Retour à l'accueil

Phillip Danault:  »La décision ne me revient pas en bout de ligne »

Récipiendaire du trophée Jean-Béliveau, honneur remis au joueur du CH qui s’est le plus démarqué par ses actions et sa générosité au sein de la communauté, Phillip Danault donnait une disponibilité aux médias via la plateforme Zoom cet après-midi. Bien qu’on ait parlé un peu de son implication notamment dans la fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais, qui lutte contre l’intimidation dans les milieux scolaires, le sujet qui est revenu le plus au niveau des journalistes fut la situation contractuelle de l’attaquant québécois. J’aimerais vous dire qu’il en avait long à dire, mais après l’écoute des 26 minutes 44 secondes de son point de presse, je ne peux pas vraiment faire ce constat.

J’ai en fait senti un Phillip Danault très réservé sur le sujet. C’est une bonne chose si vous voulez mon avis et ses paroles (ou son absence de paroles) suivent un peu la mentalité derrière le joueur de centre en vue de la prochaine saison. En effet, Danault explique aux médias que dans le passé,  »il était différent l’année de sa négociation de contrat ». Cette saison, il ne veut pas changer et il se sent en plein contrôle de ses moyens. Cela dit, son opinion sur la question est claire: son sort est entre les mains de Marc Bergevin.

En effet, à plusieurs reprises, il a mentionné qu’il  »allait honorer son contrat jusqu’à la fin et qu’ensuite, ce sera entre les mains de Marc », tout en réitérant que la décision ne lui revient pas en fin de compte. J’ai pu sentir un Danault qui souhaite beaucoup demeurer à Montréal (il l’a même mentionné en réponse à une question de Martin McGuire), mais qui devant les récentes acquisitions, se doit de rester les pieds sur Terre quant à la suite des choses. Cela dit, le joueur de centre âgé de 27 ans est très excité par ce qui se passe dans l’équipe.

Marc a fait de très bons  »moves ». Nous avons un bon club devant nous et Marc veut clairement gagner, en réponse à une question de Marc-André Perreault de TVA Sports.

Lorsque les questions pointaient spécifiquement sur une éventuelle prolongation de contrat, Danault les balayait sans se cacher. Il mentionnait que le tout demeurait entre les mains de son agent. Par contre, à la question de Marc-Antoine Godin, qui voulait savoir s’il ne craint pas que  »le robinet soit fermé après les nombreuses acquisitions de la période morte », Danault s’est un peu plus positionné:

Marc a fait les choses en grand. Parfois, il y a des types joueurs qui ont été disponibles sur le marché qui ne se présente pas chaque année. Je n’ai toutefois pas l’impression que je devrai faire des sacrifices. J’en ai fait à mon dernier contrat, donc je laisse le tout entre les mains de mon agent.

Danault a d’ailleurs voulu revenir sur les fameuses phrases citées hors de leur contexte au début de la période morte. L’attaquant mentionne qu’il n’a jamais dit qu’il voulait être le premier centre à tout prix. C’est plutôt une question d’amélioration selon lui. Il juge que s’il se contente d’être un joueur défensif, cela veut dire qu’il  »s’empêcherait de s’améliorer offensivement » et ce n’est pas cela qu’il veut. Danault est très enthousiaste à l’idée de jouer les mentors pour Jesperi Kotkaniemi et pour Nick Suzuki, deux jeunes qu’il apprécie beaucoup.

Présentement, les négociations sont au point mort et le discours de Danault est très clair: la balle est dans le camp de Marc Bergevin et il n’est pas question de faire des concessions.

Vous pouvez toujours réécouter l’intégral de l’entrevue ci-bas. J’aimerais bien vous résumer tous ses propos, mais souvent hors de leur contexte, les citations peuvent être perçues différemment. Disons que mon appréciation générale de son entrevue est plutôt positive, mais Bergevin aura beaucoup de travail à faire. Danault ne veut pas gaspiller une année à se stresser pour un contrat, donc il prévoit s’impliquer à 100% sur son jeu et rien d’autre. Par contre, j’ai senti qu’il souhaite qu’on le paie à sa juste valeur, même s’il n’est pas le gars qui marque des buts incroyables. Il l’a dit lui-même qu’il est plus le type de joueurs qui joue dans le détail et que ce  »n’est pas toujours perçu auprès des gens, cette façon de jouer ».

