Fermer

Publié par mat.para  -  4.Décembre.2019 - 15:11
9773  
 

La meilleure acquisition de l'été revient-elle aux Canucks de Vancouver?

VAN.jpg
Les Canucks de Vancouver sont en plein coeur d'une lutte pour une place en séries dans l'Ouest et il s'agirait d'une belle progression pour cette formation qui, il y a deux ans, entamait une sérieuse reconstruction. En 2017-2018, on assistait à la dernière campagne des frères Sedin dans la LNH et pour les Canucks, ces deux départs coup sur coup laissaient l'organisation dans une position précaire pour les prochaines années. Heureusement, l'organisation avait prévu le coup quelques années avant que les Sedin partent. Longtemps, l'équipe avait comme but de participer aux séries, mais on continuait de bien repêcher. Ainsi, Bo Horvat (1er choix 2013), Thatcher Demko (2e choix 2014), Brock Boeser (1er choix 2015), Olli Juolevi (1er choix 2016), Elias Pettersson (1er choix 2017) et Quinn Hughes (1er choix 2018) se succèdent comme d'excellentes prises pour l'organisation.

L'organisation a décidé de rebâtir par le repêchage et maintenant, on ajoute des morceaux de viande à l'os afin d'offrir un produit de qualité pour revenir dans le portrait des séries. Les transactions passées n'ont jamais vraiment touché le noyau central alors qu'on préférait ajouter de la profondeur aux joueurs déjà en place. Ceci dit, on a décidé cet été d'accélérer les choses en signant Tyler Myers et Michael Ferland, deux contrats ajoutés via le marché de l'autonomie qui, à ce jour, ne rapportent pas vraiment. Myers n'a que quatre points pour un contrat de 6M$ par année et Ferland, bien que blessé pendant plusieurs matchs, ne s'est pas imposé sur la première unité comme on le présageait. Par contre, lors de la dernière période estivale, on a effectué une transaction qui s'avère, à l'inverse des signatures de Myers et de Ferland, être probablement LA plus grosse acquisition de l'été.

Vers une saison de 80 points

On parle ici de l'acquisition de J.T Miller. Le joueur de centre acquis pour camper un rôle de deuxième centre à priori s'impose littéralement au sein de la formation. On a finalement décidé de le muter sur l'aile en compagnie de Brock Boeser et d'Elias Pettersson, un trio qui s'avère être dans les meilleures unités offensives jusqu'ici. Miller cumule 29 points, dont 12 buts, en autant de matchs et se dirige pour une première fois vers une saison de 80 points. Considérant qu'il peut toujours ralentir en cours de route, il demeure tout de même important de mentionner que l'attaquant de 26 ans n'a jamais cumulé plus de 58 points en une saison. C'est donc réaliste de penser que Miller connait présentement la meilleure campagne de sa carrière et une production de 60 points et plus est totalement envisageable.

L'ex-attaquant des Rangers et du Lightning est sous contrat pour les trois autres prochaines saisons au coût de 5,25M$. Un salaire tout à fait raisonnable qui en ajoute au fait que les Canucks ont très bien agit dans ce dossier. Après tout, on a mis la main sur un joueur de centre qui était relégué à un poste moins important chez le Lightning, faisant ainsi baisser sa valeur à Tampa. Jim Benning, DG des Canucks, a capitalisé sur cette chance en n'offrant aucun joueur du noyau actuel. On a dû donner un choix de première ronde conditionnel dans cette transaction, mais lorsqu'on regarde les derniers choix de Vancouver des encans 2013 à 2018, soit les joueurs mentionnés en début de manchette, on constate que dépenser un choix de première ronde n'importe peu. Tous ces choix mentionnés ci-haut représentent le noyau actuel de la formation, et ce, pour de nombreuses années à venir.

On parle donc d'une excellente transaction, voire même la meilleure de l'été 2019.

À LIRE ÉGALEMENT

Au tour de Marc Crawford de perdre son emploi?
Regard sur l'incroyable parcours de Kuemper. D'auxiliaire ECHL jusqu'au Match des étoiles
L'entraîneur des Remparts lance des flèches à Claude Julien
Rechute bien malheureuse pour un joueur blessé des Penguins
Borowiecki met sa vie en jeu pour jouer les héros



J.T. Miller - (C) - VAN - [ 27 ans ]

Saison EQ PJ B P PTS MoyPts/
match
Minus Salaire moyen
2019-2020 VAN 69 27 45 72 1.04 +10 5,25$ M
2018-2019 TBL 75 13 34 47 0.63 +8 5,25$ M
2017-2018 NYR-TBL 82 23 35 58 0.71 -4 2,75$ M

Statistiques générées le 2020-04-03 07:53:47


0
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!

CANUCKS DE VANCOUVER - 2019-2020

18 contrats à échéances au 2020-07-01.
8 joueurs autonomes au 2020-07-01.
10 joueurs autonomes avec restriction au 2020-07-01.
Dirigé par monsieur Jim Benning



CONTRAT À ÉCHÉANCE POUR LA SAISON 2019-2020

 [RW] - Tyler Toffoli 4,6$ M 2017-2020 JA
 [D] - Christopher Tanev 4,45$ M 2015-2020 JA
 [C] - Ryan Spooner 4$ M 2018-2020 JAR
 [G] - Jacob Markstrom 3,67$ M 2017-2020 JA
 [D] - Troy Stecher 2,33$ M 2018-2020 JAR
 [LW] - Josh Leivo 1,5$ M 2019-2020 JA
 [RW] - Jake Virtanen 1,25$ M 2018-2020 JAR
 [G] - Louis Domingue 1,15$ M 2018-2020 JA
 [C] - Adam Gaudette 0,92$ M 2017-2020 JAR
 [LW] - Nikolay Goldobin 0,9$ M 2019-2020 JAR
 [D] - Oscar Fantenberg 0,85$ M 2019-2020 JA
 [C] - Zack MacEwen 0,85$ M 2017-2020 JAR
 [C] - Reid Boucher 0,75$ M 2019-2020 JA
 [LW] - Francis Perron 0,72$ M 2019-2020 JAR
 [LW] - Brendan Gaunce 0,7$ M 2019-2020 JAR
 [G] - Jared Coreau 0,7$ M 2019-2020 JA
 [D] - Guillaume Brisebois 0,7$ M 2017-2020 JAR
 [D] - Ashton Sautner 0,68$ M 2018-2020 JAR


DATES IMPORTANTES SAISON 2019-2020

Début de la saison : 2019-10-02
Fin de la saison : 2020-04-04
Date limite des transactions : 2020-02-24
Début du marché des agents libres : 2020-07-01



MASSE SALARIALE POUR LA SAISON 2019-2020

Plancher salarial : 60,2 $ M
Plafond salarial : 81,5 $ M



EN VRAC

Réseaux sociaux