Retour à l'accueil

Ondej Molnar doit avoir hâte au début de saison en Slovaquie

Tout au long de la saison 2022-2023, le TSLH Espoirs va continuer de vous partager des rapports d’observation sur les jeunes joueurs qui sont éligibles au prochain repêchage. À l’instar des trois dernières saisons, les chroniqueurs vont publier des textes sur un bon nombre de prospects pour vous donner un portrait global de la cohorte et de sa progression. Aujourd’hui, la cible est Ondrej Molnar, un Slovaque évoluant dans son pays.

Pour consulter le contenu sur les espoirs et tout ce qui entoure le repêchage, je vous conseille de visiter la section TSLH Espoirs, d’utiliser la barre de recherche dans le haut de la page ou de consulter gratuitement le TSLH Espoirs : Le guide.

Ce rapport d’observation se veut un résumé de trois matchs que j’ai regardés d’Ondrej Molnar lors du tournoi des 4 Nations en août.

Après avoir participé au Hlinka-Gretzky de cet été, Ondrej Molnar a pris part aux 4 Nations qui se veut un tournoi « amical » permettant, entre autres, aux pays européens de se préparer au Mondial junior des moins de 20 ans de décembre prochain. Après avoir connu un évènement plutôt ordinaire au Hlinka-Gretzky, j’avais hâte de voir s’il allait rebondir aux 4 Nations.

Le tournoi comprend 4 équipes qui jouent 3 matchs chacune. La Suède, la Finlande, la République tchèque et la Slovaquie. J’ai donc écouté les matchs de quelques espoirs, dont Leo Carlsson, pour vous en parler plus en profondeur.

Contre la Finlande aux 4 Nations, le 25 août 2022

Temps de jeu : 13m25
Compagnon de trio/paire : #28 Alex Sotek et #22 Markus Suchy  
Position : Ailier gauche
Production : Aucun point

Et

Contre la Suède aux 4 Nations, le 26 août 2022

Temps de jeu : 11m49
Compagnon de trio : #28 Alex Sotek et #22 Markus Suchy  
Position : Ailier gauche
Production : aucun point

Les deux premiers matchs ont été d’une lourdeur assez intense pour la Slovaquie et Ondrej Molnar. Ils se sont fait dominer solidement par la Finlande (6-0) et la Suède (11-1). L’espoir qui a joué principalement sur l’aile gauche à égalité numérique a été particulièrement décevant, un peu comme au Hlinka-Gretzky. Je n’ai pas l’habitude de parler autant négativement d’un jeune joueur quand je regarde un match, ouf, il ne me donne pas le choix.

La Slovaquie ne comprenait pas ses meilleurs éléments en Juraj Slavkovsky, Filip Mesar ou Simon Nemec pour le tournoi, ainsi, on savait que ça allait être difficile contre les deux pays scandinaves. Par contre, je ne pensais pas que le jeune allait être aussi mauvais chaque présence. Le manque d’effort et l’abandon étaient flagrants. Je ne baserai pas mon évaluation que sur ces rencontres, mais ça ne « start » pas bien la saison de « scouting » pour lui. Je ne le détestais pas l’an dernier, même si c’est un attaquant qui base son jeu sur la finesse. Donc, j’espère le voir beaucoup plus actif en Slovaquie.

Si on se concentre sur les deux premiers matchs aux 4 Nations, comme vous le deviner, il n’y a pas beaucoup de positif. Ondrej Molnar se battait avec la rondelle, essayait de déjouer ses opposants au lieu de s’appuyer sur ses coéquipiers et voulait trop en faire. Le gaucher a donc cumulé les revirements et les jeux à l’aveuglette provoquant l’annulation des attaques.

Dans sa zone, c’était pire. Outre le fait que les replis me paraissaient dans les plus lents que j’ai vus depuis longtemps (voir vidéo ci-dessous), le Slovaque n’avait aucune énergie. Aucune combativité. Un bâton jamais engagé, des pieds statiques et un désir de toujours aller vers l’attaque en tournant en rond. Son impact était tout sauf positif pour son équipe.

Ceci est vrai pour les deux premiers matchs. Collectivement, l’équipe faisait dur, mais je dirais qu’Ondrej Molnar, malgré le talent, se classait dans les pires. Heureusement, ça s’est mieux passé dans la dernière rencontre qui s’est soldée par une victoire en prolongation.

Contre la République tchèque aux 4 nations, le 27 août 2022

Temps de jeu : 20m18
Compagnon de trio : #28 Alex Sotek et #22 Markus Suchy  
Position : Ailier gauche
Production : 2 buts et 1 passe

Je ne sais pas si quelqu’un a parlé à Ondrej Molnar après les deux premiers matchs, mais le gaucher paraissait plus engagé sur la patinoire contre la République tchèque. Il était temps, car le jeune aurait probablement été « benché » sans ce réveil.

