Javascript doit etre activé dans votre navigateur pour accéder a www.toutsurlehockey.com
Fermer

Publié par atoune.arnold-turnani  -  4.Août.2018 - 02:27
2520 
 

Aperçu de la saison 2018/2019: Les Coyotes de l’Arizona, y a-t-il un futur dans le désert ? (3/31)

ARI.jpg
Photo par 5of7 ©
- Leur saison 2017/2018 ; 29e dans la ligue et 14e à l’ouest avec 70 points.

Une saison bien terne, c’est le constat pour cette équipe de l’Arizona en constante mutation. Si la saison fut sans relief, certaines choses font espérer un avenir plus radieux, notamment le niveau de jeu de Clayton Keller à son entrée dans la ligue. Derek Stepan et Antti Raanta, ont tous les deux étés très bons dans leurs rôles respectifs. Il ne manque plus qu’un poil de talent et un peu d’expérience, et l’équipe peut espérer se battre pour accrocher les séries.

- Les principales arrivées dans l’équipe cet été :

Ilya Lyubushkin (D), 24 ans, KHL
Alex Galchenyuk
(C) , 24 ans, Canadiens de Montréal
Michael Grabner
(RW), 30 ans, Devils du New Jersey
Jordan Oesterle
(D), 26 ans, Blackhawks de Chicago
Vince Hinostroza
(C) 24 ans, Blackhawks de Chicago


L’arrivée la plus notable est celle d’Alex Galchenyuk en échange de Max Domi. Un échange de joueur à 1 contre 1, qui risque notamment de voir le jeune américain enfin développer tout son potentiel offensif, loin d’un coach lui demandant de modifier sa vraie nature. La meilleure saison de sa carrière est à prévoir du côté du désert, notamment grâce aux apports de jeunes ailiers prometteurs. Vinnie Hinostroza et Michael Grabner vont apporter de la vitesse et du talent à cette équipe, qui n’a pas eu a donné beaucoup pour les récupérer (prendre le gros contrat de Marian Hossa seulement).

- Le joueur étoile : Oliver Ekmann-Larsson

Contrairement à son compatriote suédois Erik Karlsson, il n’aura pas mis longtemps à signer un nouveau contrat avec Arizona. La différence se situe peut-être au niveau de la stabilité des équipes. En effet avec des dirigeants plus jeunes, l’avenir de l’équipe en Arizona s’annonce plus prometteur que celui d’Ottawa, au moins sur la patinoire. Ekmann Larsson va donc encore plus plusieurs années diriger la brigade défensive de l’équipe, avec sa touche offensive qui est toujours aussi intéressante.

- Le joueur surprise de l’année prochaine : Alex Galchenyuk

Comme expliqué plus haut, Galchenyuk peu importe sa position va se voir confier une grande liberté sur le front de l’attaque. Sauf blessure, il sera a sa position préférentielle en supériorité numérique, ce qui va grandement l’aider à augmenter son nombre de buts. Une saison supérieure aux meilleurs qu’il a connus à Montréal est à prévoir, vraisemblablement au de la des 60 points.

- L’objectif de la saison 2018/2019

L’objectif principal de cette équipe est de progresser. Avec seulement 70 points la saison passée, ils n’ont à aucun moment lutté pour les séries. Face à cela, l’équipe qui s’est encore renforcée cet été va devoir marquer un progrès net, pour prouver qu’elle s’en va dans la bonne direction. Si les séries semblent compliquées à atteindre, il faut pour que l’équipe progresse qu’elle arrive à se mêler à la lutte pour les séries jusqu’à tard dans la saison.

- L’alignement potentiel de l’équipe

* Attaque:
Alex Galchenyuk
/ Clayton Keller / Richard Panik
Dylan Strome
/ Derek Stepan / Vince Hinostroza
Christian Fischer
/ Christian Dvorak / Michael Grabner
Lawson Crouse
/ Brad Richardson / Brendan Perlini

* Défense:
Oliver Ekman-Larsson
/ Jason Demers
Jakob Chychrun
/ Niklas Hjalmarsson
Alex Goligoski
/ Jordan Oesterle

* Gardiens:
Antti Raanta
/ Darcy Kuemper

- Pronostics pour la saison prochaine : 14e à L’ouest

Si l’équipe progresse, elle devrait encore peiner à être régulière. L’ajout de Galchenyuk leur apporte un surplus de talent en attaque, mais défensivement l’équipe semble encore un peu tendre pour espérer se mêler à la lutte aux séries, surtout avec des concurrents aussi féroces dans la division pacifique.

- Les autres aperçus de la saison 2018/2019 :

- Blackhawks de Chicago, l’échec de la saison passée, simple accroc ou véritable fin de cycle ? (7/31)
- Canucks de Vancouver, la fin d'un cycle pour le meilleur ou pour le pire (6/31)
- Red Wings de Détroit, au creux de la vague (5/31)
- Canadiens de Montréal, l’année de trop pour Marc Bergevin ? (4/31)
- Coyotes de l’Arizona, y a-t-il un futur dans le désert ? (3/31)
- Sénateurs d’Ottawa, il y a péril dans la demeure (2/31)
- Sabres de Buffalo, Un espoir nommé Dahlin (1/31)

+1
  

Commentaires

Tu souhaites participer à cette discussion?!? Rejoins dès maintenant la communauté de TSLH!


Rejoindre la communauté  -  Les avantages de devenir membre

OU

Si vous possédez déjà un compte sur TSLH, assurez-vous que l'email du compte est le même que de celui de votre compte Facebook.


S'adresser à un ou des utilisateur(s)

Commentaire
 
Tu souhaites écrire sur le monde du hockey?!? Rejoins dès maintenant notre équipe de collaborateurs!
Ça m'intéresse!
Nombre de réponses : 2
#125548

Ced244
Cette équipe a presque tous les éléments pour faire les series! Cette année, je m'attend a plusieurs déception et plusieur surprise. Les équipes deviennent de plus en plus forte avec la parité. Personne est garentie de faire les series

4.Août.2018 - 16:50   
   0  
#125534

Djbigkane
Une équipe qui risque de surprendre cette saison. Et Galchenyuk va faire 60-70 points si il évite les blessures.

4.Août.2018 - 03:39   
   +2  

Réseaux sociaux