Retour à l'accueil

Auston Matthews aime son Arizona et le prouve

Le numéro 34 des Maple Leafs de Toronto a grandi à Scottsdale en Arizona, et ce sont les Coyotes de Phoenix qui lui ont transmis son amour pour le hockey. Bien qu’il soit né en Californie, c’est en Arizona qu’il a grandi et donné ses premiers coups de patin.

Un vidéo commercial tourné gratuitement

L’Arizona n’est clairement pas une terre de hockey, c’est simple dans toute la “Sub Belt” seuls deux programmes universitaires évoluent dans la Division 1 de la NCAA. Une des deux équipes est les Sun Devils de Arizona State. Afin de faire la promotion du hockey en Arizona, Matthews a décidé de collaborer avec Adidas sans toucher le moindre dollar. Dur de faire mieux comme ambassadeur à ce prix là pour Arizona State.

L’autonomie complète dans 5 ans

Matthews est connu pour son parcours atypique, lui qui avait préféré se mesurer à des hommes en première ligue suisse avant de faire le grand pas dans la ligue nationale. Durant la dernière saison, le joueur de centre a signé un lucratif contrat de 58.17M$. Et si on pouvait penser que les Leafs essayeraient de le prolonger pour 8 ans et le plus long contrat possible, l’accord a été trouvé pour les 5 prochaines saisons. Cinq années à 11.634M par saison et la possibilité de tester le marché autonome. Quand on connait son amour pour son Arizona, il est impossible d’ignorer le fait qu’il pourrait placer les Coyotes sur la carte dans 5 ans. Il aurait alors 27 ans au moment de commencer la saison 2024/2025. De quoi faire saliver les partisans des Coyotes.

Un buteur naturel, mais fragile ?

Le choix numéro 1 lors de l’encan 2016 est pétri de talent, en 212 matchs et 3 saisons dans la LNH, il a accumulé 111 buts et 94 mentions d’aide. S’il a aidé les Leafs à participer aux séries lors des 3 dernières campagnes, il n’a jamais pu passer la première ronde. Après une première saison pleine de 82 rencontres. Matthews a raté 20 parties à sa deuxième saison puis 14 lors du dernier exercice. Dans une entrevue récente pour The Athletics, à la question concernant ses objectifs personnels pour la prochaine saison, Matthews n’a pas parlé chiffre, mais une volonté de pourvoir rester en santé toute la saison et ne pas devoir lutter contre des blessures.

Un C sur le gilet du numéro 34 ?

Depuis le transfert de Dion Phaneuf, le 9 février 2016, les Maple Leafs évoluent sans capitaine. Cette saison, Toronto pourrait y remédier, et forcément, le nom de Matthews malgré son jeu âge fait parti des prétendants. L’autre choix naturel pourrait se porter sur John Tavares qui commencera sa 2e saison sous les couleurs torontoises. Tavares a porté le C durant ses 4 dernières du côté des Islanders de New York.

[STATS]9627[/STATS]

Podcasts
& vidéos

13 janvier 23

#78. Évaluation des espoirs du WJC 2023 par le TSLH Espoirs

Cette semaine, 4 membres du TSLH Espoirs discutent du Championnat mondial junior 2023.

31 décembre 22

#77. Le Forum TSLH: Championnat mondial junior 2023

Pascal et Mat prennent vos questions et jasent du prochain WJC 2023 ! Nos intervenants vous offrent aussi leur prédiction concernant le tournoi.

31 décembre 22

#76. (Partie 1) Analyse des espoirs du CH en ce début de saison

Dans cet épisode, nous vous partageons nos observations sur les espoirs du CH en ce début de saison.

Nouvelles

Actualité NHL 27 janvier 2023

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir

Matty Beniers sera absent de la formation ce soir
Actualité NHL 26 janvier 2023

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver

Andrei Kuzmenko s’entend pour 2 autres années avec Vancouver
Hockey 25 janvier 2023

Rocket de Laval | Bilan de mi-saison

Rocket Laval
Canadiens Montréal 25 janvier 2023

Cayden Primeau cédé à Laval

Canadiens de Montréal
Canadiens Montréal 21 janvier 2023

Canadiens | Au tour d’Alex Belzile d’être rappelé en renfort

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 17 janvier 2023

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton

La fin approche pour Jesse Puljujärvi à Edmonton
Canadiens Montréal 14 janvier 2023

Canadiens | Bilan de mi-saison

Kent Hughes - Jeff Gorton - marc bergevin
Hockey 14 janvier 2023

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Mark Stone: doit-on craindre le pire des scénarios ?

Commentaires

Laisser un commentaire