Retour à l'accueil

Elias Salomonsson, que s’est-il passé? (Seb Gagné)

Avant le début de la présente campagne, la majorité des observateurs s’entendaient pour dire qu’Elias Salomonsson verrait son nom appelé parmi les dix premiers lors du prochain encan. Comme on le dit souvent, les saisons sont longues et il y a beaucoup de choses qui peuvent changer ou se passer pendant celles-ci. Au moment où j’écris ces lignes, je ne serais pas surpris du tout de voit le jeune Suédois encore disponible à la mi deuxième ronde. Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans son cas pour subir une telle dégringolade? Après tout, le talent ne se perd pas, surtout pas en l’espace d’une seule saison.

Après avoir maintenu une moyenne supérieure à un point par match à son année de 16 ans avec Skelleftea dans la ligue junior suédoise (saison écourtée), la production de l’arrière a diminué drastiquement cette saison avec la même équipe. À ce point-ci, plusieurs choses peuvent souvent expliquer une diminution de la production, le problème c’est que l’ensemble de son jeu va de pair avec cette même production.

L’espoir suédois est un fluide et agile patineur. Il peut changer de direction ou pivoter très rapidement afin de faire perdre l’équilibre à son couvreur ou s’en départir en changeant de direction. Il a une bonne latéralité lorsqu’il longe la ligne bleue adverse et peut être explosif en repli défensif. Il possède d’excellentes mains pour un défenseur et son lancer est au-dessus de la moyenne. Il est de plus très bon pour distribuer le disque.

Mon plus gros questionnement pour Elias c’est quel joueur est-il vraiment? Lors de mes visionnements de ses matchs dans le circuit junior, je l’ai trouvé vraiment ordinaire. Outre des beaux flashs ici et là, il était très peu impliqué, manquait beaucoup d’intensité et de combativité, honnêtement, on dirait que ça ne lui tentait tout simplement pas d’y être. Je ne l’avais jamais vu se faire dépasser ou déjouer aussi facilement. Il était aussi très lent à reprendre position et son jeu physique laissait à désirer. Souvent, il se débarrassait du disque en y allant d’une passe imprécise ou en la dégageant tout simplement dans la baie vitrée.

À l’exact opposé, la version de lui que j’ai vu jouer dans ses matchs en SHL était beaucoup plus près de ce à quoi je m’attends de lui. Il était hargneux, intense, déterminé et acharné. Il semblait avoir du plaisir jouer et voulait bien faire. Ses prises de décisions étaient de loin meilleures, ainsi que son positionnement et son implication. Le jeune paraissait beaucoup mieux dans la ligue professionnelle que dans le junior, ce qui est vraiment étrange. Il n’hésitait pas non plus à jouer des épaules et du bâton pour contrer l’adversaire. Ses passes étaient précises et habiles la majorité du temps.

À lire également https://www.toutsurlehockey.com/tslh-espoirs/elias-salomonsson-chutera-dans-les-classements-du-repechage-2022/

Finalement, c’est vraiment difficile de prendre position quant à l’arrière pour son rang de sélection. Quel joueur est le vrai Elias Salomonsson? Celui de la J20 ne mérite selon moi pas plus qu’une sélection de deuxième ronde, mais celui de la SHL montre qu’il pourrait partir très vite. Comme nous le mentionnons souvent, nous ne sommes pas des recruteurs et n’avons de ce fait pas l’opportunité de faire des entrevues avec les joueurs. J’aimerais connaître sa version des faits pour expliquer une différence aussi notable entre les 2 ligues, mais évidemment ça n’arrivera pas. Par contre, ça me fait penser à un joueur fâché de jouer dans un circuit inférieur. C’est un énorme drapeau rouge pour moi, si tel est le cas, un aussi gros problème d’attitude à un aussi jeune âge n’est jamais de bon augure. Reste à savoir ce qu’il est en quant aux réelles explications. Peut-être est-ce seulement qu’il a perdu confiance après avoir été rétrogradé et qu’il retrouvera son aplomb rapidement. Seul lui connait la réponse à cette question pour le moment.

Podcasts
& vidéos

11 juin 24

#137. Top 32: Liste finale de Mathieu pour le repêchage 2024

Mathieu vous présente ses analyses et ses profils de joueur pour le repêchage 2024 concernant les 32 meilleurs espoirs, à ses yeux.

11 juin 24

#136. TOP32: Liste finale de Pascal pour le repêchage 2024

Dans cet épisode, Pascal vous présente ses 32 meilleurs espoirs pour le repêchage 2024 !

27 mai 24

#135. Mock Draft 2024 (Rangs 11 à 20) et prédiction pour la Coupe Memoriale !

Dans cet épisode, on poursuit notre Mock Draft NHL avec les rangs 11 à 20 et on met la table pour le tournoi de la Coupe Memoriale !

Nouvelles

Signature 14 juin 2024

Angus Crookshank obtient une année de plus pour se faire valoir chez les Senators

Angus Crookshank obtient une année de plus pour se faire valoir chez les Senators
Agents libres NHL 14 juin 2024

TOP 20 | Agents libres avec restriction les plus productifs

TOP 20 | Agents libres avec restriction les plus productifs
Actualité NHL 13 juin 2024

L’uniforme de l’équipe de l’Utah est dévoilé

L’uniforme de l’équipe de l’Utah est dévoilé
Signature 13 juin 2024

Une année de plus pour Kaapo Kakko à New York

Kaapo Kakko
Signature 13 juin 2024

Les Hurricanes de la Caroline règlent un de leurs dossiers en défensive

Les Hurricanes de la Caroline règlent un de leurs dossiers en défensive
Actualité NHL 13 juin 2024

Blues de St-Louis | Alexander Steen fait le saut en gestion

Blues de St-Louis | Alexander Steen fait le saut en gestion
Actualité NHL 13 juin 2024

Embauche | Les Sharks de San Jose ont trouvé leur entraîneur-chef

sharks-san-jose
Championnats mondiaux 13 juin 2024

Jon Cooper à la barre d’Équipe Canada 

Jon Cooper à la barre d’Équipe Canada 

Commentaires