Retour à l'accueil

Frederik Dichow: le projet danois des Canadiens de Montréal

Je poursuis mes visionnements de certains espoirs des Canadiens. Dans ce texte, je vous parle d’un projet très intéressant évoluant outre-mer et j’ai nommé: Frederik Dichow. Le Danois d’origine fut un choix de 5e ronde à l’encan 2019 et n’est toujours pas sous contrat avec l’organisation. Il s’est récemment mis sous le radar des partisans pour sa participation aux Jeux olympiques de Beijing.

Pour ma part, je n’avais nullement visionné le gardien de but depuis sa sélection. Via notre plateforme InStat Hockey, je me suis penché sur un échantillon de sept parties comprenant ses cinq plus récents matchs et deux matchs dans une période plus creuse en début de saison.

Le gardien de but danois évolue présentement dans la Allsvenskan. Il fut rappelé à une occasion par Rogle en SHL, mais n’a joué que cinq minutes tout en ne recevant aucun tir.

Est-il un gardien qui risque de connaître une belle carrière chez les professionnels en Amérique du Nord ? Je réponds à la question après un rapport détaillé de ses performances.

Récent rapport de progression (espoirs CH)

Sean Farrell blessé à long terme ? | Dur retour des JO pour l’espoir du CH
Oliver Kapanen prendra du temps avant d’atteindre les Canadiens
Blake Biondi | L’espoir des Canadiens méconnu
Riley Kidney fait sa marque silencieusement dans la LHJMQ
William Trudeau: une progression dans un environnement gagnant
Jan Mysak a définitivement retrouvé sa touche offensive
Joshua Roy continue de dominer la LHJMQ
Arber Xhekaj poursuit son travail de démolition
Xavier Simoneau garde le rythme | Rapport de progression de l’espoir du CH

Positionnement/déplacement

D’abord, Frederik Dichow est un gardien beaucoup plus conventionnel que Jakub Dobes chez les espoirs du CH. Le Danois de 21 ans est très technique, très précis dans ses déplacements et est rarement déporté dans ses poussées. Il n’explose jamais trop, mais juste assez pour être en mesure de faire un gros arrêt tout en pouvant donner une seconde poussée dans l’autre sens.

C’est un gardien qui possède une excellente reconnaissance d’où il se trouve dans son demi-cercle. Ce que j’aime également de Dichow, c’est son style papillon droit et grand. Lorsqu’il se déplace sur ses genoux, il garde constamment le tronc grand pour couvrir un maximum d’espace. C’est la définition même de «goaler grand et gros». Dichow n’est pas un petit bonhomme. On parle d’un gabarit de 6’5 », 192 livres et il s’en sert très bien.

Ses déplacements sont très fluides. Il se laisse constamment frapper par la rondelle plutôt que de chercher à attaquer de façon agressive les tirs. Je le répète, c’est un style complètement à l’opposé de Dobes qui lui, est hyper explosif et combattif qui va jusqu’à même se tirer devant la rondelle.

Frederik Dichow est beaucoup plus posé et dans la façon qu’il se positionne et qu’il se déplace, ça semble facile garder les buts dans la Allsvenskan.

On peut voir comment Dichow ne se recroqueville pas sur lui-même, mais opte plutôt pour un papillon tout en restant grand.
On peut voir ici comment, dans ses déplacements, il se laisse frapper par la rondelle
Plus récent rapport de progression de Jakub Dobes

Une excellente mitaine

De nos jours, je trouve que c’est de plus en plus rare un gardien de but avec une bonne mitaine. Souvent, les cerbères prennent le reflex de boxer la rondelle tout en contrôlant le rebond. Or, lorsque la rondelle trouve la mitaine de Dichow, elle y demeure. Sa mitaine haute, donc tous les tirs en haut de ses pectoraux, est très dominante. Il présente quelques lacunes au niveau de sa mitaine basse, soit sur les tirs plus bas.

Lorsqu’un gardien est très efficace dans ses déplacements, qui se laisse frapper la rondelle à l’aide de son plastron et qu’en prime, il possède une bonne mitaine, ça devient fort intéressant au niveau du potentiel maximal à mes yeux.

Dans ce match, on a cru un instant que Dichow s’est blessé en 3e période. Il connaissait un match superbe avant un contact qui a semblé l’ébranler. Par contre, j’ai vu quelques buts accordés de la sorte, soit des tirs bas au niveau de la mitaine.

Performances globales

Au début de la saison, en regardant les statistiques, on pourrait se dire que c’était plus difficile pour Dichow. Or, ce n’était pas le cas. Dans les deux matchs observés contre Modo, il a respectivement donné 4 buts et 6 buts. Par contre, il a reçu 40 et 37 lancers lors de ces rencontres. Ses performances étaient très similaires à ses plus récents matchs. Il n’a pas donné de but facile et la majorité des buts accordés étaient des déviations ou des tirs à multiples écrans.

