Retour à l'accueil

Emmett Croteau: perdre son poste en USHL tout en progressant

La saison 2022-2023 bat son plein et c’est maintenant le temps de se pencher vers les performances dans espoirs des Canadiens de Montréal. Depuis le début de la campagne, je vous offre des rapports hebdomadaires sur tous les espoirs du CH. Chaque semaine, je vous ressors les faits saillants ainsi que les statistiques. Dans le présent texte, il s’agira d’un rapport d’observation complet suite à plusieurs matchs visionnés de l’espoir en question. Aujourd’hui: Emmett Croteau.

À lire: Rapports hebdomadaires des espoirs du CH

Lorsqu’on effectue la lecture d’un tel titre, on décèle rapidement le paradoxe de la chose. Comment peut-on progresser, mais aussi perdre son poste ? Emmett Croteau le démontre bien en USHL et c’est plutôt hors de son contrôle. L’espoir des Canadiens devait endosser le rôle de gardien partant cette saison au sein des Black Hawks de Waterloo. Il l’était à la fin de la campagne 2021-2022.

Or, l’équipe de la USHL accueille un nouveau gardien dans ses rangs: Jack Spicer. Le gardien de but américain provient des rangs scolaires américains. Est-ce que le fait que Croteau soit Canadien a joué dans la balance ?

Partage de tâches

L’an dernier, Emmett Croteau jouait sa deuxième saison dans la USHL. Devant lui, on retrouvait deux gardiens plus vieux en Jack Williams et en Jakub Tichy. Ce dernier n’a joué que six matchs au final dans la saison 2021-2022.

Par contre, Williams et Croteau partageaient la tâche devant le filet jusqu’à ce que Croteau prenne le dessus. En séries, il fut l’homme de confiance pour Waterloo. Au début de la saison, comme Williams ne revenait pas dû à ses 20 ans, Croteau devenait tout désigné pour le poste de #1.

À lire -> Tous les rapports des espoirs du CH

Or, jusqu’ici dans la saison 2022-2023, Jack Spicer et Emmett Croteau ont le même nombre de matchs joués (12). La recrue Spicer présente un meilleur dossier (8-3) que Croteau (6-6). Il faut dire que l’an dernier, Croteau avait aussi une fiche de 0,500.

Les chiffres de Spicer sont aussi meilleurs que ceux de Croteau. Ce dernier réussira-t-il à coiffer Spicer d’ici la fin de la saison pour prendre le filet en séries ? Croteau affiche une moyenne de 2,67 et une efficacité de 0,906. C’est légèrement supérieur au rendement affiché l’an dernier.

Je ne crois pas que l’aspect canadien versus américain soit en cause à Waterloo. Je pense simplement que les Black Hawks utilisent la stratégie du partage de tâches jusqu’à ce qu’on arrive dans le dernier droit de la saison. L’an dernier, c’est Croteau qui aura obtenu la confiance de ses patrons. Pourra-t-il en faire de même cette saison ?

C’est dommage par contre puisque le poste de #1 semblait acquis pour Croteau. Ce n’est toutefois pas le cas malgré la progression bien visible dans son jeu.

Une progression versus l’an dernier

Maintenant que le contexte est bien placé, observons de près le rendement de Croteau. Choix de 6e tour en 2022 par les Canadiens, Emmett Croteau possède un gabarit fort intéressant. À 6’4, 194 livres, il se déplace franchement bien pour une telle stature.

Le 14 juillet dernier, je vous présentais un profil de ce gardien de but méconnu. Depuis, j’ai observé plusieurs points qui se sont améliorés.

D’abord, j’ai observé 7 matchs d’Emmett Croteau pour la publication de ce rapport d’observation. Au début de la saison, certaines lacunes observées l’an dernier étaient observables. Dans ses moins bons matchs, on voyait que Croteau se servait parfois trop de ses gants. Sur les tirs bas, il descend les mitaines presqu’au sol plutôt que de se servir adéquatement de ses jambières.

Plus la saison passe et plus ça s’améliore. Croteau a nettement amélioré sa gestion de ses jambières, faisant en sorte qu’il couvre mieux le haut du filet avec ses gants et sa gestion de rebond est meilleure. L’espoir du CH a une très bonne capacité d’attraper les rondelles (lire ici, il a une bonne mitaine !). C’était dommage qu’il gaspille cette aptitude en abaissant beaucoup trop son gant. Dans les matchs les plus récents, cette lacune n’a pas été observée.

De meilleurs déplacements

J’ai trouvé que Croteau se positionnait nettement mieux aussi. L’an dernier, il avait tendance à se retrouve avec le poteau dans le dos sur son positionnement. Par conséquent, sa surface de poussée pour réagir à une passe était nettement plus longue. Son point d’appui pour pousser était inexistant aussi.