Espérons que Bergevin saura payer Danault pour son juste prix !

Podcasts
& vidéos

22 septembre 21

ScoutCast #3: Top 20 des meilleurs espoirs européens du repêchage 2022

Dans ce 3e épisode du ScoutCast, Pascal vous présente sont top 20 des meilleurs espoirs européens visionnés jusqu'ici pour le repêchage 2022. Le chroniqueur aborde également le dossier de David Ettedgui et le mandat de toutsurlehockey.com.

13 septembre 21

ScoutCast #2: Espoirs du CH et début de saison de certains espoirs européens

Dans ce 2e épisode du ScoutCast, Pascal vous parle de plusieurs espoirs du CH: Jayden Struble, Dmitri Kostenko, Jordan Harris, Kaiden Guhle et Mattias Norlinder. Également, notre chroniqueur vous parle de certains espoirs européens qui ont débuté leur saison.

06 septembre 21

ScoutCast #1: Hlinka et espoirs du CH

Dans cet épisode, notre chroniqueur Pascal vous livre ses dernières observations chez les espoirs. En débutant par le tournoi Hlinka Gretzky, il livre ensuite un topo sur les espoirs du CH qui performent jusqu'ici.

Nouvelles

Hockey 22 septembre 2021

Lukas Reichel aura sa chance avec les Blackhawks selon Stan Bowman

Lukas Reichel
Actualité NHL 22 septembre 2021

Blue Jackets : Merzlikins vise le Vézina

Blue Jackets : Merzlikins vise le Vézina
Actualité NHL 20 septembre 2021

Lightning : Colton et Barré-Boulet prêts à briller

Lightning : Colton et Barré-Boulet prêts à briller
Agents libres NHL 17 septembre 2021

James Neal et Michael Frolik obtiennent une chance de se prouver au camp des Blues

James Neal et Michael Frolik obtiennent une chance de se prouver au camp des Blues
Hockey 08 septembre 2021

Pas de prolongation de contrat pour Patrice Bergeron cette saison

Pas de prolongation de contrat pour Patrice Bergeron cette saison
Actualité NHL 05 septembre 2021

Hockey et réseaux sociaux : lorsque l’action se transporte à l’extérieur de la patinoire!

Hockey et réseaux sociaux : lorsque l’action se transporte à l’extérieur de la patinoire!
Hockey 03 septembre 2021

Marc Bergevin ne s’alignerait pas sur l’offre des Hurricanes selon une information

Jesperi Kotkaniemi
Hockey 03 septembre 2021

Trois équipes en voie de renouer avec les séries

Trois équipes en voie de renouer avec les séries

Podcasts
& vidéos

22 septembre 21

ScoutCast #3: Top 20 des meilleurs espoirs européens du repêchage 2022

Dans ce 3e épisode du ScoutCast, Pascal vous présente sont top 20 des meilleurs espoirs européens visionnés jusqu'ici pour le repêchage 2022. Le chroniqueur aborde également le dossier de David Ettedgui et le mandat de toutsurlehockey.com.

13 septembre 21

ScoutCast #2: Espoirs du CH et début de saison de certains espoirs européens

Dans ce 2e épisode du ScoutCast, Pascal vous parle de plusieurs espoirs du CH: Jayden Struble, Dmitri Kostenko, Jordan Harris, Kaiden Guhle et Mattias Norlinder. Également, notre chroniqueur vous parle de certains espoirs européens qui ont débuté leur saison.

06 septembre 21

ScoutCast #1: Hlinka et espoirs du CH

Dans cet épisode, notre chroniqueur Pascal vous livre ses dernières observations chez les espoirs. En débutant par le tournoi Hlinka Gretzky, il livre ensuite un topo sur les espoirs du CH qui performent jusqu'ici.

