Retour à l'accueil

Retour sur un repêchage décisif pour les Stars de Dallas

Le repêchage annuel de la Ligue nationale de hockey est un évènement marquant dans la vie d’un hockeyeur et il peut s’avérer l’être tout autant pour l’organisation qui jettera son dévolu sur lui. De la première à la septième ronde, des mois ou même des années de visionnements peuvent mener à de belles trouvailles.

Parlez-en aux Stars de Dallas et leur encan de 2017.

Le bilan de fin de saison était encore plutôt sombre au Texas, au terme d’une décevante campagne de 34 victoires en 82 matchs. Pour la septième fois en neuf ans, l’équipe terminait en dehors des 16, qualifiée pour les séries éliminatoires. Les blessures, le manque de profondeur avaient été ciblés comme défauts et l’état-major avait l’opportunité de remédier à la situation en ajoutant un espoir de qualité à sa banque dégarnie.

Comptant sur la chance lors de la loterie du repêchage, les Stars ont fait un bond de quatre positions afin de se faufiler dans le top-3, derrière les Flyers de Phidadelphie et les Devils du New Jersey. Le jour venu, ils ont opté pour le quart-arrière le mieux classé de l’époque : le défenseur Miro Heiskanen.

Le 26 septembre 2020, un peu plus de trois ans après sa sélection, Heiskanen dirigeait une rondelle au filet que récupérait Joe Pavelski pour enfiler l’aiguille. Ce but, inscrit à moins de sept minutes de la troisième période forçait la tenue d’une prolongation et éventuellement, d’un sixième affrontement. Sixième rencontre, où le Lightning de Tampa Bay a raflé les grands honneurs, mettant abruptement fin au parcours Cendrillon des Stars. Un dénouement déchirant, mais qui aura mis en lumière le talent du joueur d’avenir de la concession. Seuls les attaquants Nikita Kucherov et Brayden Point ont récolté plus de points que le gaucher (6 buts, 20 mentions d’aide).

Heiskanen fait partie de cette vague de jeunes défenseurs mobiles qui prennent tranquillement les rênes du circuit Bettman. Depuis 2018, il vient au cinquième rang chez les arrières les plus prolifiques à cinq contre cinq (joueurs âgés de moins de 25 ans seulement), alors que 23 de ses 28 buts en carrière ont été inscrits à égalité numérique.

Or, celui qui vient de signer une prolongation de contrat de huit ans n’est pas le seul de sa cuvée à se faire un nom à Dallas.

Voyant que le gardien américain Jake Oettinger n’avait pas trouvé preneur en milieu de première ronde, le directeur général, Jim Nill a décidé de transiger avec les Blackhawks de Chicago et mettre la main sur le 26e choix. Il a eu du flair. Oettinger a disputé deux ans à l’Université de Boston dans la NCAA avant de s’amener chez les professionnels et de s’aligner avec le club-école des Stars.

La blessure de Ben Bishop lui aura donné un avant-goût du hockey de la LNH et il aura brillamment fait. En 29 parties, le portier a connu la défaite à la régulière dans seulement 8 rencontres, affichant un pourcentage d’arrêt de .911 et une moyenne de but inférieur à 2.40.

Une progression à vitesse grand V pour ce choix de deuxième ronde:

En début de deuxième tour, les Stars parlaient au 39e rang et un certain Jason Robertson a entendu son nom résonner dans les hauteurs du United Center, à Chicago. Un nom qui vous est peut-être familier.

Robertson a fait la pluie et le beau temps la saison dernière dans un rôle offensif grandissant. Outre le phénomène Kirill Kaprizov, aucun patineur de première année a noirci la feuille de pointage aussi régulièrement que l’avant de 22 ans. Nommé recrue du mois d’avril, le centre a maintenu une séquence de neuf matchs consécutifs avec au moins un point, et ce, en plein cœur d’une course aux séries relevées. Tout comme son coéquipier Heiskanen, Robertson s’illustre surtout à forces égales. Ce dernier occupe le cinquième rang pour le plus haut nombre de points récoltés à cinq contre cinq, parmi les joueurs ayant un temps de jeu moyen inférieur à 20 minutes par rencontre.

RANGJOUEURTEMPS DE JEU MOYENPOINTS À CINQ CONTRE CINQ
1Brad Marchand18:5544
2Mark Stone19:0443
3Mikko Rantanen19:5542
4Artemi Panarin19:3940
5Max Pacioretty17:5639
5Jason Robertson16:5339
SAISON RÉGULIÈRE 2020-2021

À ce jour, Dallas est la deuxième organisation qui compte sur le plus de joueurs réguliers provenant du repêchage de 2017. Les Golden Knights mènent le bal avec quatre, ayant toutefois transigés trois de ceux-ci.

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Actualité NHL 09 juin 2024

Une nouvelle formule pour le repêchage LNH?

rumeurs
Actualité NHL 05 juin 2024

Rumeurs LNH: Des équipes appellent pour Shane Wright

Rumeurs LNH: Des équipes appellent pour Shane Wright
Actualité NHL 27 mai 2024

Sean Monahan pourrait ne pas se rendre au 1er juillet

Sean Monahan pourrait ne pas se rendre au 1er juillet
Actualité NHL 27 mai 2024

Le meilleur espoir des Sharks se joindrait à l’équipe très bientôt

Le meilleur espoir des Sharks se joindrait à l’équipe très bientôt
Actualité NHL 03 mai 2024

Les finalistes pour le trophée Jack Adams sont connus

Les finalistes pour le trophée Jack Adams sont connus
Actualité NHL 19 avril 2024

Chronique | Lane Hutson pourrait me ramener à bord du navire que j’ai lâchement quitté

Chronique | Lane Hutson pourrait me ramener à bord du navire que j’ai lâchement quitté
Canadiens Montréal 11 avril 2024

Les assistances dans la LNH

Les assistances dans la LNH
NHL 20 mars 2024

2023-2024: une année record pour les tours du chapeau?

2023-2024: une année record pour les tours du chapeau?

Commentaires

  1. Souvenirs de repêchage | 2017, l'année de Cale Makar

    […] Retour sur un repêchage décisif pour les Stars de Dallas […]
  2. Plus que le premier choix pour les Canadiens de Montréal

    […] Retour sur un repêchage décisif pour les Stars de Dallas […]
  3. Mavrik Bourque et le développement des espoirs des Stars

    […] Retour sur un repêchage décisif pour les Stars de Dallas Depuis 2017, tous les choix de premier tour de l’équipe, de 2018 à 2021, sont encore avec la formation et se développent au sein des programmes des Stars. Ty Dellandrea (13e, 2018) est peut-être le plus décevant du lot, mais il est tout de même de la formation partante. De leur côté, Harley (18e, 2019) et Johnston (23e, 2021) ont des rôles importants avec l’alignement actuel des Stars. Bourque (30e, 2020) ne devrait pas tarder trop longtemps dans les mineurs. […]

Laisser un commentaire