71 et 2,90, comparativement à 1,95 et 2,85 pour l’ensemble de l’équipe. Mais c’est plutôt bon pour un défenseur qui entame 2 fois plus de mises au jeu dans sa zone qu’en zone adverse (66,1% vs 33,9%). Pendant qu’il voit le duo Chychrun/Gostisbehere prendre la majorité des responsabilités offensives, Moser s’établit comme le roc tranquille de son équipe. Il se dirige tout de même vers une saison de 44 points.

4- Michael Bunting – 31pj – 7b – 15a – 22pts

L’ailier des Maple Leafs mène les joueurs de 2e année avec 11 premières passes cette saison. Il est aussi le meneur avec 3,15 xGF (buts pour attendus à 5vs5). Bon, c’est plus facile de générer de l’attaque lorsque tu es à gauche de Matthews et Nylander, mais c’est toujours 1 xGF de plus que Cole Caufield (2,17). Bunting est aussi 2e avec 20 pts à égalité numérique, un de moins que ce même Caufield.

Après 63 pts l’an dernier, Bunting se dirige sur une saison de 58 pts cette année. L’ailier gauche pourrait obtenir un beau contrat l’été prochain. Comme quoi, la réincarnation de Darcy Tucker ne se magasine pas juste des claques sua gueule lorsqu’il enfile l’uniforme torontois. De plus, selon Moneypuck.com, Bunting devrait avoir inscrit 9,3 buts cette saison. C’est exactement le même chiffre que Cole Caufield, qui lui est déjà à 18 buts. C’est donc dire qu’avec un peu plus d’opportunisme, Bunting pourrait déjà être à 10 ou 12 buts cette saison. Faites le calcul vous même.

3- Matt Boldy – 30pj – 11b – 11a – 22pts

Un autre qui manque d’opportunisme. Deuxième buteur de cette liste avec 11, Boldy devrait en avoir 11,2 et être classé premier. L’Américain est très polyvalent cette saison, générant buts, passes, chances de marquer et jeu défensif de qualité. En fait, pour bien apprécier le joueur, il faut l’analyser en deux temps. Tout d’abord, il faut savoir que 13 des 22 points de Boldy l’ont été en avantage numérique. Il a 7 pts par 60 minutes passées avec un homme en plus (c’est beaucoup!). Il passe en moyenne 3:43 sur la surface dans cette situation, ce qui, en terme d’efficacité, le place avec Patrick Kane, Mitch Marner et Nick Suzuki. Son rôle est clair et il l’accomplit à merveille.

Par la suite, il y a le Matt Boldy à égalité numérique. Celui qui n’a que 9 malheureux points. Pourtant, Boldy génère plus d’occasions de marquer que Caufield. Et il évolue avec Sammy Walker et Frédérick Gaudreau. Pas Nick Suzuki et Kirby Dach. De plus, lorsqu’il est sur la glace, le trio de Boldy n’accorde rien. Lors des 14 minutes par match passées à 5vs5, le trio de Boldy n’accorde qu’un maigre 0,43 xGF à l’adversaire. C’est un rendement 24% supérieur à Patrice Bergeron… Je n’ai pas d’autre question votre honneur.

2- Trevor Zegras – 31pj – 10b – 15p – 25pts

Contrairement à Boldy ou Lucas Raymond, qui vont obtenir des responsabilités défensives, le magicien des Ducks n’est là que pour son apport offensif. Suis-je en train d’affirmer que Zegras est une nuisance défensive? Non! Seulement que dans l’immédiat, les Ducks veulent maximiser le développement offensif du joueur et non son développement défensif. Si elle peut terminer bonne dernière et repêcher un certain Connor Bedard, la formation californienne serait aux anges. Et elle est bien partie. Il n’est donc pas important que leur futur capitaine (oui oui, je l’ai dit) obtienne des responsabilités défensives, pour l’instant.

C’est pourquoi Zegras, qui est en voie d’atteindre les 66 pts avec une formation en voie d’en atteindre 54, obtient 67,2% de ses mises en jeu en zone offensive. Les Ducks génèrent 11% plus d’occasions de marquer et 14% moins de chances d’accorder un but avec Zegras sur la surface. Par ailleurs, Zegras mène ce classement avec 20 primary points (somme des buts et des premières passes). Malgré le pathétisme entourant Anaheim, Trevor Zegras demeure un joueur dominant. Imaginez dans 4 ans, Zegras à 25 ans, la reconstruction terminée, les Ducks en tête de la Pacifique et le capitaine avec plus de 100 pts…

1- Cole Caufield – 31pj – 18b – 9p – 27pts

Parlons des points négatifs de Caufield: seulement 2 de ses 9 passes sont des premières passes. Voilà! Maintenant, passons aux points positifs. 18 buts! Dix-huit! Même écrit en lettres c’est monstrueux. C’est autant de points que Mercer et Kaliyev. C’est plus que Raymond, Seider, Lundell et Jarvis. En fait, y’a juste les positions 2, 3 et 4 de ce classement qui ont plus de points que Caufield a de buts.

En plus, le petit ailier enregistre 21 de ses 27 points à forces égales (78%). De surcroît, Cole Caufield n’a jamais marqué dans un filet désert en carrière. C’est donc dire qu’il a inscrit 14 buts contre un gardien à 5vs5 cette saison. En comparaison, pour Alex Ovechkin, c’est 8 ( 20 – 7 en AN – 5 filets déserts = 8 ).

Caufield est 10e pour les buts, 65e pour les points et 29e pour les points par 60 minutes jouées à forces égales. Il est le seul à se retrouver si haut dans plus d’une catégorie. Il est dominant, un point c’est tout! La preuve? Lorsqu’il se retrouve avec la rondelle sur sa palette dans l’enclave, il ne laisse personne indifférent. Si tu es un fan, tu deviens immédiatement excité et si tu es un hater, tu deviens immédiatement terrifié. C’est donc dire que jusqu’à présent cette saison, Caufield se mériterait le titre de meilleur joueur de deuxième année.

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Championnats mondiaux 13 juin 2024

Jon Cooper à la barre d’Équipe Canada 

Jon Cooper à la barre d’Équipe Canada 
Hockey 10 juin 2024

LPHF | Sarah Fillier repêchée première au total 

LPHF | Sarah Fillier repêchée première au total 
Championnats mondiaux 26 mai 2024

Kaiden Guhle, blessé, absent pour le dernier match du Championnat du monde

Kaiden Guhle, blessé, absent pour le dernier match du Championnat du monde
Hockey 17 mai 2024

Kurtis MacDermid prolonge son contrat avec les Devils

signature-sign
Hockey 14 mai 2024

LPHF | Montréal éliminée en trois matchs

LPHF | Montréal éliminée en trois matchs
Actualité NHL 13 mai 2024

À voir | Le but très controversé de Sam Bennett

À voir | Le but très controversé de Sam Bennett
Actualité NHL 10 mai 2024

Rumeurs NHL | Déjà une formation intéressée par Sheldon Keefe

Hockey 10 mai 2024

Une nouvelle ligue majeure de hockey en Amérique du Nord ?

Commentaires

Laisser un commentaire