Les replis étaient plus volontaires et soutenus. Le Slovaque trichait toujours vers l’attaque, mais il réussissait au moins à récupérer quelques rondelles. J’ai de la difficulté avec sa tendance à faire des passes à sans regarder ou au travers de plusieurs adversaires, et ce, dans les trois zones, mais, au moins, on le voyait plus dans l’action. Les pertes de possession en raison de feintes inutiles étaient moins nombreuses, tout comme les fois où le jeune se neutralisait tout seul dans le coin des patinoires.

L’ailier optait plutôt pour ralentir le jeu et utiliser ses compagnons de trio afin d’ouvrir provoquer quelque chose. J’ai aussi apprécié le fait qu’il tentait un peu moins de dentelles en offensive et qu’il n’hésitait pas à lancer au filet. En général, ses actions semblaient plus simples et plus dirigés, ce qui le rendait, évidemment, diablement plus efficace.

Ondrej Molnar tournait en rond dans les deux premières rencontres et manquait beaucoup d’explosion contrairement à l’habitude. Ce n’était pas encore le cas, trop, trop contre la République tchèque, mais il a tout de même réussi à se détacher de ses opposants à quelques occasions pour attaquer le filet. Sa vitesse n’est pas un problème à mes yeux, car elle me semble présente, c’est seulement une question de constance.

Conclusion

Sa fiche de 2 buts et 1 passe aide à apprécier son niveau, mais je ne dirais pas que l’espoir  dominait. Le Slovaque jouait un rôle de soutien plus qu’autre chose. J’ai comme l’impression que le manque de talent de l’équipe en général a fait mal à son enthousiasme à jouer et ça me fait douter sur son futur. C’est dommage, car c’est un attaquant talentueux avec des habilités pour faire la différence. Néanmoins, si l’effort n’y est pas…

Bref, nous verrons cette saison s’il continue avec cette tendance.

Toutes les statistiques sont tirées de la plateforme d’InStat Hockey.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

02 décembre 22

#75. Repêchage 2023 avec Seb Gagné + Forum TSLH

Dans cet épisode, on jase espoirs avec Seb Gagné du TSLH Espoirs. Nous présentons et commentons sa liste préliminaire pour le repêchage 2023. Nous répondons également aux questions des auditeurs.

02 décembre 22

TSLH Espoirs: Entrevue avec Denis Gauthier

Dans cette entrevue du TSLH Espoirs, Pascal discute avec Denis Gauthier. L'ancien joueur de la NHL et présentement analyste à RDS est aussi le père d'Ethan Gauthier. Le joueur du Phoenix de Sherbrooke est admissible pour le repêchage de la NHL cette saison. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

21 novembre 22

Entrevue avec Ethan Gauthier, espoir de la LHJMQ pour le repêchage 2023

Dans cette entrevue, Pascal discute avec Ethan Gauthier, joueur du Phoenix de Sherbrooke qui est admissible au repêchage 2023. Dans un reportage complet de trois textes, nous vous présentons cet espoir avec des commentaires de deux coéquipiers et de son père, Denis Gauthier.

Nouvelles

Canadiens Montréal 05 décembre 2022

Sean Monahan porte désormais un “A” sur son chandail

Monahan avec le Canadiens
Championnats mondiaux 05 décembre 2022

WJC 2023 | Liste des invités au camp des États-Unis

Logan Cooley - InStat Hockey - TSLH Espoirs2 - Mondial u18 - Coyotes de l'Arizona
Actualité NHL 05 décembre 2022

Andreas Athanasiou s’en prend verbalement à Jacob Trouba

Andreas Athanasiou s’en prend verbalement à Jacob Trouba
Actualité NHL 05 décembre 2022

Ryan McDonagh placé sur la liste des blessés

nashville-predators
Team Canada 05 décembre 2022

WJC 2023 | Neuf joueurs de la LHJMQ au camp d’Équipe Canada

Jordan Dumais
Canadiens Montréal 05 décembre 2022

CH | Une équipe amochée à Vancouver

CH | Une équipe amochée à Vancouver
Actualité NHL 05 décembre 2022

La LNH sous la loupe | Le capitaine prend les rênes à Ottawa et un nouveau record pour Mitch Marner

La LNH sous la loupe | Le capitaine prend les rênes à Ottawa et un nouveau record pour Mitch Marner
Actualité NHL 05 décembre 2022

Kraken de Seattle | Shane Wright en uniforme contre le Canadien?

Shane Wright avec le Kraken

Commentaires