Fermer

Publié par pascal.lapointe  -  20.Février.2020 - 08:18
10221  
 

Une stratégie pour attirer Alexander Romanov

Un espoir de qualité

L’un des espoirs les plus en vus chez le Canadien de Montréal est le jeune Alexander Romanov. Aucune description trop poussée ne sera faite ici, mais on a affaire à un défenseur robuste qui excelle dans sa zone avec une mobilité élite et un œil pour les mises en échec percutantes. À première vue, si on ne li seulement que les résumés des personnes qui ne l’ont pas vu joué, mais qui ne font que regarder les statistiques, le jeune Russe à l’air d’un Alexei Emelin 2.0. Cependant, son talent va au-delà de cela. Si on se fie aux observateurs de la KHL, à ses coéquipiers et à l’entraîneur qui ont été questionnés plus tôt en février, Alexander Romanov a tous les talents pour réussir, mais le chemin vers l’excellence est encore long. Beaucoup de travail attend l’espoir classé numéro 3 dans le système du Canadien par The Athlectic.



Viendra-t-il ou pas ?

Son arrivée en Amérique du Nord est fort attendue par de nombreux partisans, mais également par l’organisation qui n’attend que lui pour solidifier le côté gauche de sa défensive. Toutefois, Marc Bergevin est dans une bagarre de tranchées avec le CSKA de Moscou pour signer le Russe l’an prochain. Le choix que prendra le défenseur n’est pas encore définitif et toutes les manigances seront à utiliser pour qu’il choisisse de traverser l’Atlantique.



Un leurre pour l’attirer

Igor Eronko, un journaliste attitré à la KHL, avance que le Canadien pourrait signer le défenseur Alexei Marchenko afin de convaincre Romanov de faire le saut. Son nom vous dira probablement quelque chose, car il a déjà joué dans la LNH. Ce dernier est un coéquipier de l'espoir depuis ses débuts dans la KHL en 2018. En 121 matchs dans la LNH, le droitier compte 21 points, dont 4 buts. Dans la KHL, il cumule 65 points en 240 matchs, dont 14 buts. Il ne s’agit pas de statistiques à vous faire tomber en bas de votre chaise, mais le Russe de 28 ans représente un bon défenseur fiable partout sur la glace. Il connait sa meilleure saison présentement avec 21 points en 57 matchs avec le même différentiel +/- que l’an dernier, c’est-à-dire +28.



Il y a de la place, mais l’obstacle de la langue est présent

Est-ce que le Canadien a la place d’accueillir les deux Russes l’an prochain. Pour Romanov, il n’y a pas de problème, car il joue à gauche. De plus, la stagnation de Victor Mete, le départ de Marco Scandella et l’absence d’un défenseur gaucher top 4 décent l’aideront à avoir la place nécessaire pour s’établir. À droite, le poste d’arrière sur la troisième paire n’est garanti pour personne. Cale Fleury a bien fait lors de son passage ici, mais il a besoin d’un peu plus de temps. L’arrivée de Marchenko l’aiderait à prendre tout le temps nécessaire afin de bien se développer sous les ordres de Joël Bouchard. L’argument principal qui me convainc qu’il s’agit d’une bonne stratégie est la langue. Le vétéran défenseur parle très bien l’anglais et connait bien l’environnement de la LNH. Tandis que Romanov ne parle pas très bien anglais pour le moment. La transition se ferait plus rondement s’il y avait un autre Russe dans la formation. Vous me direz qu’Ilya Kovalchuk pourra jouer le rôle de grand frère, mais rien n’est moins sûr dans son cas en lien avec son retour. Peu importe qu’elle soit la décision de l’espoir du Tricolore, on peut penser que l’équipe fera tout pour le faire venir dans l’entourage de l’équipe. C’est un dossier qui est définitivement à suivre.

À lire également


Mikko Rantanen, possible retour avant la fin de la saison
Bouchard à la rescousse des Oilers
Des nouvelles de Noah Juulsen
Folin rappelé par le Canadien
Muzzin bientôt signé
Rangers et Flyers transigent
Écoutez notre dernier épisode du TSLH Podcast
Pour vous abonner au TSLH Podcast:

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANADIENS DE MONTRÉAL - 2020-2021

15 contrats à échéances au 2021-06-23.
8 joueurs autonomes au 2021-06-23.
7 joueurs autonomes avec restriction au 2021-06-23.
Dirigé par monsieur Marc Bergevin



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2020-2021

 [LW] - Tomas Tatar 5,3$ M 2017-2021 JA
 [C] - Phillip Danault 3,08$ M 2018-2021 JA
 [RW] - Joel Armia 2,6$ M 2019-2021 JA
 [LW] - Artturi Lehkonen 2,4$ M 2019-2021 JAR
 [LW] - Jordan Weal 1,4$ M 2019-2021 JA
 [C] - Jesperi Kotkaniemi 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [C] - Ryan Poehling 0,93$ M 2018-2021 JAR
 [D] - Cale Fleury 0,77$ M 2018-2021 JAR
 [G] - Charlie Lindgren 0,75$ M 2018-2021 JA
 [D] - Gustav Olofsson 0,75$ M 2020-2021 JA
 [D] - Victor Mete 0,74$ M 2020-2021 JAR
 [LW] - Brandon Baddock 0,7$ M 2020-2021 JA
 [C] - Laurent Dauphin 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [D] - Noah Juulsen 0,7$ M 2020-2021 JAR
 [C] - Alex Belzile 0,7$ M 2020-2021 JA


DATES IMPORTANTES SAISON 2020-2021

Début de la saison : 2021-01-01
Fin de la saison : 2021-05-01
Date limite des transactions : 2021-02-23
Début du marché des agents libres : 2021-06-23



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2020-2021

Plancher salarial : 69,1 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux