Retour à l'accueil

Chronique vintage | Les Red Wings retirent enfin le gilet de Leonard « Red » Kelly | Retour sur une carrière hors du commun

Vendredi 1er février Red Wings de Détroit retiraient enfin le chandail frappé du #4 et du nom de Kelly. 52 ans après avoir accroché les patins, et à l’âge de 91 ans, le grand Red Kelly a eu droit à sa cérémonie dans la Little Caesars Arena. Une anomalie enfin corrigée. Red Kelly a disputé 20 saisons dans la grande ligue, dont 13 sous les couleurs des Red Wings et 7 sous celles des Maple Leafs de Toronto. Retour sur une carrière hors du commun.

« Un joueur qui ne jouera pas 20 matchs en NHL », sa période à Detroit

Après avoir fait son collège à St Michael dans la ville de Toronto, âgé de 19ans, l’Ontarien Leonard Kelly atterrit finalement aux Red Wings de Détroit en 1947. La faute à un dépisteur des Maples Leafs qui jugera que c’est n’était pas un joueur fait pour la grande ligue. La direction des Maple Leafs le regrettera pendant plus de 12 saisons. Évoluant au poste de défenseur, en 1954 il est nominé au trophée Hart et remportera suite à sa création, le premier trophée James Norris de l’histoire. Doté d’un esprit irréprochable sur et dehors de la glace il remportera le trophée Lady Byng à 3 reprises (1951, 1953 et 1954). Très doué défensivement, c’est son maniement de rondelle qui le démarquera des autres. Cette grande facilité à sortir la rondelle et la porter en zone adverse lui permettra de rendre de grands services aux Red Wings avec lesquels il remportera 4 coupes Stanley. Durant cette période, il sera nommé 6 fois dans l’équipe étoile de la saison, de 1951 à 1955 et en 1957.

Red Kelly se cassera la cheville à la fin de la saison 1959, la première fois depuis 21 ans que Detroit ratera les séries. Cette blessure gardée secrète dans un premier temps, arrivera jusqu’aux oreilles du directeur général de l’époque Jack Adams. Dès lors les relations deviendront tendues entre le joueur et l’équipe. Au milieu de la saison 1959/1960 dans un échange à 4 joueurs, Red Kelly est envoyé aux Rangers de New York. Le transfert n’aura finalement jamais lieu, Red Kelly préférant annoncer sa retraite plutôt que de se rapporter à sa nouvelle équipe.

Red Kelly de retour chez lui

Le coach Punch Imlach de Toronto fera des pieds et des mains pour sortir Red Kelly de sa précoce retraite. Et malgré son amertume vis-à-vis de l’aréna des Maple Leafs et de l’épisode du dépisteur en début de carrière, Kelly accepte. Il finira la saison puis profitera de ce changement de couleur pour désormais évoluer au poste d’attaquant.

En un peu plus de 7 saisons avec Toronto il ajoutera à son palmarès 4 nouvelles coupes Stanley et un trophée Lady Byng. Il terminera sa carrière de joueur en 1967 en soulevant sa 8e coupe Stanley.

Sous les couleurs de ses deux équipes en 1316 rencontres, il aura enfilé 281 buts et 542 passes pour 823 points. En séries, il marquera 33 buts et 59 passes en 164 matchs. Jamais il n’aura eu un différentiel négatif au cours de ses 20 saisons.

Red Kelly parmi un groupe très select

Un joueur ne peut être admis au temple de la renommée qu’après un minimum de trois années sans avoir participé à une seule rencontre officielle. Red Kelly sera admis en 1969 soit seulement deux ans après sa fin de carrière. Il rejoint un club très sélect composé de Dit Clapper, Maurice Richard, Ted Lindsay, Terry Sawchuk, Jean Béliveau, Gordie Howe, Bobby Orr, Mario Lemieux, et Wayne Gretzky. Seulement dix joueurs, qui de par leur impact sur ce sport n’auront pas eu à attendre le délai obligatoire avant d’accéder à cet honneur. Il est également le joueur ayant gagné le plus de coupe Stanley sans avoir évolué pour les Canadiens de Montréal.

En 1998 il est classé au 22e rang des 100 plus grands joueurs par le magasine spécialisé The Hockey News. Pour le centenaire de la NHL, la ligue communiquera une liste semblable où figurera également Red Kelly.

Son chandail aura été retiré par les Maple Leafs le 15 octobre 2016. Seulement 8 joueurs ont reçu cet honneur (Bobby Hull – Chicago Blackhawks and Winnipeg Jets/Arizona Coyotes, Gordie Howe – Detroit Red Wings et Hartford Whalers/Carolina Hurricanes, Wayne Gretzky – Edmonton Oilers et Los Angeles Kings, Ray Bourque – Boston Bruins and Colorado Avalanche, Mark Messier – New York Rangers et Edmonton Oilers, Patrick Roy – Colorado Avalanche et Montreal Canadiens, Tim Horton – Buffalo Sabres et Toronto Maple Leafs.