Commentaires

  1. Yan99

    Il a raison. Dans une certaine mesure, il mérite pleinement un bon contrat. Son travail défensif et ses capacités offensives (qui sont possiblement freiner par la faible qualité d'allié mit à sa disposition et son temps ridicule en power play) font de lui un excellent centre. Tatar est un bon joueur offensif, mais Gallagher, ce n'est pas nécessairement celui qui fait exploser le talent d'un trio. Danault, dans la même chaise qu'un Bergeron ou Couturier aurait possiblement de bien meilleures stats offensives...Ou s'il avait ne serait-ce que plus de temps de jeu en power play (déjà qu'il en a pas). Ceci dit, des concessions il va devoir en faire. Même s'il ne veut pas diminuer ses demandes, en allant sur le marché il va se rendre compte qu'il ne pourra possiblement pas avoir ce qu'il veut non plus. Les prochains UFA risque d'être au même niveau que ceux en ce moment.
  2. laurent.houle

    Le.meilleur exemple est plekanek Quand plekanek jouais défensif ses performance offensive en souffrais mais quand le.ch à engagé halpern pour remplacer Plekanec en défensive il a connu sa meilleur saison offensive
  3. Ced244

    @laurent.houle Et Plekanec avait des ailiers bien pire que Danault!! Si Plecky aurait eu Tatar et Gallagher sa carrière aurait été beaucoup plus productive!
  4. laurent.houle

    @Ced244 Kovalev et camalleri était de Popire aillier
  5. Ced244

    @laurent.houle Il aura beaucoup plus joué avec des Darche, Moen et compagnie que Cammaleri et Kovy!
  6. Gotchon

    @Ced244, Plekanec a été un centre gâté, il a évolué avec les 3 meilleurs franc-tirreur du club sur ces 20 dernières années : Kovy, Cammalleri et Pacioretty. Si tu cherche son trio à 5vs5 sur hockeyviz, tu obtiens celà : En 07-08 : Kovalev et Kostitsyn En 08-09 : Kovalev et Kostitsyn En 09-10 : Cammalleri et Kostitsyn En 10-11 : Cammalleri et Kostitsyn En 11-12 : Cammalleri et Bourque En 12-13 : Gionta et Bourque En 13-14 : Gionta et Bourque/Brière, puis Galchenyuk et Gallagher En 14-15 : Galchenyuk et Gallagher En 15-16 : Pacioretty et Gallagher franchement, il a été bien entouré à part Bourque pour qui ça n'a pas tourné à Montréal, il a eu presque à chaque fois les meilleurs avec lui.
  7. Ced244

    @Gotchon Personellement pour avoir ecouter beaucoup de match, j'ai vu tres souvant Plecky avec Moen, Darche et des joueurs du genre. Je sais pas ou tu est aller cherché cette stat
  8. Gotchon

    @Ced244 sur hockeyviz comme dit dans le message. C'est les temps a 5 va 5 qui sont recensés.
  9. jay-string

    En effet Plekanec a joué avec les meilleurs disponibles. Il a été le centre de Kovalev pendant tout le séjour de Kovy.
  10. jay-string

    Danault de son côté n'a jamais dit qu'il ne voulait pas être 3ième centre de l'équipe, il a seulement dit qu'il n'était pas prêt à devenir uniquement un centre défensif. Quand le journaliste te pose la question: serais-tu prêt à devenir un centre de troisième trio qui serait essentiellement utilisé à des fins de missions défensives, c'est normal que le joueur réponde honnêtement qu'il ne veut pas s'occuper uniquement des missions défensives. Le gars vient de faire 2 saisons d'environ 50 pts et il n'a que 27 ans. Ce sont les journalistes qui ont interprêté sa réponse comme tel. Surtout sachant qu'à Mtl il y avait plus 2ième trio A 2ième trio B et 2ième trio C. D'Être bon défensivement ne veut pas dire qu'il ne peut pas produire offensivement. Pour ma part j'ai plus vu une réponse qui dit je ne veux pas être uniquement un joueur défensif qu'une réponse je ne suis pas prêt à laisser ma place à un jeune qui pousse.

Laisser un commentaire