Retour à l'accueil

Il y a 26 ans, une première offre hostile de plus de 20M$

Les offres hostiles ont toujours fait partie des discussions dans les saisons mortes, mais on en compte très peu dans l’histoire de la NHL. La toute première fut en 1986. Les Blackhawks avaient ciblé une stratégie dans la CBA de l’époque nommée «offer sheet».

Ainsi, Chicago offrait un contrat de 3 ans avec option pour un montant de 620 000$. La cible ? Le défenseur Gary Nylund des Maple Leafs de Toronto. L’offre fut acceptée et le défenseur rejoint finalement les Hawks. Il y demeure pour une durée de trois saisons, récoltant largement plus de minutes de punition que de points.

Cette technique visant à offrir un contrat à un joueur autonome avec restriction fut utilisée beaucoup dans les années 90. Scott Stevens en aura d’ailleurs reçu deux en carrière. La première fut acceptée par le défenseur et ne fut pas accotée par les Capitals. Stevens avait pris le chemin de St-Louis pour… une seule saison ! Les Devils ont fait le même coup aux Blues et ce sera finalement au New Jersey qu’il conclura sa carrière.

Toujours dans les années 90, on aura assisté à l’une des plus grosses offres hostiles de l’époque. En effet, il y a 26 ans exactement (le 13 août 1997), l’Avalanche du Colorado accote une offre des Rangers pour finalement conserver les services de l’un de leurs joueurs étoiles.

Les Rangers sont passés près

Ainsi, on peut dire que les Rangers sont passés près d’obtenir les services de Joe Sakic via une offre hostile. À l’époque, l’offre des Rangers était de 21M$ pour trois saisons. C’était la toute première offre qui franchissait la barre du 20M$. Auparavant, Keith Tkachuk détenait le montant le plus onéreux via une offre hostile (17,2M$ pour 5 ans offerts par les Hawks). Finalement, les Jets auront accoté l’offre en 1995.

Lorsque les Rangers ont déposé cette offre, l’organisation comptait sur une formation incroyable. En effet, à l’aube de la saison 1997-1998, on visait largement la Coupe avec Wayne Gretzky, Alex Kovalev, Pat Lafontaine, Brian Leetch et Mike Richter comme noyau. Imaginez une seconde voir Joe Sakic aux côtés de Gretzky et de Kovalev ! Peut-être que les Rangers auraient à tout le moins fait les séries, puisqu’au final, l’équipe ne s’y sera même pas classée à l’aube de cette campagne.

Pendant ce temps, Joe Sakic continuait d’écrire sa légende au sein de l’Avalanche. En aucun temps, il ne fut question de le laisser partir pour les compensations offertes en échange du contrat soumis par les Rangers.

Plus calme dans les années 2000

La même année que l’offre hostile visant Joe Sakic, les Flyers et les Maple Leafs ont aussi utilisé cette tactique auprès de Chris Gratton et de Mattias Ohlund respectivement. Gratton aura accepté l’offre, prenant le chemin de Tampa Bay alors que les Canucks ont accoté pour conserver Ohlund. Il aura fallu attendre à la saison suivante pour qu’une offre supérieure à celle de Sakic prenne la place dans le palmarès des «offer sheets» les plus coûteuses. En effet, Sergei Fedorov recevra l’été d’après une offre de 38M$ pour 6 ans des Hurricanes. Une offre qui sera accotée par les Wings.

Dans les années 2000, c’est toutefois plus calme au niveau des offres hostiles. Tomas Vanek (7 ans/50M$) demeurera chez les Sabres après que les Oilers lui aient offert la totale. Seul Dustin Penner n’aura pas vu sa formation (Oilers) accoter l’offre des Ducks. Dans l’ère plus moderne, Jesperi Kotkaniemi aura subi le traitement Penner par les Canadiens, qui n’ont pas accoté l’offre des Hurricanes.

La palme de l’offre hostile la plus ridicule coûteuse revient aux Flyers de Philadelphie. L’organisation, en 2012, a soumis une offre de 110M$ pour 14 ans au défenseur Shea Weber. Une offre qui fut accotée par les Predators de Nashville. À ce jour, le contrat de Weber demeure encore un boulet pour les équipes, qui l’utilise pour grossir leur espace sur la LTIR.

On est loin du contrat de 21M$ offert par les Rangers pour les services de Joe Sakic !

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Agents libres NHL 15 mai 2024

Agents libres NHL | Trois joueurs ont déjà signifié vouloir tester le marché

Agents libres NHL | Trois joueurs ont déjà signifié vouloir tester le marché
Agents libres NHL 08 avril 2024

Est-ce que Martin Necas va s’éclipser des Canes cet été?

Est-ce que Martin Necas va s’éclipser des Canes cet été?
Agents libres NHL 14 mars 2024

Quelles sont les compensations d’une offre hostile dans la NHL ?

Quelles sont les compensations d’une offre hostile dans la NHL ?
Actualité NHL 06 février 2024

Nick Bonino décide de ne pas se rapporter en AHL | Son contrat est rompu

logo new york rangers
Actualité NHL 21 janvier 2024

Corey Perry aurait signé un nouveau contrat!

Corey Perry aurait signé un nouveau contrat!
Actualité NHL 14 janvier 2024

TOP 7 | Meilleurs pointeurs agents libres à la fin de la présente saison

TOP 7 | Meilleurs pointeurs agents libres à la fin de la présente saison
Agents libres NHL 20 décembre 2023

Ethan Bear se joint aux Capitals de Washington

Ethan Bear se joint aux Capitals de Washington
Actualité NHL 10 décembre 2023

Les Penguins donnent une chance à Jesse Puljujarvi

Les Penguins donnent une chance à Jesse Puljujarvi

Commentaires

Laisser un commentaire