Cette saison, je n’ai pas observé de problématique à ce niveau. Il vient bien chercher ses poteaux pour maximiser sa poussée. Je l’ai aussi senti moins déporté dans ses déplacements. C’est réellement bon signe. Croteau est un gardien qui se laisse beaucoup frapper par la rondelle. Cette technique implique un positionnement parfait et jusqu’ici, il a bien progressé à ce niveau.

En juillet dernier, j’observais une moins bonne anticipation pré-action. Ce que je voulais dire par là, c’est que Croteau avait tendance à essayer de deviner l’action du porteur et c’était souvent à son désavantage. C’est encore un peu présent dans son jeu, mais c’est beaucoup moins pire. Je vous laisse toutefois une séquence qui démontre qu’une mauvaise anticipation crée une mauvaise réaction.

En essayant de deviner les intentions du joueur, Croteau n’a pu pousser suffisamment pour bloquer ce tir.

Potentiel

En juillet dernier, j’écrivais ceci:

Emmett Croteau est un gardien au gros gabarit capable de se déplacer rapidement. Il possède de bonnes mitaines et les met bien à profit. C’est un gardien qui ne s’abaisse pas lorsqu’il tire de l’arrière et généralement, il garde son équipe dans le match. Waterloo n’était pas le meilleur club non plus.Croteau doit améliorer notamment son sens de l’anticipation et son positionnement pré-action.

Je dirais qu’en date d’aujourd’hui, mon évaluation de Croteau demeure la même. Il sait maintenir son club dans le match. C’est une chose qui pourrait lui permettre de ravir le poste de numéro 1 pour les séries cette saison.

Sur les points techniques présentés ci-haut, on décèle une belle progression. Encore une fois, je ne m’avancerai pas sur le potentiel maximal de Croteau. C’est un gardien de but de 19 ans dans la USHL sans expérience professionnelle ni internationale. C’est extrêmement difficile de s’avancer sur son plafond présentement. Les gardiens de but doivent être vus comme des projets de développement en bas âge à moins d’être élite. Croteau ne l’est pas, mais ça demeure un espoir dont la progression est présente depuis l’an dernier.

À lire également sur TSLH

Podcasts
& vidéos

17 mai 24

#132. Special Patreon, Catton ou Lindstrom (?) et l'ascension de Beckett Sennecke !

Mat et Pascal répondent à vos questions et traitent de vos sujets ! En prime, on commente l'actualité de la NHL !

17 mai 24

#131. Épisode spécial Loterie du repêchage avec Marty du Podcast La Relève !

Couverture spéciale de la loterie du repêchage NHL avec le TSLH Podcast et Marty du Podcast La Relève !

17 mai 24

#130. Tournoi U18, bilan des espoirs du CH en NCAA et la défensive du CH en 24-25

Dans cet épisode, on reçoit Simon Servant pour discuter du tournoi U18, regroupant de nombreux espoirs pour le repêchage 2024, mais aussi pour 2025 et 2026 ! On enchaîne ensuite avec un bilan rapide des espoirs de la NCAA appartenant aux Canadiens de Montréal. Et ensuite, Mat vous présente sa brigade défensive pour les Canadiens en 2024-2025 !

Nouvelles

Signature 21 mai 2024

Le choix de 6e ronde 2023 des Rangers signe son contrat d’entrée

Dylan Roobroeck
Signature 21 mai 2024

Avalanche du Colorado | Signature d’un gardien de profondeur

Avalanche du Colorado | Signature d’un gardien de profondeur
Transaction NHL 21 mai 2024

Transaction: Ryan McDonagh retourne à Tampa Bay !

Transaction: Ryan McDonagh retourne à Tampa Bay !
Actualité NHL 20 mai 2024

Canadiens : Le rang du choix des Jets est maintenant connu

Canadiens de Montréal
Actualité NHL 20 mai 2024

Bruins de Boston | Un été décisif pour le futur devant le filet?

Bruins de Boston | Un été décisif pour le futur devant le filet?
Actualité NHL 20 mai 2024

Blessures NHL | Le pire se confirme pour Brock Boeser

Blessures NHL | Le pire se confirme pour Brock Boeser
Signature 20 mai 2024

Un des défenseurs les plus productifs de la OHL signe son contrat d’entrée

Rodwin Dionicio
Actualité NHL 19 mai 2024

Lourde perte pour les Canucks en vue du 7ème match

Lourde perte pour les Canucks en vue du 7ème match

Commentaires