Une carrière d’entraineur et politique

Red Kelly sera échangé aux Kings de Los Angeles, mais y officiera en tant qu’entraineur. Il sera le premier coach de la toute nouvelle franchise, et l’aidera à atteindre les séries à ses deux premières saisons. Il passera ensuite trois saisons sur le banc des Penguins de Pittsburgh et retournera à Toronto en 1973.

Durant ces années en tant que joueur à Toronto, il a également mené une carrière politique. Il sera élu à la chambre des communes du Canada en 1962 tout en continuant de joueur au plus haut niveau pendant son mandat.

En 2001, Red Kelly sera promu membre de l’Ordre du Canada.

C’est avec beaucoup d’émotion que Red Kelly entouré de sa famille a pu enfin admirer son numéro 4 dans les hauteur de l’aréna de Détroit. Félicitation Mr Kelly

Podcasts
& vidéos

13 septembre 21

ScoutCast #2: Espoirs du CH et début de saison de certains espoirs européens

Dans ce 2e épisode du ScoutCast, Pascal vous parle de plusieurs espoirs du CH: Jayden Struble, Dmitri Kostenko, Jordan Harris, Kaiden Guhle et Mattias Norlinder. Également, notre chroniqueur vous parle de certains espoirs européens qui ont débuté leur saison.

06 septembre 21

ScoutCast #1: Hlinka et espoirs du CH

Dans cet épisode, notre chroniqueur Pascal vous livre ses dernières observations chez les espoirs. En débutant par le tournoi Hlinka Gretzky, il livre ensuite un topo sur les espoirs du CH qui performent jusqu'ici.

31 août 21

Épisode 36: Une offre hostile qui fait jaser et un bilan avec une note de passage pour le CH

Les boys sont de retour de vacances et ils sont littéralement en feu ! Dans cet épisode présenté par Barbe Noire - Viande fumée, nos chroniqueurs débattent sur l'offre hostile des Hurricanes à l'égard de Jesperi Kotkaniemi. Aussi, on dresse un bilan du travail de Marc Bergevin cet été.

Nouvelles

Hockey 08 septembre 2021

Pas de prolongation de contrat pour Patrice Bergeron cette saison

Pas de prolongation de contrat pour Patrice Bergeron cette saison
Actualité NHL 05 septembre 2021

Hockey et réseaux sociaux : lorsque l’action se transporte à l’extérieur de la patinoire!

Hockey et réseaux sociaux : lorsque l’action se transporte à l’extérieur de la patinoire!
Hockey 03 septembre 2021

Marc Bergevin ne s’alignerait pas sur l’offre des Hurricanes selon une information

Jesperi Kotkaniemi
Hockey 03 septembre 2021

Trois équipes en voie de renouer avec les séries

Trois équipes en voie de renouer avec les séries
Hockey 02 septembre 2021

Tomas Hertl pourrait devenir le joueur le plus convoité sur le marché des transactions

Tomas Hertl pourrait devenir le joueur le plus convoité sur le marché des transactions
Hockey 25 août 2021

La nécessité d’une Ligue professionnelle de hockey féminin

La nécessité d’une Ligue professionnelle de hockey féminin
Hockey 19 août 2021

Auston Matthews succède à Alexander Ovechkin sur NHL 22

Hockey 19 août 2021

Owen Power n’ira pas à Buffalo cette saison

Owen Power

Podcasts
& vidéos

13 septembre 21

ScoutCast #2: Espoirs du CH et début de saison de certains espoirs européens

Dans ce 2e épisode du ScoutCast, Pascal vous parle de plusieurs espoirs du CH: Jayden Struble, Dmitri Kostenko, Jordan Harris, Kaiden Guhle et Mattias Norlinder. Également, notre chroniqueur vous parle de certains espoirs européens qui ont débuté leur saison.

06 septembre 21

ScoutCast #1: Hlinka et espoirs du CH

Dans cet épisode, notre chroniqueur Pascal vous livre ses dernières observations chez les espoirs. En débutant par le tournoi Hlinka Gretzky, il livre ensuite un topo sur les espoirs du CH qui performent jusqu'ici.

31 août 21

Épisode 36: Une offre hostile qui fait jaser et un bilan avec une note de passage pour le CH

Les boys sont de retour de vacances et ils sont littéralement en feu ! Dans cet épisode présenté par Barbe Noire - Viande fumée, nos chroniqueurs débattent sur l'offre hostile des Hurricanes à l'égard de Jesperi Kotkaniemi. Aussi, on dresse un bilan du travail de Marc Bergevin cet été.

Commentaires

Laisser un commentaire