Aux Jeux olympiques contre la Russie, je l’ai trouvé plus combatif, plus explosif et plus brusque dans ses mouvements. C’est une chose qu’on voit moins dans la Allsvenskan. Évidemment, sur le grand «stage» des JO, Dichow voulait performer. J’ai senti par contre qu’en fin de match, il n’avait plus cette énergie. C’est normal après tout ! Premièrement, il a reçu 34 tirs de la Russie et n’a cédé qu’une fois pour le Danemark. Deuxièmement, il affiche un rythme beaucoup plus calme et posé habituellement. Ce que j’en déduis: Dichow voulait profiter pleinement de son expérience olympique et s’est donné à 200%, dérogeant quelque peu de son style habituel. Rien contre ça, j’y vois même du positif et une attitude de gagnant.

Projection

Maintenant, la grande question: a-t-il un avenir dans la NHL ?

À l’heure actuelle, je pense que son développement est un peu moins avancé que celui de Dobes, qui a 20 ans. Frederik Dichow garde les buts sur une période espacée en termes de jour et il joue dans la Allsvenskan. Ce n’est pas la meilleure ligue, mais le calibre n’est pas mauvais non plus. Dichow n’endosse pas la même charge de travail que Dobes actuellement. C’est une chose primaire dans le développement d’un gardien que d’être en mesure d’endosser une charge de travail importante dans un bon calibre.

Ceci dit, on l’a rappelé à Rogle parce que Calle Clang était aux Jeux olympiques. Lors du match où on l’a utilisé, on a chassé le gardien après 4 buts pour laisser Dichow terminer la première période. Rogle est revenu avec Christoffer Rifalk en 2e période. Ça me démontre à quel point présentement, Dichow ne semble pas dans les plans des équipes SHL pour cette saison. Or, Dichow s’est confié à Nicolas Cloutier de TVA Sports, stipulant qu’il était convoité par quatre formations de la SHL pour la prochaine saison: Frölunda, Skellefteå, Brynäs et Färjestad.

Selon certains médias suédois, le choix de Dichow s’arrêterait sur Frölunda. Toutefois, il ne peut signer de contrat comme agent libre avant le 1er mai.

Contrat sous peu ?

À mes yeux, on doit donc le ramener en Amérique du Nord rapidement. D’ailleurs, Dichow sera UFA au 1er juin 2023 selon la convention collective. Je le vois très bien signer un contrat avec le CH cet été afin qu’il poursuive son développement ici.

Frederik Dichow possède le gabarit, la technique, la vision et l’anticipation pour se démarquer chez les professionnels en Amérique du Nord. Il ne lui reste que la charge de travail dans une meilleure ligue à apprendre. Je pense qu’il pourrait fort bien tirer son épingle du jeu à Laval. En SHL, au sein des équipes mentionnées plus haut, il risque de jouer les seconds violons. La SHL n’a aucun mandat de développement pour les espoirs de la NHL alors que c’est le cas pour la NHL. Donc, être auxiliaire pour être auxiliaire, j’aime mieux voir Dichow à Laval.

Mes évaluations des deux gardiens de but du CH dans le pipeline sont conclues en Dobes et Dichow. J’exclus présentement Joe Vrbetic de l’équation puisqu’au niveau de son développement, il n’est pas rendu au même stade. Je vous avouerais ceci: Cayden Primeau devra s’activer dans son développement, car Dobes et Dichow sont deux projets qui pourraient rapidement prendre sa place dans l’échiquier du CH.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Rocket Laval 17 mai 2024

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc

Rocket de Laval | Un premier changement derrière le banc
Actualité NHL 17 mai 2024

Les Maple Leafs ont déniché leur nouvel entraîneur!

Maple Leafs
Hockey 17 mai 2024

Kurtis MacDermid prolonge son contrat avec les Devils

signature-sign
Actualité NHL 17 mai 2024

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?

Flyers: déjà le départ d’un gardien russe ?
Canadiens Montréal 17 mai 2024

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !

Jeff Gorton à Columbus: le CH dit non !
Actualité NHL 17 mai 2024

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?

Combien coûterait le rachat du contrat de Jesperi Kotkaniemi ?
Signature 17 mai 2024

Alex Galchenyuk se trouve une nouvelle équipe !

Alex Galchenyuk AHL
Signature 16 mai 2024

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Signature: Maxim Tsyplakov a fait son choix et ce n’est pas le CH !

Commentaires